Constitution de l'Empire du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Promulgation de la Constitution de l'Empire du Japon par Toyohara Chikanobu, 1889.

La Constitution de l'Empire du Japon (en japonais 大日本帝國憲法, Dai-Nippon-teikoku kenpō, littéralement « Constitution de l'Empire du Grand Japon  »), connue officieusement comme la constitution Meiji, est la loi organique de l'Empire du Japon. Elle a été en vigueur du au , date de la promulgation d'une nouvelle constitution sous l'occupation alliée après la chute du gouvernement de Hirohito.

Datant de 1889 et fondée sur le modèle bismarckien, elle donne à l'empereur un très important pouvoir au titre notamment de commandant suprême de l'Armée et de la Marine et du quartier général impérial (''Daihonei).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Akamatsu, Meiji 1868: Revolution and Counter-Revolution in Japan. New York: Harper & Row, 1972.
  • (en) George Akita, Foundations of constitutional government in modern Japan, 1868-1900. Cambridge: Harvard University Press, 1967.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]