Ernest II de Saxe-Cobourg et Gotha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ernest II
(de) Ernst II
Illustration.
Le duc Ernest II de Saxe-Cobourg et Gotha.
Titre
Duc de Saxe-Cobourg et Gotha

(49 ans, 6 mois et 24 jours)
Prédécesseur Ernest Ier
Successeur Alfred Ier
Biographie
Dynastie Maison de Saxe-Cobourg et Gotha
Nom de naissance Ernest Auguste Charles Johan Leopold Alexandre Edouard
Date de naissance
Lieu de naissance Cobourg (Saxe-Cobourg-Saalfeld)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Friedrichroda (Saxe-Cobourg et Gotha)
Sépulture Église Saint-Maurice de Cobourg (de)
Mausolée ducal du cimetière am Glockenberg de Cobourg (de)
Père Ernest Ier
Mère Louise de Saxe-Gotha-Altenbourg
Conjoint Alexandrine de Bade

Ernest II de Saxe-Cobourg et Gotha, né le à Cobourg et mort le à Reinhardsbrunn, est duc souverain de Saxe-Cobourg et Gotha de 1844 à 1893.

Famille[modifier | modifier le code]

Le duc Ernest II appartient à la cinquième branche de la Maison de Wettin, elle-même issue de la deuxième branche. Les Saxe-Cobourg-Gotha appartiennent en effet à la branche « ernestine », fondée par Ernest de Saxe.

Ernest II est le fils aîné du duc Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha et de son épouse, la princesse Louise de Saxe-Gotha-Altenbourg. Le 3 mai 1842, il épouse la princesse Alexandrine de Bade (1820-1904), fille du grand-duc Léopold Ier de Bade, mais leur union reste sans postérité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ernest II de Saxe-Cobourg-Gotha succède à son père à la tête du duché de Saxe-Cobourg-Gotha en 1844.

Malgré les conseils de modération de son frère[réf. nécessaire], le prince consort Albert, il souffre d'alcoolisme et se montre un mari volage[réf. nécessaire]. Il est resté marié jusqu'à sa mort. Sa femme est enterrée à côté de lui dans le mausolée.

Pendant son règne, le duc, qui professe des opinions libérales[réf. nécessaire], a des relations étroites avec les États-Unis. Il est ainsi le seul souverain d'Europe à avoir reconnu les États confédérés d'Amérique.

En 1862, il est parmi les candidats à la succession du trône de Grèce, mais refuse finalement d'abandonner son duché. La même année, à la demande de son oncle Léopold Ier de Belgique, il titre barons von Eppinghoven les deux fils illégitimes de Léopold Ier et Arcadie Claret : Georges-Frédéric et Arthur. Arcadie reçoit le même titre en 1863.

À sa mort, son neveu, Alfred d'Édimbourg (lui aussi envisagé comme roi de Grèce en 1862), hérite du duché. Il a composé un opéra, Santa Chiara (Sainte Claire), sur un livret de Charlotte Birch-Pfeiffer.

En juillet 1887, il accordera une faveur spéciale à un auteur anonyme lui permettant de modifier et publier les manuscrits de Talhoffer.

Ernst est chef du 7e régiment de cuirassiers depuis le 1er mai 1850 et du 95e régiment d'infanterie de l'armée prussienne depuis le 16 août 1876. Ernest II donne son nom, entre autres, au lycée Ernestinum de Cobourg (de) et à l'actuelle école duc-Ernest de Gotha, fondée en 1888 sous le nom de séminaire duc-Ernest.

Liens externes[modifier | modifier le code]