Georges III de Saxe-Meiningen-Hildburghausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georges III.
Georges III de Saxe-Meiningen-Hildburghausen
Georg, Prince of Saxe-Meiningen.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
TcherepovetsVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Allégeance
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Enfants
Princesse Regina de Sachsen-Meiningen
Friedrich-Alfred Prinz von Sachsen-Meiningen (d)
Anton-Ulrich Bernhard Friedrich Ernst Prinz von Sachsen-Meiningen (d)
Marie Elisabeth Gabriele Prinzessin von Sachsen-Meiningen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Georges III de Saxe-Meiningen-Hilburghausen, né à Cassel le , décédé à Tcherepovets (Tscherepowez en allemand) le , est un prince allemand. Il est le grand-père maternel de Charles de Habsbourg-Lorraine, actuel chef de la maison de Habsbourg-Lorraine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges III est le fils du prince Frédéric-Jean de Saxe-Meiningen et de la princesse, née comtesse Adélaïde de Lippe-Biesterfeld, sœur du dernier prince de Lippe. Le prince Georges naît dans une Maison connue pour son goût et ses talents pour les arts. Son grand-père, le duc Georges II est féru de théâtre et ouvertement prussophobe, sa tante Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen est une musicienne reconnue, son oncle le duc Ernest de Saxe-Meiningen est peintre et compositeur. A sa naissance, il est quatrième dans l'ordre de succession au trône. L'aîné de ses oncles, le futur duc Bernard III de Saxe-Meiningen qui a épousé la princesse Charlotte de Prusse, soeur du Kaiser Guillaume II,n'a pas de fils et le second, le duc Ernest de Saxe-Meiningen a contracté une union morganatique. En 1910, sa soeur aînée Théodora de Saxe-Meiningen épouse le grand-duc Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach. La célébration du mariage montre au grand jour les relations difficiles qu'entretiennent le Kaiser et le père de son beau-frère.

Son grand-père, le duc Georges II de Saxe-Meiningen-Hildburghausen s'éteint le , trois jours avant l'Attentat de Sarajevo qui provoquera un mois plus tard l'éclatement de la Première Guerre mondiale. L'oncle du prince Georges devient duc régnant sous le nom de Bernard III de Saxe-Meiningen. Celui-ci avait épousé en 1879 la princesse Charlotte de Prusse et était le beau-frère du Kaiser Guillaume II. Le prince Georges est considéré comme l'héritier du trône. Le , alors que la guerre commence, son autre soeur aînée, Adélaïde de Saxe-Meiningen épouse le prince Adalbert de Prusse, fils cadet du Kaiser et officier de marine.

Le prince Georges étudie le droit à Munich et à Iéna, mais ne peut terminer ses études. Comme tous les princes de sa Maison, le prince Georges, âgé de 21 ans, est officier dans l'armée impériale et la Mobilisation l'appelle pour participer au combat. Son père et son frère cadet tombent au champ d'honneur dès le début des combats. Le prince atteint le grade de capitaine de cavalerie. En 1918, sous le poids de la défaite, les monarchies de l'Empire Allemand s'effondrent. Le Kaiser abdique le . Le prince Léopold IV de Lippe, oncle maternel du prince Georges et le duc Bernard III renoncent au pouvoir le mais ne sera pas forcé de s'exiler. Il continuera de vivre dans son duché mais en tant que simple particulier. Il mourra en 1928. Son fils, le duc Ernst, malgré son mariage, devient le chef de la famille.

A la fin de la guerre, le duc Georges est un jeune homme de 26 ans. Il épouse dès le la comtesse Claire-Marie de Schmissing-Kerssenbrock de Korff (1895-1992) qui est catholique et élèvera ses enfants dans sa foi.

Quatre enfants naissent cette union :

  • Antoine-Ulrich de Saxe-Meiningen-Hildburghausen (1919, est tué à la bataille d'Albert en 1940) ;
  • Frédéric-Alfred de Saxe-Meiningen-Hildburghausen (1921- Arlington, Vermont (États-Unis), ). Il se fait moine chartreux en 1953, sous le nom de Dom Marianus Mark, et renonce ainsi à ses biens et à son titre ;
  • Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen-Hildburghausen (1922-1923) ;

Le prince de Saxe-Meiningen reprend ses études après la guerre et exerce pendant quelque temps la profession de juge au début de son mariage à Hildburghausen, devenue désormais ville de l'État de Thuringe. Le , il rejoint les rangs du NSDAP.

En 1937, son cousin germain, le prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld épouse l'héritière du trône des Pays-Bas, la future reine Juliana des Pays-Bas.

En 1939, lorsqu'éclate de la Seconde Guerre mondiale, il est de nouveau mobilisé. En 1941, son oncle meurt et le duc Georges devient le chef de la Maison ducale de Saxe-Meiningen-Hildburghausen et prend le titre de duc (non régnant). Ses biens et ses collections ont été saisis et dispersés par l'Armée rouge en 1945. Il est fait prisonnier par les soldats de l'armée soviétique et emmené au camp de prisonniers de guerre de Tcherepovets dans le Nord de la Russie soviétique, où il meurt le . Son fils et successeur survivant entre chez les chartreux en 1953. Le frère cadet du duc Georges III devient alors la tête de la Maison de Saxe-Meiningen-Hildburghausen sous le nom de Bernard IV de Saxe-Meiningen.

En 1951, sa fille cadette épouse à Nancy, l'archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine, fils aîné de feu l'empereur et roi Charles Ier d'Autriche et chef de la Maison impériale. En 2004, l'empereur Charles est béatifié par le pape Jean-Paul II. En 2007, l'archiduchesse obtient le droit de récupérer 47 tableaux de l'ancienne collection de son père. La même année, elle obtient également le retour de la dépouille de son père qui est inhumée auprès de celles de son épouse et de son fils dans la crypte de l'ancien château familial, la Veste Heldburg, à Heldburg.

Origines[modifier | modifier le code]

Médaille commémorative du prince de Saxe-Meiningen, frappée en 1978

Georges III de Saxe-Meiningen-Hildburghausen appartient à la Maison ducale de Saxe-Meiningen, cette Maison appartient à la troisième branche de la Maison de Wettin, cette Maison ducale appartient à la branche Ernestine fondée par Ernest de Saxe. La Maison ducale de Saxe-Meiningen est toujours existante, elle est représentée par le prince Frédéric Conrad de Saxe-Meiningen.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :