Chuck Taylor All Star

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une paire de Chucks hautes bleues marines.

Les Chuck Taylor All-Stars (fam. Chucks) sont un modèle de chaussures de Basket-ball, initialement en toile, produites par la marque américaine Converse.

Historique[modifier | modifier le code]

La chaussure de sport Converse All star haute a été créée en 1917 par la firme Converse Rubber shoe Compagny, implantée à Malden (Massachusetts). Elle est produite à l'époque uniquement en toile marron puis noire.

Le modèle a été par la suite amélioré par l'ancien joueur de basket devenu vendeur pour la marque, Charles Taylor[1]. Ces modification apportées pour répondre aux contraintes liées à la pratique de ce sport, notamment la pièce ronde à la cheville protégeant la malléole interne, expliquent que le modèle est parfois daté de 1923 ou plus tardivement encore. La signature de "Chuck" Taylor apparait dans les années 1930, ce qui fait du modèle le premier associant le nom d'un sportif pour asseoir sa renommée.

Ce modèle de basket fut produit aux États-Unis jusqu'aux début des années 2000 mais la production a été délocalisée en 2001 en Asie du Sud-Est au moment des pires difficultés de l'entreprise. Nike, à la suite du rachat de la marque Converse, n'est pas revenue sur ce mouvement.

Phénomène de mode[modifier | modifier le code]

Si aujourd'hui sous les paniers, les Chuck Taylor All Star ont été remplacées par des modèles plus récents et performants, elles se sont néanmoins largement popularisées en dehors de ce sport et ne se sont quasiment jamais démodées. On trouve des modèles dans une multitude de couleurs, avec ou sans motifs, en toile ou en cuir.

Les Chucks, avec le bermuda large et le workwear ont été adoptés par les skateurs dans les années 1980.

Le modèle est également associé au milieu rock (punk hardcore, indie rock, grunge, rap...) et a été porté par de nombreux artistes: Kurt Cobain, Julian Casablancas des Strokes...

Au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Chuck plates (LO-Chucks) qui dégagent les malléoles ;
  • Chuck hautes (HI-Chucks) qui cachent les malléoles ;
  • Chuck extra-hautes (X-HI-Chucks), environ deux fois plus hautes que les précédentes ;
  • Chuck montant aux genoux (Knee-HI-Chucks).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Josh Sims, L'éternel masculin, Icônes de mode et vestiaire idéal, Editions de la Martinière,‎ 2011 (ISBN 978-2-7324-4672-1)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :