Gare de Javel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Javel
Image illustrative de l'article Gare de Javel
Le bâtiment voyageurs de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 15e
Adresse Rond-point du Pont-Mirabeau
75015 Paris
Coordonnées géographiques 48° 50′ 47″ nord, 2° 16′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Ligne (RER)(C)
Caractéristiques
Ligne(s) Invalides à Versailles-Rive-Gauche
Voies 2
Quais 2 latéraux
Transit annuel 3 348 000 voyageurs (2014)
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Altitude 28,5 m
Historique
Mise en service 1900
 : (RER)(C)
Architecte Juste Lisch
Correspondances
Métro Javel - André Citroën (M)(10)
Bus et Noctilien Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Javel

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Javel

La gare de Javel est une gare ferroviaire française de la ligne des Invalides située dans le 15e arrondissement de Paris, dans le quartier de Javel. C'est une gare SNCF desservie par les trains de la ligne C du RER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare est située au sud-ouest du 15e arrondissement de Paris, sur la rive gauche de la Seine. Établie à 28,5 m d'altitude[1], elle se situe au point kilométrique (PK) 3,595 de la ligne des Invalides à Versailles-Rive-Gauche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la Compagnie de l'Ouest met en service le prolongement de la ligne des Moulineaux du Champ-de-Mars aux Invalides, dans les délais pour l'Exposition qui s'ouvre le 15[2]. La ligne est placée en tranchée le long de la Seine dès son entrée dans Paris afin d'éliminer tous les passages à niveau, et quatre nouvelles stations intermédiaires sont réalisées à l'occasion, dont la gare actuelle de Javel, nommée initialement Pont Mirabeau.

Le bâtiment voyageurs, tout comme ceux des autres gares intermédiaires du prolongement, est réalisé suivant les plans de l'architecte Juste Lisch. Il comporte un bâtiment en forme de pagode chinoise au niveau de la rue et situé à cheval sur les voies ferrées, et deux escaliers accédant à chaque quai, ceux-ci étant dotés d'abris pour les voyageurs[3].

La gare du Pont de Grenelle, ouverte également lors du prolongement aux Invalides, est réunie à la gare du Pont Mirabeau vers 1910 en raison de sa proximité (432 mètres). Elle disparaît finalement en 1919[4].

Ce bâtiment est depuis 1937 le seul subsistant de ceux réalisés pour le prolongement de la ligne des Moulineaux. La gare prend plus tard le nom de Javel André-Citroën[5].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 3 348 000 voyageurs[6].

Services voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Une rame Z 5600 arrive en gare de Javel, avec la Tour Eiffel en arrière-plan.

Desserte[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par les trains de la ligne C du RER.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare offre une correspondance avec la ligne 10 du métro à la station Javel - André Citroën.

Elle est en outre desservie par les lignes 62 et 88 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Bouchez, Ligne des Moulineaux, de Paris St-Lazare à Invalides (1889-1993), p. 94.
  2. André Jacquot, La ligne C du RER, p. 36
  3. Pierre Bouchez, Ligne des Moulineaux de Paris-Saint-Lazare à Invalides (1889-1993), p. 107
  4. Pierre Bouchez, Ligne des Moulineaux de Paris-Saint-Lazare à Invalides (1889-1993), p. 131
  5. Pierre Bouchez, Ligne des Moulineaux de Paris-Saint-Lazare à Invalides (1889-1993), p. 108
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Javel », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 10 octobre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Jacquot, La ligne C du RER, éditions de l'Ormet, 1989, 112 p. (ISBN 2906575038)
  • Pierre Bouchez, Ligne des Moulineaux de Paris-Saint-Lazare à Invalides (1889-1993), éd. La Vie du Rail, 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Versailles-Château Pont du Garigliano (RER) (C) Champ de Mars - Tour Eiffel Juvisy
ou Versailles-Chantiers (par Juvisy)
Saint-Quentin-en-Yvelines Pont du Garigliano (RER) (C) Champ de Mars - Tour Eiffel Dourdan - La Forêt
ou Saint-Martin-d'Étampes
Chaville - Vélizy Pont du Garigliano (RER) (C) Champ de Mars - Tour Eiffel Dourdan
ou Dourdan - La Forêt
Pont du Garigliano Pont du Garigliano (RER) (C) Champ de Mars - Tour Eiffel Brétigny