Yoshihide Suga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoshihide Suga
Yoshihide Suga-1.jpg
Fonctions
Député à la Chambre des représentants du Japon
Deuxième circonscription de la préfecture de Kanagawa (en)
depuis le
Secrétaire général du Cabinet
depuis le
Ministre des Affaires intérieures et des Communications
-
Député à la Chambre des représentants du Japon
Deuxième circonscription de la préfecture de Kanagawa (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
Ogachi (Akita) (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
菅義偉Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
Site web

Yoshihide Suga (菅 義偉, Suga Yoshihide?), né le à Ogachi (préfecture d'Akita) au Japon, est un homme politique japonais. Il est ministre des Affaires intérieures et des Communications du à et secrétaire général du Cabinet depuis décembre 2012, à chaque fois dans des gouvernements menés par Shinzō Abe.

Affilié au très influent et ouvertement révisionniste lobby Nippon Kaigi[1], Suga a mis en place l'équipe chargée de réexaminer la déclaration de Kono de 1993, qui reconnaît le recrutement forcé d'esclaves sexuelles pour les armées de l'Empire (connues sous l'expression de « femmes de réconfort »)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]