Passy (Seine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Passy.
image illustrant une ancienne commune de France image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant une ancienne commune de France et Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet des communes de France.

Passy
Borne sur la rue Berton - Passy.
Borne sur la rue Berton - Passy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Seine
Arrondissement Saint-Denis
Canton Neuilly
Statut Ancienne commune
Démographie
Population 17 594 hab. (1856)
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 25.6″ Nord, 2° 17′ 02.89″ Est
Historique
Date de fusion 1860
Commune(s) d’intégration Paris, Boulogne
Localisation
Passy dans le département de la Seine avant la réorganisation administrative de 1859.
Passy dans le département de la Seine avant la réorganisation administrative de 1859.

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Passy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Passy

Passy est une ancienne commune de la Seine, rattachée à Paris le . Avec l’ancienne commune d’Auteuil, elles constituent depuis cette date un quartier du 16e arrondissement de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plaque commémorant la création du 16e arrondissement à la suite de l'extension de Paris, qui est alors passé de 12 à 20 arrondissements

Le nom de Passy, appelé Passicium (ou Paciacum), apparaît pour la première fois dans une charte en 1250. Le premier seigneur de Passy fut Jeanne de Paillard en 1416.

Au XIVe siècle, le roi Charles V autorisa ses habitants à clore de murs leurs champs. Un siècle plus tard, Passy est élevé au rang de seigneurie.

Le village de Passy était composé :

Claude Chahu, seigneur de Passy, financier et conseiller du roi, fit ériger une chapelle en 1666, Notre-Dame-de-Grâce, qui devint une paroisse indépendante en 1672. Le marquis de Boulainvilliers en fut le dernier seigneur.

De 1790 à 1795, Passy était un canton du district de Franciade.

En 1860, lors de l'extension de Paris du mur des Fermiers généraux à l'enceinte de Thiers, la commune de Passy est supprimée et son territoire est réparti entre Paris et Boulogne[1],[2].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 105 1 869 1 803 3 034 4 507 5 702 6 559 8 653 11 431
1856 - - - - - - - -
17 594 - - - - - - - -
(Sources : Cassini[3])

Personnalités liées à l’ancienne commune de Passy[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Loi sur l'extension des limites de Paris (du 16 juin 1859), dans le Bulletin des lois de l'Empire français, t. XIV, XIe série, no 738, 3 novembre 1859, p. 747–751, [lire en ligne]
  2. Décret du 3 novembre 1859 qui fixe les dénominations des vingt arrondissements municipaux de la ville de Paris, dans le Bulletin des lois [lire en ligne]
  3. Population avant le recensement de 1962

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Docteur C. Lefèvre, Analyse de l'eau thermale du square Lamartine, p. 11, dans Bulletin de la Société historique d'Auteuil et de Passy, tome 9, 1916 (lire en ligne)
  • Louis Batcave, Rues et places de Passy en 1825, p. 177-180, dans Bulletin de la Société historique d'Auteuil et de Passy, tome 9, 1917 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]