Simone Zanoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Simone Zanoni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
SalòVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Simone Zanoni, né le [1] à Salò (Italie)[2] est un chef cuisinier italien.

Il est chef au George, un des restaurants de l'hôtel Four Seasons George V[3], une étoile au Guide Michelin. Il a été auparavant chef de cuisine dans des restaurants doublement et triplement étoilés de Gordon Ramsay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simone Zanoni grandit en Lombardie, dans une ferme à Provaglio Val Sabbia[4], près du lac de Garde. Il est initié tôt à la cuisine : sa famille réalise ses propres charcuteries, légumes, fromages[5]. L'été, il rend visite à ses grands-parents à la montagne et aide son grand-père à faire des fromages et sa grand-mère à réaliser des tortellini[6]. Cette dernière lui apprend beaucoup techniquement, notamment sur les cuissons[4].

Sur les conseils de son père[5], il suit des études de cuisine à l'Istituto Alberghiero polivalente (école hôtelière) à Idro et travaille le weekend dans une brigade sur le lac de Garde[6]. Diplômé à 18 ans, il décide de partir pour Londres afin d'apprendre l'anglais. Il travaille d'abord dans une trattoria, le Mediterraneo, tout en suivant des cours au Cordon Bleu pour se perfectionner. Grâce à une petite annonce, il est ensuite commis dans un établissement de Gordon Ramsay, le restaurant étoilé Aubergine à Londres avant d'y devenir chef de partie. En [7], il devient sous-chef «tournant» dans les restaurants du chef britannique : il travaille ainsi dans les restaurants Amarylis (une étoile Michelin), Petrus (deux étoiles) et le Claridge's (une étoile). En 2003, Simone Zanoni retourne travailler brièvement en Italie, au restaurant Dal Pescatore à Canneto sull'Oglio[8]. En [9], à la suite du décès accidentel du chef David Dempsey[6],[10], il devient chef à 27 ans du restaurant triplement étoilé Gordon Ramsay, à Londres, seul établissement trois étoiles de la capitale britannique. En 2007, il part à Versailles où il devient chef du restaurant Gordon Ramsay du Trianon Palace (deux étoiles).

En 2015, il inscrit au concours Top Chef son second de cuisine, Xavier Pincemin[11]. Ce dernier remporte la saison 7 de Top Chef, diffusée sur M6 en 2016. Simone Zanoni participe également comme juré à Top Chef dans une épreuve de la saison 7, une épreuve de demi-finale de la saison 9 et une épreuve tournée pour la saison 11[12].

En , Simone Zanoni devient le Chef du George, le restaurant méditerranéen de l'hôtel George-V, ouvert depuis , seconde table du restaurant après le Cinq, table triplement étoilée du chef Christian Le Squer (l'hôtel a ensuite ouvert une troisième table, l'Orangerie avec Alan Taudon).

En 2017, le George obtient une étoile au guide Michelin[3].

En 2017, Simone Zanoni crée également un potager pour le restaurant, au Domaine de Madame Elizabeth, dans les Yvelines sur une parcelle de 3 000 m2, entretenue par 5 jardiniers, dont des personnes en réinsertion professionnelle[3]. Engagé dans la préservation de l’environnement et pour une gastronomie «raisonnée»[13], Simone Zanoni met en place un système bio-vertueux, les déchets du George étant transformés en compost afin de nourrir les sols du potager[14].

Il a été également chef du restaurant kasher Le Rafaël, à Paris[15], ouvert en 2014 et fermé depuis, et a ouvert une pizzeria à Versailles, la Pizzeria César by Simone Zanoni[16]. Il participe également au projet d'une épicerie fine italienne dans le 11e arrondissement[9]. Passionné de voitures[17], il est ambassadeur Porsche[18].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le confinement d'un Chef- Bomba Atomica- Éditions Zanoni Conseils- Paru en 2020 - (ISBN 979-10-699-5284-3)
  • Mon Italie - 100 produits, 120 recettes, voyages au cœur du terroir (avec Jean-Claude Amiel - Éditions de La Martinière - Paru le - (ISBN 2732480029)
  • Haute cuisine - Éditions Flammarion - Paru le - (ISBN 2081370298)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Simone ZANONI - Dirigeant de la société Zanoni Conseils - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 2 décembre 2019)
  2. « Simone Zanoni » (consulté le 2 décembre 2019)
  3. a b et c Michel 27 mars 2019 à 18 h 50 min, « Simone Zanoni - interview pour F&S au George V : "les palaces n’ont plus envie d’avoir des chefs qui ne sont pas rentables. À mon sens, la rentabilité du restaurant fait aussi partie du poste de chef." », sur Food & Sens, (consulté le 2 décembre 2019)
  4. a et b Agathe, « Livre, rencontre avec le chef Simone Zanoni, "Mon Italie" », sur My Little Recettes, (consulté le 2 décembre 2019)
  5. a et b « À pleines saveurs », sur Porsche Christophorus (consulté le 2 décembre 2019)
  6. a b et c « Trianon Palace : un restaurant et des bons plats signés Simone Zanoni », sur Marie France, magazine féminin, (consulté le 2 décembre 2019)
  7. Simone Zanoni, « Simone Zanoni », sur LinkedIn, LinkedIn,
  8. (en) « Simone Zanoni », sur Identità Golose Web: magazine italiano di cucina internazionale (consulté le 3 décembre 2019)
  9. a et b (en-GB) Margaret Kemp, « BUZZ: Gordon Ramsay at Trianon Palace, Simone Zanoni, Tour d'Argent, Michelin Chicago », sur Bonjour Paris, (consulté le 3 décembre 2019)
  10. « David Dempsey : The Chef and Restaurant Database (ChefDb) », sur www.chefdb.com (consulté le 3 décembre 2019)
  11. Prisma Média, « Xavier Pincemin - La biographie de Xavier Pincemin avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le 2 décembre 2019)
  12. Par Laurent MauronLe 30 octobre 2019 à 18h22, « Versailles : Top Chef pose ses caméras au Domaine de Madame Élisabeth », sur leparisien.fr, (consulté le 2 décembre 2019)
  13. Paris Match, « Simone Zanoni : un chef engagé », sur parismatch.com (consulté le 2 décembre 2019)
  14. « Simone Zanoni », sur Taste of Paris (consulté le 2 décembre 2019)
  15. Emmanuel Rubin et Emmanuel Rubin, « Rafaël by Simone Zanoni : gastronomie kasher », sur Le Figaro.fr, (consulté le 2 décembre 2019)
  16. « Pizzeria César by Simone Zanoni - Versailles | MICHELIN Restaurants », sur restaurant.michelin.fr (consulté le 2 décembre 2019)
  17. « Prix Collet du livre de chef : 'Mon Italie', par Simone Zanoni », sur Food & Sens, (consulté le 2 décembre 2019)
  18. « Small Talk : Simone Zanoni », sur lesechos.fr, (consulté le 2 décembre 2019)