Takeo Fukuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant japonais
Cet article est une ébauche concernant un homme politique japonais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Takeo Fukuda
Image illustrative de l'article Takeo Fukuda
Fonctions
42e Premier ministre du Japon
Monarque Shōwa Tennō
Gouvernement 67e cabinet
Législature 13e Chambre des représentants
Prédécesseur Takeo Miki
Successeur Masayoshi Ōhira
Vice-Premier ministre
Directeur de l'Agence de planification économique
Premier ministre Takeo Miki
Gouvernement 66e cabinet
Prédécesseur Kuranari Tadashi (en)
Successeur Noda Uichi
Ministre des Finances
Premier ministre Kakuei Tanaka
Gouvernement 65e cabinet
Prédécesseur Kakuei Tanaka (intérim)
Successeur Masayoshi Ōhira
Premier ministre Eisaku Satō
Gouvernement 62e et 63e cabinets
Prédécesseur Mikio Mikita
Successeur Kojiro Ueki
Premier ministre Eisaku Satō
Gouvernement 61e cabinet
Prédécesseur Kakuei Tanaka
Successeur Mikio Mikita
Ministre des Affaires étrangères
Premier ministre Eisaku Satō
Gouvernement 63e cabinet
Prédécesseur Kiichi Aichi
Successeur Masayoshi Ōhira
Biographie
Nom de naissance 福田 赳夫 Fukuda Takeo
Date de naissance
Lieu de naissance Takasaki
(Gunma, Japon)
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décès Shinjuku
(Tokyo, Japon)
Nationalité japonaise
Parti politique Parti libéral démocrate
Conjoint Mie Fukuda
Enfants Yasuo Fukuda
Masako Fukuda (ép. Ochi)
Yukio Yokote
Reiko Fukuda (ép. Matsutani)
Diplômé de Université de Tokyo
Profession Haut fonctionnaire

Takeo Fukuda
Premiers ministres du Japon

Takeo Fukuda (福田 赳夫, Fukuda Takeo?), né le à Takasaki dans la préfecture de Gumma et mort le à Tokyo, est un homme politique japonais, 42e Premier ministre du Japon, entre le et le .

Fonctionnaire au Ministère des Finances avant et pendant la guerre, Takeo Fukuda s'engage en politique en 1952 en se faisant élire député à Gunma. Proche de Kishi Nobusuke, il fut élu secrétaire du Parti Libéral Démocrate et exerça plusieurs postes de ministre : Ministre de l'Agriculture (1959-1969), Ministre des Finances (1969-1971), Ministre des Affaires Etrangères (1971-1973). Il s'opposa en vain à Kakuei Tanaka au poste de Premier ministre. Arrivé au pouvoir en 1976, il formula la Doctrine Fukuda comme ligne directrice de la diplomatie japonaise, en vue de la centrer sur l'Asie[1].

De gauche à droite : Giulio Andreotti, Takeo Fukuda, Jimmy Carter, Helmut Schmidt et Valéry Giscard d'Estaing lors du sommet économique du G7, le à Bonn en Allemagne.

Son fils aîné, Yasuo Fukuda devient à son tour Premier ministre du Japon le 25 septembre 2007. C'est la première fois qu'un père et son fils accèdent chacun à ce poste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Discours de Fukuda présentant sa doctrine en politique étrangère traduite dans Eddy Dufourmont, Histoire politique du Japon, de 1853 à nos jours, Presses Universitaires de Bordeaux, 2017, p. 350-352.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]