Olivier Flournoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flournoy.
Olivier Flournoy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Parentèle

Olivier Flournoy est un psychanalyste suisse, né le à Genève, où il meurt le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît dans une famille de pionniers de la psychologie et de la psychanalyse : son père, Henri Flournoy, participe à l'institutionnalisation de la psychanalyse à Paris et à Genève, son grand-père Théodore Flournoy est médecin et psychologue, et son beau-frère, Raymond de Saussure a participé au développement de la psychanalyse en Suisse romande. Olivier Flournoy obtient son diplôme de médecin en 1950. Il est ensuite nommé à Paris premier interne des hôpitaux à titre étranger à l'hôpital Broussais. Il commence simultanément une psychanalyse avec Daniel Lagache et des supervisions avec Jacques Lacan et Françoise Dolto[2]. En 1958, il obtient un poste de résident à la Menninger Foundation à Topeka (Kansas), puis, il poursuit sa formation au Mount Sinaï Hospital à New York. De retour à Genève en 1960, il s’installe comme psychanalyste et organise des séminaires hebdomadaires et des supervisions. Il est l'auteur d'articles scientifiques[3]. En 1975, il invite Jacques Lacan à parler dans le cadre de son séminaire. Il exerce son métier jusqu’en 2007[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le petit fils de Théodore Flournoy et le fils d'Henri Flournoy[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Temps d'une psychanalyse, éd. Belfond, 1979 disponible sur Gallica [1]
  • L'Acte de passage, d'une manière de terminer sa psychanalyse, éd. Baconnière, 1985
  • Théodore et Léopold, de Théodore Flournoy à la psychanalyse, éd. Baconnière, 1986
  • Défense de toucher ou la jouissance du dit. Essai de métapsychanalyse éd. Calmann Lévy, 1994
  • Un désirable désir, Puf, coll. « Épîtres », 2003
  • De l'Amitié. Rencontres personnelles et intellectuelles avec Saussure, Freud et Lacan, éd. Labor et Fides, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Famille Flournoy
  2. a et b Jean Allouche, « Où il y a contrôle et contrôle » (consulté le 25 novembre 2017).
  3. « Publications d'Olivier Flournoy », sur Cairn.info (consulté le 25 novembre 2017).
  4. « Faire part » (consulté le 25 novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]