Sonderfall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Suisse[modifier | modifier le code]

En parlant de « Sonderfall Schweiz » (le Sonderfall suisse) on fait référence au fait que la Suisse soit un pays neutre et épargné de toute pression extérieure.

Cette idée, bien présente dans la conscience collective suisse (cf. Thomas S. Eberle & Kurt Imhof, de «Sonderfall Schweiz», Ed. Seismo, 2007 (en allemand) ou l'article du Temps d'Albertine Bourget, édition du 30 juillet 2011 qui interviewe le premier auteur susmentionné), du reste, sert entre autres à défendre les particularismes du système politique helvétique (fédéralisme très développé[réf. nécessaire], initiative populaire) et les identités cantonales fortes face à l'Union européenne[réf. nécessaire].

Le Sonderfall suisse peut aussi faire référence à des particularismes d'ordre économiques (agriculture traditionnelle) ou d'ordre historique (se tenir à l'écart des évènements européens: révolutions, guerres)[réf. nécessaire].