Kuniaki Koiso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kuniaki Koiso
Kuniaki Koiso.jpg
Fonctions
Premier ministre du Japon
-
Premier ministre du Japon
-
Gouverneur-général de Corée
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Période d'activité
Nom dans la langue maternelle
小磯國昭Voir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
"El Tigre de Corea"Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Parti politique
Arme
Grade militaire
Condamné pour
Condamnation
Distinction
signature de Kuniaki Koiso
signature
Koiso en uniforme de général

Kuniaki Koiso (小磯 國昭) est un homme d'État japonais né le 22 mars 1880 à Utsunomiya d'une ancienne famille de samouraïs, dans la préfecture de Tochigi et mort le 3 novembre 1950 à Tokyo.

Il a été général de l'armée impériale japonaise et gouverneur de Corée puis le 41e premier ministre du Japon du 22 juillet 1944 au 7 avril 1945. Les unités kamikaze ont été créées pendant son mandat. Il démissionna à la suite de l'offensive alliée de la bataille d'Okinawa. Il fut ensuite reconnu coupable de crimes de guerre et condamné à la réclusion à perpétuité. Il est décédé à la prison de Sugamo[1].

Avec le prince Kotohito Kan'in, il fut l'un des principaux propagandistes du Koshitsu Shinto.

Le cabinet de Koiso (troisième en bas à partir de la gauche), avec Hajime Sugiyama (premier en bas) et Mitsumasa Yonai (quatrième en bas)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]