Exceptionnalisme américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'exceptionnalisme américain est une théorie politique et philosophique qui considère que les États-Unis occupent une place spéciale parmi les nations du monde en termes de sentiment national, d'évolution historique, d'institutions politiques et religieuses, et parce que c'est un pays qui a été construit par des immigrés.

Elle constitute une déclinaison de la théorie de la Destinée manifeste.

Les origines de cette théorie sont attribuées à Alexis de Tocqueville qui affirmait que les États-Unis, alors âgés d'un peu plus de 50 ans, détenaient une place spéciale parmi les nations, parce qu'il s'agissait de la première démocratie moderne. Cette attribution à Tocqueville n'est cependant pas vérifiée et la théorie de l'exceptionnalisme est plutôt une création de la guerre froide qui a connu une résurgence particulière après la dislocation de l'Union soviétique[1].

Cette théorie a été propagée par des hommes politiques des années 1940 à 1960, et par des intellectuels dont l'un des plus connus est Talcott Parsons. Cette doctrine a en revanche été combattue par Pitirim Sorokin.

Notes et références[modifier | modifier le code]