Université confédérale Léonard de Vinci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Confédérale Léonard de Vinci
Image illustrative de l'article Université confédérale Léonard de Vinci
Informations
Type Communauté d'universités et établissements
Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
Localisation
Ville Technopole du Futuroscope
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Divers
Site web http://www.u-ldevinci.fr

L'Université confédérale Léonard de Vinci est la communauté d'universités et établissements associant les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de six départements du nord de la région Nouvelle-Aquitaine. Loïc Vaillant est actuellement le président de cette université. Il a été élu le 7 Avril 2016[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les organismes de recherche des régions Centre-Val de Loire, Limousin et Poitou-Charentes constituent en juillet 2015, une Communauté d'universités et établissements (COMUE) inter-académique en application des dispositions de la loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche de 2013. Cette COMUE prend le nom d’Université confédérale Léonard de Vinci[2] et prend la suite des PRES Limousin Poitou-Charentes et Centre-Val de Loire Université.

Or en même temps que les établissements d'enseignement supérieur et de recherche des ex-régions Limousin et Poitou-Charentes se rapprochent avec ceux de Centre-Val de Loire, les régions Limousin et Poitou-Charente fusionnent le avec l'Aquitaine pour former la Nouvelle-Aquitaine en application de la loi relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.

Les universités de La Rochelle, Tours, Orléans et l'INSA CVL quittent la COMUE en 2017, qui est alors recentrée sur le nord de la région Nouvelle-Aquitaine[3],[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Le regroupement comprend les membres de la COMUE, ainsi que ses associés et partenaires, s’engageant sur tout ou partie du projet partagé. Les membres, les associés et les partenaires conservent leur personnalité morale. Les membres en 2017 sont :

Références[modifier | modifier le code]