Yamamoto Gonnohyōe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yamamoto Gonnohyōe
Illustration.
Yamamoto Gonnohyōe
Fonctions
Premier ministre du Japon

(4 mois et 5 jours)
Monarque Yoshihito
Prédécesseur Uchida Kōsai (intérim)
Katō Tomosaburō
Successeur Kiyoura Keigo

(1 an, 1 mois et 27 jours)
Monarque Yoshihito
Prédécesseur Katsura Tarō
Successeur Ōkuma Shigenobu
Ministre des Affaires étrangères

(17 jours)
Monarque Yoshihito
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Uchida Kōsai
Successeur Ijuin Hikokichi
Ministre de la marine

(7 ans, 1 mois et 30 jours)
Monarque Meiji
Premier ministre Katsura Tarō
Saionji Kinmochi
Itō Hirobumi
Yamagata Aritomo
Prédécesseur Saigō Tsugumichi
Successeur Saitō Makoto
Biographie
Titre complet Comte, Baron
Nom de naissance Yamamoto Gonnohyōe ( 盛武 )
Date de naissance
Lieu de naissance Kajiya-chō
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Takanawa
Sépulture Cimetière d'Aoyama
Nationalité Flag of Japan.svgJaponais
Parti politique Indépendant
Conjoint Tokiko Yamamoto
Enfants Kiyoshi Yamamoto (fils aîné)
Famille Clan Yamamoto
Entourage Takarabe Takeshi (gendre)
Kazuyoshi Yamaji (gendre)
Tsuguyoshi Kamimura (gendre)
Eisuke Yamamoto (neveu)
Diplômé de Académie navale impériale du Japon
Profession homme politique, militaire

Signature de Yamamoto Gonnohyōe

Yamamoto Gonnohyōe (山本権兵衛?) ( dans le domaine de Satsuma, aujourd'hui préfecture de Kagoshima - ) était un amiral de la Marine impériale et un homme d'État japonais. Il est issu d'une famille de samouraïs au service des daimyō Shimazu qui ont dirigé le domaine de Satsuma durant l'époque d'Edo. Il connaît le bombardement de Kagoshima de 1863, puis participe à la guerre de Boshin qui aboutit au renversement du shogunat Tokugawa et à la restauration de Meiji. Il fut le seizième Premier ministre du Japon entre le et le ainsi que le vingt-deuxième Premier ministre entre le et le .

Bien qu'issu de l'oligarchie de Meiji et de la marine, il se montre dans sa carrière politique plutôt libéral et partisan de l'avènement d'une démocratie parlementaire (préparant notamment dans son deuxième gouvernement la mise en place du suffrage universel masculin). Il ne fait donc pas partie des militaires de la gunbatsu qui au contraire défendent le maintien d'un régime oligarchique et autoritaire centré sur l'empereur.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]