Nationalisme culturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le nationalisme culturel est une forme de nationalisme dans lequel la nation est définie par une culture commune. Il s'agit d'une position intermédiaire entre le nationalisme ethnique d'une part et le nationalisme libéral de l'autre[1]. Le nationalisme culturel, même s'il est attaché à la culture d'un groupe ethnique, admet que des individus d'autres origines puissent faire partie de la nation par assimilation culturelle. Ce nationalisme lorsqu'il vise à rétablir une culture nationale cherche à lutter contre l'impérialisme culturel d'un autre groupe national.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Aberbach, Jewish Cultural Nationalism: Origins and Influences, (ISBN 0-415-77348-2)
  • Kosaku Yoshino, 1992, Cultural Nationalism in Contemporary Japan: A Sociological Enquiry, (ISBN 0-415-07119-4)
  • J. Ellen Gainor, 2001, Performing America: Cultural Nationalism in American Theater, (ISBN 0-472-08792-4)
  • G. Gordon Betts, 2002, The Twilight of Britain: Cultural Nationalism, Multiculturalism, and the Politics of Toleration, (ISBN 0-7658-0731-9)
  • Yingjie Guo, 2004, Cultural Nationalism in Contemporary China: The Search for National Identity under Reform, (ISBN 0-415-32264-2)
  • Mike Featherstone, Global Culture: Nationalism, Globalization and Modernity, (ISBN 0-8039-8322-0)
  • Starrs, Roy. (en) Japanese Cultural Nationalism: At Home and in the Asia Pacific, London, Global Oriental, (ISBN 1-901903-11-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]