Gouvernement Koizumi II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Gouvernement Koizumi II (第2次 小泉 内閣, Dai-niji Koizumi Naikaku?) était le 88e cabinet (第88代 内閣, dai-hachi-jū-hachi-dai Naikaku?) de l'Empire du Japon et le deuxième dirigé par le Premier ministre Jun'ichirō Koizumi. Il est nommé le à la suite des élections législatives du qui ont été marquées par le renouvellement de la majorité menée par PLD mais également par une forte avancée de la principale force d'opposition, le PDJ.

Tous les membres du cabinet sortant, remanié près de deux moins auparavant, conservent dans un premier temps leur poste. Son but est essentiellement de préparer la réforme des systèmes postaux (qui prévoit la privatisation de la poste japonaise, projet phare du Premier ministre), autoroutiers et des retraites. Le , le Secrétaire général du Cabinet et « éminence grise » de Jun'ichirō Koizumi, Yasuo Fukuda, touché par le scandale des retraites (il avait négligé, de manière non délibérée, de faire certains paiements obligatoires au système de retraite nationale, pour une durée correspondant à 37 mois entre février 1990 et septembre 1992 puis d'août à décembre 1995, à l'instar d'autres membres de la majorité et de l'opposition à une époque où le gouvernement tentait de mettre en place sa réforme des retraites[1]).

Le , Jun'ichirō Koizumi opère une importante réorganisation tant de la direction du PLD que de son gouvernement, afin de répondre à l'échec du PLD au renouvellement de la moitié de la Chambre des conseillers du (le parti au pouvoir est, pour la première fois de son histoire, battu en nombre de voix aux deux modes de scrutin par le PDJ, et ne conserve le contrôle de la chambre haute que grâce à son fort résultat au précédent scrutin de 2001, avec une majorité nettement réduite de 139 conseillers, dont 115 libéraux-démocrates, sur 242 contre 82 démocrates) et d'accélérer le rythme des réformes, notamment après l'adoption le 10 septembre précédent par le Cabinet du plan de « Politique fondamentale sur la privatisation des services postaux » (avec la proposition de scinder Japan Post en quatre compagnies distinctes : pour les services postaux, le réseau postal, la banque postale et l'assurance postale)[2] et le vote par la Diète à la fin du mois de juillet des lois sur les privatisations d'ici mars 2006 des Japan Highway Public Corporation (là encore prévoyant sa division en trois compagnies privées ayant un droit de véto sur les projets de constructions autoroutières décidées par le gouvernement), Metropolitan Expressway Public Corporation, Hanshin Expressway Public Corporation et Honshū-Shikoku Bridge Authority[3]. Pas moins de onze ministres sur dix-sept font alors leur entrée au gouvernement. Par la suite, le seul portefeuille à voir son titulaire changer est celui de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche, le ministre Yoshinobu Shimamura démissionnant le pour protester contre la décision de son Premier ministre de dissoudre la Chambre des représentants à la suite du rejet du projet de privatisation postale par la Chambre des conseillers[4]. Il est remplacé trois jours plus tard, après un intérim assuré par Jun'ichirō Koizumi lui-même, par Mineichi Iwanaga.

Après les élections législatives anticipées du , qui marquent une victoire historique pour le PLD et Koizumi, celui-ci est réélu Premier ministre le 21 septembre suivant et forme alors son troisième gouvernement.

Composition[modifier | modifier le code]

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Premier ministre Jun'ichirō Koizumi PLD (Seiwakai) Représentant Préfecture de Kanagawa (11e district)

Ministres d'État (du au )[modifier | modifier le code]

Les ministres maintenus à leur poste sont indiqués en gras.

Ministres, chefs d'un ministère[modifier | modifier le code]

Fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Ministre de la Gestion publique, des Affaires intérieures, des Postes et Télécommunications
   également chargé des Sports nationaux
Tarō Asō PLD Taiyūkai Représentant Fukuoka (8e district)
Ministre de la Justice Daizō Nozawa PLD Seiwakai Conseiller (jusqu'au 11/07/2004) Proportionnelle nationale
Ministre des Affaires étrangères Yoriko Kawaguchi PLD - - -
Ministre des Finances Sadakazu Tanigaki PLD Kōchikai
(Tanigaki)
Représentant Kyoto (5e district)
Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie Takeo Kawamura PLD Shisuikai Représentant Yamaguchi (3e district)
Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires sociales Chikara Sakaguchi Kōmeitō - Représentant Tōkai (proportionnelle)
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche Yoshiyuki Kamei PLD Kinmirai Représentant Kanagawa (16e district)
Ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie
   également chargé de l'Exposition universelle
Shōichi Nakagawa PLD Shisuikai Représentant Hokkaidō (11e district)
Ministre du Territoire, des Infrastructures et des Transports
   également chargé de la Délocalisation de la capitale et du Tourisme
Nobuteru Ishihara PLD - Représentant Tokyo (8e district)
Ministre de l'Environnement
   également chargée des Problèmes environnementaux mondiaux
Yuriko Koike PLD Seiwakai Représentante Kinki (proportionnelle)

Chef du Secrétariat et du Bureau du Cabinet[modifier | modifier le code]

fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Secrétaire général du Cabinet
   Ministre d'État pour l'Égalité des chances
Yasuo Fukuda (démission le 07/05/2004)
Hiroyuki Hosoda (à partir du 07/05/2004)
PLD Seiwakai Représentants Gunma (4e district)
Shimane (1er district)

Ministres d'État ne dirigeant pas un ministère[modifier | modifier le code]

fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Ministre d'État, Présidente de la Commission nationale de sécurité publique
   Ministre d'État au Développement de la Jeunesse, à la Baisse de la natalité et à la Sécurité alimentaire
Kiyoko Ono PLD Shisuikai Conseillère Proportionnelle nationale
Directeur de l'Agence de Défense du Japon Shigeru Ishiba PLD Heiseikai Représentant Tottori (1er district)
Ministre d'État pour Okinawa et les Territoires du Nord,
la Protection des données et la Politique scientifique et technologique
   également chargé des Technologies de l'information
Toshimitsu Motegi PLD Heiseikai Représentant Tochigi (5e district)
Ministre d'État pour les Services financiers, la Politique économique et fiscale Heizō Takenaka PLD - Conseiller (à partir du 11/07/2004) Proportionnelle nationale
Ministre d'État pour la Réforme réglementaire et la Corporation de revitalisation industrielle
   également chargé de la Réforme administrative, de la Réforme structurelle des zones spéciales
   et de la Revitalisation régionale
Kazuyoshi Kaneko PLD Kōchikai
(Horiuchi)
Représentant Tōkai (proportionnelle)
Ministre d'État à la Gestion des catastrophes
   également chargé de la législation des urgences nationales
Ki'ichi Inōe PLD Atarashii Nami
(ex-NPC)
Représentant Hyōgo (4e district)

Remaniement du [modifier | modifier le code]

Les ministres maintenus à leur poste sont indiqués en gras, et ceux déjà présents dans le précédent gouvernement mais ayant changé d'attribution en italique.

Ministres, chefs d'un ministère[modifier | modifier le code]

fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Ministre des Affaires intérieures et des Communications
   également chargé des Sports nationaux
Tarō Asō PLD Taiyūkai Représentant Fukuoka (8e district)
Ministre de la Justice
   Ministre d'État au Développement de la Jeunesse
   et à la Baisse de la natalité
Chieko Nōno PLD Seiwakai Conseillère Proportionnelle nationale
Ministre des Affaires étrangères Nobutaka Machimura PLD Seiwakai Représentant Hokkaidō (5e district)
Ministre des Finances Sadakazu Tanigaki PLD Kōchikai
(Tanigaki)
Représentant Kyōto (5e district)
Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports,
des Sciences et de la Technologie
Nariaki Nakayama PLD Seiwakai Représentant Miyazaki (1er district)
Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires sociales Hidehisa Otsuji PLD Heiseikai Conseiller Proportionnelle nationale
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche Yoshinobu Shimamura (dém. 08/08/05)
Jun'ichirō Koizumi (intérim 08-11/08/05)
Mineichi Iwanaga (à partir du 11/08/05)
PLD Shisuikai
(Seiwakai)
Kōchikai-H
Représentants Tokyo (16e distict)
Kanagawa (11e district)
Shiga (4e district)
Ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie
   également chargé de l'Exposition universelle
Shōichi Nakagawa PLD Shisuikai Représentant Hokkaidō (11e district)
Ministre du Territoire, des Infrastructures et des Transports
   également chargé de la Délocalisation de la capitale et du Tourisme
Kazuo Kitagawa Kōmeitō - Représentant Ōsaka (16e district)
Ministre de l'Environnement
   Ministre d'État pour Okinawa et les Territoires du Nord
   également chargée des Problèmes environnementaux mondiaux
Yuriko Koike PLD Seiwakai Représentante Kinki (proportionnelle)

Chef du Secrétariat et du Bureau du Cabinet[modifier | modifier le code]

fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Secrétaire général du Cabinet
   Ministre d'État pour l'Égalité des chances
Hiroyuki Hosoda PLD Seiwakai Représentant Shimane (1er district)

Ministres d'État ne dirigeant pas un ministère[modifier | modifier le code]

fonction Personnalité Parti Faction Diète Circonscription
Ministre d'État, Président de la Commission nationale de sécurité publique
   Ministre d'État à la Gestion des catastrophes
   également chargé de la législation des urgences nationales
Yoshitaka Murata PLD Kōchikai
(Horiuchi)
Représentant Okayama (5e district)
Directeur de l'Agence de Défense du Japon Yoshinori Ōno PLD Kinmirai Représentant Kagawa (3e district)
Ministre d'État pour les Services financiers Tatsuya Itō PLD Heiseikai Représentant Tokyo (proportionnelle)
Ministre d'État pour la Politique économique et fiscale
   également chargé de la Privatisation de la Poste
Heizō Takenaka PLD - Conseiller Proportionnelle nationale
Ministre d'État pour la Réforme réglementaire et la Corporation de revitalisation industrielle
   également chargé de la Réforme administrative, de la Réforme structurelle des zones spéciales
   et de la Revitalisation régionale
Seiichirō Murakami PLD Banchō Représentant Ehime (2e district)
Ministre d'État pour la Politique scientifique et technologique et la Sécurité alimentaire
   également chargé des Technologies de l'information
Yasufumi Tanahashi PLD Heiseikai Représentant Gifu (2e district)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]