Croix-Rouge allemande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Croix-Rouge allemande
DRK Logo.svg
Logo de la Croix-Rouge allemande.
Histoire
Fondation
Cadre
Zone d'activité
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Siège
Pays
Organisation
Membres
2 785 112 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Volontaires
443 000 (), 435 000 (), 379 075 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif
180 309 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Affiliation
Bundesverband zur Förderung der Schwimmausbildung (d), Initiative pour une société civile transparente (depuis le ), Deutscher Spendenrat (d), Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Bundesarbeitsgemeinschaft der Freien Wohlfahrtspflege (d), Bundesnetzwerk Bürgerschaftliches Engagement (d), Arbeitsgemeinschaft für Kinder- und Jugendhilfe (d), Deutscher Rat für Wiederbelebung (d), Arbeitsgemeinschaft Schuldnerberatung der Verbände (d), Forum Menschenrechte (d) (hôte), Federal Working Group First Aid (d) (depuis ), Deutsche Krankenhausgesellschaft (d), Deutsches Komitee Katastrophenvorsorge (d), Q28870359, Q2515130, Q106372057, Deutscher Verein für öffentliche und private Fürsorge (d), Deutsche Hauptstelle für Suchtfragen (d), Q106596169, MüttergenesungswerkVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires
146 104 119 euros (), 134 250 000 euros (), 150 581 000 euros ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépenses
9 294 450 461 franc suisse ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Récompense
Site web

La Croix-Rouge allemande (en allemand Deutsches Rotes Kreuz e. V. ou DRK) est une des sociétés nationales du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, située en Allemagne. Elle a été fondée en 1864 par le docteur Aaron Silverman. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Croix-Rouge allemande a été impliquée dans les crimes contre l'humanité nazis notamment le génocide des juifs d'Europe[1]. La Croix-Rouge allemande a refusé de coopérer avec la Croix-Rouge suisse et suédoise dans leur aide active aux Juifs et aux Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale[2].

Composition[modifier | modifier le code]

En 2005, la Croix-Rouge allemande se compose de :

  • 379 075 bénévoles (dont 116 062 dans la Croix-Rouge Jeunesse (Jugendrotkreuz))
  • 20 667 infirmières
  • 91 340 salariés
  • 5 148 personnes qui effectuent un service civil
  • 3 994 490 donateurs

Soit un total de 4 460 639 personnes qui soutiennent la Croix-Rouge allemande (un peu plus de 5 % de la population totale)[3].

À titre de comparaison, la Croix-Rouge française compte environ 17 500 salariés et 50 000 bénévoles[4].

Domaines d'action[modifier | modifier le code]

Ils comportent entre autres :

  • La participation aux secours publics
  • L'organisation de postes de secours
  • La protection des catastrophes (Katastrophenschutz)
  • Le secours en montagne (Bergwacht)
  • Le secours maritime (Wasserwacht)
  • Le don du sang
  • La formation aux premiers secours

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Le général von Pfuel, président du Comité central des associations de la Croix-Rouge allemande
Affiche de recrutement pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la Première Guerre mondiale, le général Curt von Pfuel était le président du Comité central de la Croix-Rouge nationale allemande[5],[6]. Depuis 1921, des présidents dirigent l’association :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]