Spice Girls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Spice Girls
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Spice Girls en 2007 à Toronto.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Pop, dance-pop, teen pop, R&B
Années actives 1994 - 2001
2007 - 2008
2012
2018 - 2019
Labels Virgin Records
EMI
Site officiel TheSpiceGirls.com
Composition du groupe
Membres Victoria Beckham
Melanie Chisholm
Melanie Brown
Geri Halliwell
Emma Bunton

Spice Girls est un groupe de pop anglais formé en 1994 à Londres. Ce girl group est composé à l'origine de cinq chanteuses et danseuses : Victoria Beckham, Melanie Chisholm, Melanie Brown, Geri Halliwell et Emma Bunton[1].

Managées par Simon Fuller, les cinq filles décrochent aisément un premier contrat avec Virgin Records en 1995 et enregistrent leur premier single, Wannabe, qui sort l'année suivante[2],[3]. Ce titre se classe en tête des ventes dans plus de trente-sept pays et s’écoule à sept millions d’exemplaires[2],[3]. Après une série de singles numéro un à travers le monde dès la fin 1996, elles bâtissent un réel empire[4]. Des tournées mondiales jusqu'au cinéma (Spice World, le film), en passant par une multitude de produits dérivés, elles déclenchent un phénomène de mode et culturel nommé par les médias : la « Spice Mania »[5],[6],[7], tout en devenant le groupe musical ayant le plus grand nombre de produits dérivés à son nom[8],[9],[10],[11],[12],[13],[10],[14].

À travers leur musique, elles popularisent le girl power, une nouvelle forme de féminisme, et affirment défendre la tolérance, l'état d'esprit positif, l'ouverture d'esprit et l'égalité des sexes, ce qui a permis d'ouvrir les portes de l'industrie du divertissement aux femmes plus que jamais depuis cette époque[15],[12]. Les Spice Girls s'imposent comme le groupe féminin phare des années 1990 en seulement deux albums, Spice et Spiceworld, dont les chiffres de vente combinés donnent un total de 86 millions d'exemplaires dans le monde[16],[17],[18],[17],[19],[20],[21],[22].

En mai 1998, Geri Halliwell quitte le groupe à la suite de différends avec les autres membres[23]. Le groupe continue alors à quatre et publie son troisième album Forever en 2000, vendu à plus de 4 millions d'exemplaires[24]. En 2001, les membres restants décident de prendre une pause pour se consacrer à leurs carrières solos respectives[25]. En 2007, les cinq Spice Girls se reforment pour la sortie d'un Greatest Hits, regroupant leurs plus grands succès, et entreprennent une grande tournée mondiale qui se classe à la 3e place des tournées les plus rentables de l'année 2008, avec 107,2 millions de tickets vendus en seulement 38 secondes[26],[27],[28],[29],[30]. Le groupe se reforme depuis occasionnellement, comme en 2012 ou en 2018-2019[31],[32].

Au niveau mondial, les deux albums, l'intégralité des singles, ainsi que tous leurs clips, sont considérés comme des classiques de la musique pop moderne[33],[34],[35],[36],[37].

Les albums Spice et Spiceworld ont tellement eus d’impact qu’ils sont considérés au niveau mondial comme ceux qui ont bouleversé la musique pop au milieu des années 1990, renouvelant la musique pop-teenage, tout en apportant le concept du féminisme via le girl power, ainsi qu’un marketing omniprésent et une image esthétique repensée de la musique de l’époque, bouleversant les milieux musicaux, culturels et vestimentaires, choses jusqu’alors inégalées à ce jour, permettant au groupe de devenir de véritables icônes culturelles des années 1990, mais aussi des icônes musicales intergénérationnelles[38],[1],[39],[40],[41],[42],[43],[44],[45],[39],[46],[13],[47],[48]:106–113[49],[50],[10].

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

1994-1995 : Formation/Touch/Virgin Records[modifier | modifier le code]

Dès 1994, les cinq Britanniques se croisent et font connaissance durant différentes auditions pour des films et comédies musicales (Cats, Tank Girl, etc.)[réf. nécessaire], jusqu'à la publication en 1994 d'une annonce dans le magazine professionnel The Stage, au sujet d'une audition pour former un groupe féminin[51]. L'entreprise Heart Management, dirigée par Bob et son fils Chris Herbert, a en effet choisi par cette annonce de créer un groupe musical féminin sachant danser et chanter, à l'instar du succès phénoménal rencontré par les boys band[52]. Le groupe, d'abord appelé Touch, est formé en mars 1994 à la suite d'une audition par petite annonce dans le journal The Stage[39]. Environ 400 candidates ont auditionné[39].

Parmi elles sont retenues : Victoria Adams (qui deviendra après son mariage Victoria Beckham), Melanie Brown, Melanie Chisholm, Geri Halliwell et Michelle Stephenson[39]. Les cinq jeunes femmes vont suivre des cours de chant et de danse, en vue d'enregistrer un premier disque[39]. Au bout de quelques mois seulement, Michelle Stephenson quitte le groupe[39]. En effet, sa mère étant atteinte d'une maladie grave, elle préfère retourner à ses études pour pouvoir se consacrer à elle[39]. Après son départ, leur professeur de chant, Pepi Lemer, leur présente l'une de ses élèves, Emma Bunton, qui devient immédiatement sa remplaçante[39].

Pour faciliter le travail et cultiver une dynamique de groupe, les filles emménagent dans la même maison, où elles vivront et répèteront ensemble plusieurs mois durant[39]. Le groupe change bientôt de nom pour se baptiser Spice puis Spice Girls (un rappeur américain portant déjà le nom Spice à l'époque)[39].

Mécontentes de la direction prise par leur premier manager (port de vêtements identiques, chansons à l'eau-de-rose...), les Spice Girls décident de se passer des services de Chris Herbert, et d'en trouver un nouveau : il s'agit de Simon Fuller, ancien manager d'Annie Lennox[48]:30. Avec son aide et après avoir frappé à la porte de plusieurs maisons de disques, elles décrochent un contrat chez Virgin[39]. En 1995, commence donc l'enregistrement de leur premier album, Spice[39].

1996-1998 : Un phénomène de société[modifier | modifier le code]

En juillet 1996, après avoir fait une première tournée des clubs au Royaume-Uni, les Spice Girls sortent leur premier single, Wannabe, contre la volonté de leur maison de disques. En effet, Virgin Records souhaitait privilégier la chanson Love Thing comme premier single mais finit par céder[53]. À la surprise de Virgin, la chanson provoque un véritable raz-de-marée[54],[38]. Elle se hisse directement à la troisième place des charts britanniques, pour ensuite prendre la tête du classement huit semaines d'affilée[55]. Au total, Wannabe sera numéro un dans plus de trente sept pays et se vendra à 7 millions d'exemplaires dans le monde[56],[57],[58]. Elle est créditée mondialement comme le single qui a changé le paysage de la musique pop du milieu des années 1990[35], tout en renouvelant la musique dite de genre Pop-Teenage[34],[59],[60]. Elle est également considérée comme un classique de la musique pop moderne[33],[34],[35], mais aussi comme un hymne féministe iconique mondial[61],[62],[63],[64],[65],[63]. Le vidéoclip a le même effet : l'émission britannique The Box reçoit des coups de fil par milliers réclamant sa diffusion[66],[67].

Le , elles sortent leur premier album, Spice, qui connaît également un succès extraordinaire, se vendant à dix-huit millions d'exemplaires en l'espace d'un an, amenant à un total de 23 millions d'albums vendus au niveau mondial[68],[69],[70]. Il s'érige également à la 1re place des meilleures ventes d'albums dans plus de 17 pays[68], devenant l'album le plus vendu d'un groupe féminin de tous les temps[71],[72],[73],[70]. Le groupe enchaîne les tubes comme Say You'll Be There, 2 Become 1, Mama ou encore Who Do You Think You Are, qui atteindront la 1re place des meilleures ventes de singles dans de nombreux pays[74],[75],[76],[74],[77],[74],[77]. Les Spice Girls font rapidement l'objet de nombreux produits dérivés tels que : des poupées, des sucettes, du déodorant, du soda, des appareils photos, un jeu vidéo sur playstation, des verres, des vêtements, des chips, des friandises et même un scooter, dont les ventes sont colossales[78],[79]. Leur succès prend les proportions d'un véritable phénomène de société, qui est appelé la Spicemania (en référence à la Beatlemania)[5],[6],[7]. Uniquement en 1996, chacune amasse une fortune évaluée à plus de 45 millions de dollars[80].

Entretemps, le magazine musical britannique Top of the Pops va jusqu'à donner à chaque membre du groupe des surnoms qui sont immédiatement adoptés par les fans et font rapidement le tour du monde: Emma est ainsi rebaptisée Baby Spice, Victoria devient Posh Spice, Melanie C, Sporty Spice, Melanie B, Scary Spice, et enfin Geri, Ginger Spice[81].

En 1997, en même temps qu'elles préparent leur premier film, les Spice Girls enregistrent un second album, Spiceworld[82]. Paru mondialement le , il se vend remarquablement bien, soit à sept millions d'exemplaires écoulés en deux semaines, ce qui établit un nouveau record[83],[84],[85], se vendant au total à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde[41]. Il est également considéré comme l'un des albums d'un groupe féminin les plus vendus de tous les temps[86]. Les singles qu'il contient tels que Spice Up Your Life, Too Much, Stop ou encore Viva Forever, s'érigent tous à la 1re place dans de nombreux pays[87],[88],[54],[87],[89]. En octobre 1997 en pleine Cool Britannia, le groupe donne une série de spectacles, le Girl Power! à travers la Turquie, notamment à Istanbul où le groupe enregistre un concert live[90].

Contre toute attente, peu avant la parution de Spiceworld début novembre, les Spice Girls renvoient soudainement leur manager, Simon Fuller, en expliquant par la suite que les exigences de leur manager, notamment en termes de calendrier, ne leur convenaient plus et qu'elles souhaitaient prendre leur indépendance[91]. Par ailleurs, les Spice Girls jouent leur propre rôle dans le film, Spice World, le film, sorti le [92]. Il s'érige à la 1re place au Royaume-Uni, gagnant plus de 6,8 millions de livres sterling lors de son 1er week-end d'ouverture en 1997[93]. Le film est également un succès aux États-Unis, se classant à la 1re place, battant le record à cette époque pour le plus grand week-end du week-end du Super Bowl (25 janvier 1998), avec des ventes au box-office de 10 527 222 millions de dollars amassés lors de son 1er weekend d'exploitation[93]. Au niveau mondial, il est un succès avec plus de 151 millions de dollars récoltés[4],[94]. Au Royaume-Uni, le film a été numéro 1 des ventes en vidéo pendant six semaines consécutives, a été certifié 11x Platinum, et est devenu la neuvième meilleure vente de vidéo en 1998[95],[96],[97]. Aux États-Unis, le film atteint la 1re meilleure vente de cassettes vidéos durant cinq semaines consécutives, se classant comme la 5e meilleure vente de cassette vidéo de l’année 1998[98]. À l’heure actuelle, le film est considéré comme culte pour toute une génération, le décrivant comme un film brillant, voire un chef-d’œuvre du genre parodique, qui se moque aussi bien du starsystem, que des clichés du cinéma, tout en octroyant de nombreux clins d’œils à la culture populaire de l’époque[99],[100],[101],[102],[103],[104],[105],[106],[107],[108].

En février 1998, alors que la Spicemania bat son plein, les Spice Girls subissent la concurrence des All Saints, que les médias présentent comme leurs rivales lors de la cérémonie des Brit Awards et qui remportent les prix de la meilleure chanson du meilleur vidéoclip ; les Spice Girls, avaient remporté ces récompenses l'année précédente (pour Wannabe et pour Say You'll Be There), repartent cependant avec un trophée honorant leurs ventes de disques phénoménales (Best selling British album act)[109].

Toujours en février, le groupe entame sa première tournée mondiale, Spiceworld Tour, qui commence par un concert à Dublin[110]. La quasi-totalité des billets sont vendus en à peine deux heures[111],[112]. En France, la tournée passe en mars par deux dates au Zénith de Paris, une à Marseille, une à Lyon, puis deux nouvelles dates sont ajoutées à Bercy en mai, face à l'importance de la demande[113]. Peu de temps après le début de la tournée, elle s'avère déjà une des tournées les plus lucratives de l'année 1998, avec plus de 60 millions de dollars amassés sur 40 dates de concerts[114].

1998-2000 : Le départ de Geri, 3e album Forever et pause[modifier | modifier le code]

Le , les Spice Girls apparaissent sans Geri sur scène lors d'un concert à Oslo en Norvège[115]. Voyant le questionnement des spectateurs, les filles affirment qu'elle est malade, et qu'elle ne pourra pas faire quelques spectacles[23]. L'affaire prend des proportions telles que les médias affirment que l'absence de Geri est le fruit de son départ du groupe[114],[116]. Le dimanche 31 mai, lors d'une conférence de presse à Londres, l'avocat de Geri, Julian Turton confirme cette rumeur en lisant la déclaration suivante :

« Ceci est un message pour les fans. C'est avec tristesse que je confirme que j'ai quitté les Spice Girls. Ceci en raison de divergences entre nous. Je suis sûre que le groupe continuera d'avoir du succès et je lui souhaite bonne chance. Je n'ai pas de plans immédiats. Je voudrais m'excuser auprès des fans et les remercier ainsi que chaque personne qui a été à mes côtés. Beaucoup d'amour, Geri. P.S. : Je reviendrai. »

— Geri Halliwell

Cette déclaration est suivie par celle du groupe :

« Nous sommes bouleversées et attristées du départ de Geri mais nous la soutenons dans tout ce qu'elle veut faire. Les Spice Girls sont ici pour rester - on vous verra dans les stades ! Nous sommes désolées que nos fans aient à passer par tout ça. Tout notre amour ! Victoria, Emma, Mel C, Mel B. L'amitié ne meurt jamais ! »

Après cette annonce, une partie des médias estime alors que les Spice Girls auront moins de succès à quatre et songent à la séparation du groupe, alors que Britney Spears, Christina Aguilera, Mandy Moore et Jessica Simpson deviennent à la même époque les nouvelles coqueluches de la musique pop[117],[118]. Malgré le départ de Geri, les quatre membres restant décident de maintenir la tournée, dont la dernière représentation a lieu au Wembley Stadium de Londres, le devant plus de 52 000 spectateurs[114].

Fin 1998, les Spice Girls enregistrent un nouveau single, Goodbye, qui devient le tube de Noël au Royaume-Uni[119]. C'est la troisième fois qu'elles occupent la première place des charts britanniques durant les fêtes de fin d'année après 2 Become 1 en 1996 et Too Much en 1997 (le très convoité Christmas Number One), un record qu'elles partagent uniquement avec les Beatles encore à ce jour[120].

En 1999, les Spice Girls ne font aucun projet artistique ensemble, à l'exception d'une mini-tournée Christmas in Spiceworld Tour, organisée à l'occasion des fêtes de Noël[121]. Cette année est davantage propice aux filles pour se consacrer à leurs carrières solos respectives[25].

En février 2000, les Spice Girls reçoivent à la cérémonie des Brit Awards un trophée honorant leur contribution à l'industrie du disque britannique (Outstanding contribution to the music industry)[122]. Les médias attendent un retour éventuel de Geri Halliwell au sein du groupe pour marquer l'occasion, mais les Spice Girls apparaissent sans elle sur scène et la remercient officiellement. « Sans elle, nous ne serions pas là aujourd'hui », déclarera Melanie B[122].

Emma, Melanie B, Melanie C et Victoria finissent d'enregistrer leur troisième album, Forever, qui sort finalement le [123]. Le premier single, Holler (sorti dans certains pays en double-face avec le titre Let Love Lead the Way) entre directement numéro 1 des charts britanniques[124]. C'est le neuvième single des Spice Girls à prendre la tête du classement[125]. Même si les singles lancés rencontrent un bon succès commercialement parlant, l'album est un succès modéré comparé aux deux précédents, se vendant tout de même à 4 millions d'exemplaires dans le monde[24]. Les filles apparaissent très rarement ensemble et donnent quelques interviews séparément pour promouvoir le disque[126]. On apprendra plus tard que le groupe (notamment Melanie C, elle-même en tournée solo au même moment) ne faisait plus preuve d'autant de motivation[126]. Les carrières solos deviennent nettement prioritaires par rapport au groupe[126].

En 2001, les Spice Girls ne font plus aucune promotion pour leur dernier album, tout en confirmant que le groupe prend une pause, pour une durée indéterminée[25].

2007-2008 : Retour, Greatest Hits et tournée triomphale[modifier | modifier le code]

Depuis 2002, plusieurs rumeurs concernant le retour du groupe sont constamment relayées par la presse. Mais, elles seront toutes démenties, sous le prétexte qu'aucune des filles n'est prête à remonter sur scène. Alors qu'on croit à un éventuel retour en 2004 pour marquer les dix ans de la formation du groupe, ce n'est qu'en 2006 que les filles songent à se reformer. Seul Melanie C hésite mais finit par accepter.

Les Spice Girls lors de leur tournée en 2007.

Le , les cinq Spice Girls annoncent officiellement leur reformation pour une tournée mondiale[127]. En outre, un Greatest Hits contenant deux chansons inédites, Headlines (Friendship Never Ends) et Voodoo est publié le , ainsi qu'un documentaire retraçant la carrière du groupe[128],[129]. Cette tournée se veut un « merci » aux fans, comme le précisent les Spice Girls pour qui il s’agira surtout de « célébrer le passé », voire « pour que nos enfants nous voient en Spice Girls », selon Victoria Beckham[130]. Jamie King, choisi pour monter le spectacle, déclare que « collaborer avec les Spice Girls est une occasion unique de créer un show live vraiment emblématique. Les réintroduire au monde sera sans aucun doute un évènement inoubliable. »[131].

À l'origine, il est question de faire un concert unique, mais au vu de l'engouement du public, Virgin Records, 19 Management et les Spice Girls conviennent finalement d'un concert par continent, soit un total de 11 dates sont annoncées à travers le monde[132]. Durant les vingt-quatre heures suivant l'annonce de ces concerts, plus d'un million de personnes s'inscrivent sur le site officiel du groupe afin d'obtenir des places[26]. En octobre 2007, l'intégralité des ventes de billets se vendent en 38 secondes[26],[27]. Dix-sept spectacles y seront finalement donnés à guichets fermés[27]. Aux États-Unis, l'événement déclenche un réel engouement[133]. Alors que les Spice Girls n'avaient pas prévu d'être si longtemps sur les routes, en raison de leurs engagements en solo, la tournée totalisera finalement 47 dates à travers le monde dont 35 complètes et fera étape notamment à New York, Londres, Pékin, Madrid, Toronto, Montréal, Sydney, Le Cap et Buenos Aires[134].

Débuté à Vancouver le 2 décembre 2007, la tournée se classe au premier rang des records de ventes de billets à l'O2 Arena de Londres dans le classement mondial Billboard[28],[29]. Une tournée qui s'est également classée numéro huit dans le classement mondial des tournées 2008, par rapport au nombre de spectateurs, le nombre de spectacle, et le nombre de salles complètes[28],[29]. Et elle est la troisième tournée la plus rentable de l'année[28],[29]. Un million d'exemplaires de leur album Greatest Hits s'est vendu en cinq jours[135],[136],[136]. Un documentaire de deux heures réalisé par Bob Smeaton (notamment à l'origine du documentaire "The Beatles Anthology"), retraçant toute la carrière du groupe, a été diffusé en décembre 2007 sur les télévisions australienne et britannique[137],[138]. Au total, 107,2 millions de tickets ont été vendus pour leur tournée mondiale "The Return Of The Spice Girls", du 2 décembre 2007 au 26 février 2008[30].

Le single Headlines (Friendship Never Ends) sortit le et dont tous les fonds sont reversés à l’association Children In Need, atteint la 3e meilleure vente de singles physiques au Royaume-Uni[139], tout en s’érigeant dans le top 5 dans de nombreux pays[140],[140],[140]. Pour marquer leur retour, mais aussi pour faire la promotion de ce single, les Spice Girls interprètent ce titre et Spice Up Your Life lors du défilé annuel de la marque de lingerie Victoria's Secret, habillées en tenue de marin, ce qui crée l’événement, dont l’écho est mondial[141],[142]. Elles interprètent également ce single lors du gala de téléthon Children In Need 2007, afin de récolter des fonds[143],[144]. La chaîne de supermarchés britannique Tesco a également recruté les Spice Girls pour une campagne de publicité télévisée télévisée de Noël en 2007, dans le cadre d'un contrat qui rapporterait à chaque fille 1 million de £[145].

2009-2011 : Des rumeurs et des projets[modifier | modifier le code]

Les années suivant la fin de la tournée mondiale The Return of the Spice Girls Tour montreront que les Spice Girls continuent à échanger des idées, se réunissant régulièrement, bien qu'elles n'apparaissent que très raremment ensemble. Toutefois, aucun projet commun ne verra le jour durant cette période.

Le , Melanie B, Emma, Geri et Melanie C partagent un souper dans un restaurant de Londres mais démentent des rumeurs de réunion. Au lendemain de leur rencontre qui devait demeurer secrète, Geri déclare dans une émission britannique que le groupe est à la recherche de projets artistiques intéressants : « Pour l’instant, nous échangeons des idées pour une possible réunion, mais nous ne voulons pas partager la nouvelle avec le monde entier jusqu'à ce que nos plans se concrétisent...» Des rumeurs émergent racontent que les filles vont donner une prestation lors du match final de la Coupe du monde de football qui se déroulera en Afrique du Sud, en . Melanie Brown aurait confiée sur son compte Twitter qu'il n'était pas certain qu'elles fassent cette représentation. Une comédie musicale sur leur carrière est en cours de préparation. Elle s'appellera Viva Forever, du nom de leur chanson dans l'album Spiceworld, sorti en 1997. Le 31 mai 2010, le quotidien anglais The Mirror a révélé qu'Emma, Geri, Melanie B et Melanie C se seraient retrouvées pour un dîner secret il y a quelques semaines afin de finaliser leur prochain retour. Ce comeback devait donner lieu à l'édition d'un nouvel album (leur quatrième si on exclut le Greatest Hits), d'un DVD, des produits dérivés et d'une immense tournée. Rumeur démentie par la suite.

2012 : La comédie musicale Viva Forever et le retour sur scène aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2012, les filles se réunissent à nouveau lors d'une conférence de presse à l'hôtel Saint Pancras de Londres pour le lancement de leur comédie musicale Viva Forever qui est à l'affiche à partir de novembre 2012 au Picadilly Theatre à Londres[146].

La même année, le groupe est invité à participer au Jubilé de la Reine. Elles déclinent l'invitation. Néanmoins, elles acceptent de faire une prestation pour la cérémonie de clôture des Jeux olympiques à Londres le 12 août 2012 où elles interprètent un medley de Wannabe et Spice Up Your Life[147],[148]. Leur passage suscite un engouement mondial incroyable : leurs albums remontent subitement dans les charts mondiaux et elles obtiennent un record de 116 000 tweets par minute durant la cérémonie, qui les classent numéro un de l'événement sur Twitter et fait par la même occasion, un record de tweets historiques depuis la création du site avec plus de 150 millions de tweets en un minimum de temps[149],[150],[151],[152],[153].

À la suite de cette prestation, un documentaire Viva Forever avec la participation des chanteuses est confirmé, pour une diffusion fin 2012[154].

2016-Présent : Seconde réunion, Spice World 2019 UK Tour et autres projets[modifier | modifier le code]

Les Spice Girls lors d'un concert de la tournée Spice World Uk Tour, en 2019.

En 2016, pour célébrer leur 20 ans, les Spice Girls se reforme avec trois membres : Geri Halliwell, Melanie Brown et Emma Bunton sous le nouveau nom de Spice Girls GEM[155]. Cependant, Victoria Beckham et Melanie C, refusent de prendre part à l’aventure, préférant se consacrer à leurs propres carrières[156]. « J'adorerais me produire dans des stades énormes partout dans le monde, chanter notre incroyable répertoire de chansons pop géniales et revivre notre gloire passée, expliquera Melanie C. C'est aussi une opportunité lucrative également. Mais nous étions un groupe de cinq. N'avions-nous pas atteint le sommet aux Jeux Olympiques ? Il y a beaucoup à gagner à tirer sa révérence sur une note positive ». Un nouvel album et une tournée mondiale sont annoncés par les membres restants qui, dans une vidéo tournée en juillet promettent ceci : « Vous êtes restés à nos côtés pendant 20 ans, et nous voulons vous dire un grand merci. Nous allons célébrer ça et organiser une grande fête où vous serez tous invités ! ». Cependant, à la suite de la grossesse de Geri Halliwell, les projets de reformation sont annulés[157].

En avril 2018, Victoria Beckham dessine une série de t-shirts à l'effigie du groupe, afin de récolter des fonds pour l'association Comic Relief, qui vient en aide aux enfants malades[158].

Le , une exposition prénommée Spice Up, comprenant 250 tenues de scènes du groupe, ainsi qu’une multitude de produits dérivés, est présentée à Business Design Centre à Londres[159],[160],[161]. Le , le groupe annonce une série de concerts de six dates intitulé Spice World - 2019 UK Tour, qui aura lieu entre mai et juin 2019, sans Victoria Beckham, trop prise par ses activités de styliste, ce qui crée l'événement[32]. « Nous sommes excitées à l'idée de nous réunir l'année prochaine pour une tournée des stades. Ramener le girl power et notre message d'amitié et d'amour sur scène est plus d'actualité que jamais. Nous espérons que tout le monde pourra se joindre à nous pour une grande fête Spice Girls ! », commentent les chanteuses dans un communiqué[162]. Le 10 novembre 2018, elles font leur première apparaition en tant que groupe dans l'émission britannique The Jonathan Ross Show[163].

Le , le groupe s'associe avec la célèbre franchise de livres pour enfants Monsieur Madame, afin de créer de nombreux produits dérivés tels que des livres, tasses, sacs et dessous de verres[164],[165],[166],[167],[168]. La tournée de six dates, qui devient treize dates face à l'engouement et intitulée Spice World - 2019 UK Tour, débute le 24 mai 2019 et se conclue le 15 juin 2019[169]. Le , le Greatest Hits, incluant leurs plus grands succès, est commercialisé en disque vinyle[170],[171]. Le , elles s’associent avec la marque de chips Walkers, dont la campagne télévisée humoristique, qui montre les personnes trouvant un billet nommé « le meilleur fan de tous les temps", auront la chance de rencontrer les Spice Girls à une date de leur tournée, avant que les Spice Girls débarquent chez les heureux gagnants pour leur annoncer la nouvelle, créée l’événement[172],[173],[174]. En parallèle, le groupe a offert des tickets de concerts, une rencontre en coulisses, des autographes, des photos, ainsi que des cadeaux à plusieurs personnes atteintes du cancer[175]. Au Total, la tournée est un triomphe, avec 700 000 spectateurs sur 13 dates, en amassant plus de 78 millions de dollars de recettes[176],[177].

Le , il est confirmé par leur manager, mais aussi par Emma Bunton, qu'un film d'animation basé sur la vie du groupe en tant que 5 membres superhéros et produit par Paramount, serait en préparation[178],[179],[180],[181].

Les membres[modifier | modifier le code]

Touch/Spice Spice Girls
Membre 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2007 2008 2012 2018 2019
Halliwell2008UJDress.jpg Geri Halliwell (Ginger Spice)
(1994–1998, 2007–2008, 2012, 2019)
Victoria Beckham and the Spice Girls in Las Vegas 2007.jpg Victoria Beckham (Posh Spice)
(1994–2001, 2007–2008, 2012)
Melanie B 2011.jpg Melanie Brown (Scary Spice)
(1994–2001, 2007–2008, 2012, 2019)
Melanie Chisholm byte.jpg Melanie Chisholm (Sporty Spice)
(1994–2001, 2007–2008, 2012, 2019)
Emma Bunton at Heart Live Christmas 2016.jpg Emma Bunton (Baby Spice)
(1994–2001, 2007–2008, 2012, 2019)

Impact culturel et héritage[modifier | modifier le code]

Records de ventes, récompenses, impact musical et cuturel[modifier | modifier le code]

Les albums Spice et Spiceworld ont tellement eus d’impact qu’ils sont considérés au niveau mondial comme ceux qui ont bouleversé la musique pop au milieu des années 1990, renouvelant la musique pop-teenage, tout en apportant le concept du féminisme via le girl power, ainsi qu’un marketing omniprésent et une image esthétique repensée de la musique de l’époque, bouleversant les milieux musicaux, culturels et vestimentaires, choses jusqu’alors inégalées à ce jour, permettant au groupe de devenir de véritables icônes culturelles des années 1990, mais aussi des icônes musicales intergénérationnelles[38],[1],[39],[40],[41],[42],[43],[44],[45],[39],[46],[13],[182],[48]:106–113[49],[50],[10].

Au niveau mondial, les deux albums, l'intégralité des singles, ainsi que tous leurs clips, sont considérés comme des classiques de la musique pop moderne[33],[34],[35],[36],[37].

L’opus Spice connaît un succès extraordinaire, se vendant à dix-huit millions d'exemplaires en l'espace d'un an, amenant à un total de 23 millions d'albums vendus au niveau mondial[68],[69],[70]. Il s'érige également à la 1re place des meilleures ventes d'albums dans plus de 17 pays[68], devenant l'album le plus vendu d'un groupe féminin de tous les temps[71],[72],[73],[70].

L’album génère quatre singles : Wannabe qui est numéro un dans plus de trente sept pays et se vendra à 7 millions d'exemplaires dans le monde[56],[57],[58], Say You'll Be There, 2 Become 1 ou encore le bi-single Mama/Who Do You Think You Are, qui atteindront la 1re place des meilleures ventes de singles dans de nombreux pays[74],[75],[76],[74],[77],[74],[77].

Le succès de cet opus et des singles prennent des proportions d'un véritable phénomène de société mondial, qui est appelé la Spicemania (en référence à la Beatlemania)[5],[183],[184]. Les Spice Girls font rapidement l'objet de nombreux produits dérivés tels que : des poupées, des sucettes, du déodorant, du soda, des appareils photos, un jeu vidéo sur playstation, des verres, des vêtements, des chips, des friandises et même un scooter, dont les ventes sont colossales[78],[79].

Au niveau mondial, l'album et les cinq singles sont considérés comme des classiques de la musique pop moderne[33],[34],[35],[36],[37].

Spice est la 18e meilleure vente d’albums de tous les temps au Royaume-Uni[38],[185],[186]. Étant le premier single des Spice Girls, "Wannabe" a été crédité comme celui qui a catapulter le groupe à la célébrité mondiale[183], déclenchant alors la Spice Mania, un véritable phénomène de société mondial, équivalent à celui de la Beetlemania[5],[183],[187],[80]. Wannabe est également crédité mondialement comme le single qui a changé le paysage de la musique pop du milieu des années 1990[35], tout en renouvelant la musique dite de genre Pop-Teenage[34],[59],[60].

Wannabe est considéré un hymne féministe iconique mondial[188],[189],[63],[190],[191],[63]. Say You'll Be There est devenu un hymne féministe iconique mondial[188],[189],[63],[190],[191],[63]. Mama est ausi un hymne d'amour maternel mondial[33],[34],[35],[36].

La chanson 2 Become 1 est nommée "Song of the Year" lors des London Music Awards en 1998[192].

Grâce au bi-single Mama/Who Do You Think You Are qui devient numéro 1 au Royaume-Uni, les Spice Girls sont alors les seules artistes de l’histoire britannique à avoir 4 singles numéros 1 dans ce pays, déclassant alors les groupes comme Gerry and the Pacemakers, Frankie Goes to Hollywood, Jive Bunny and the Mastermixers et Robson & Jerome, qui avaient 3 no 1[193].

Le vidéoclip Wannabe remporte un MTV Video Music Award de la meilleure vidéo dance lors de MTV Video Music Awards en 1997[194] et le prix de meilleure vidéo lors des Comet Media Awards[194],[195]. Il obtient également une nomination pour la meilleure vidéo lors des Brit Awards en 1997 [196] et est classé à la quatrième place des meilleures vidéos de tous les temps par Channel 4[197].

En 2015, Billboard a inclus la vidéo de Wannabe dans sa liste des dix meilleures vidéos de groupe féminin les plus emblématiques de tous les temps[34].

Le vidéoclip Say You'll Be There remporte un Smash Hits! Awards en 1996[198], le prix de la meilleure vidéo de l’année en 1997 lors des Brit Awards[199]. Il est nommé au MTV Music Awards pour la meilleure vidéo en 1997[200]. Il gagne également le prix de la meilleure vidéo fantastique de tous les temps par le Billboard[201], tout en étant nommé dans la catégorie meilleure vidéo pour un nouvel artiste[202].

VH1 a placé Say You'll Be There comme le 8e meilleur vidéoclip de l’histoire[203]. En juillet 2017, Billboard a classé Say You'll Be There à la 25e place des 100 plus grandes chansons d'un groupe féminin de tous les temps[204].

Lors des Brit Awards 1997 en février, le groupe interprète Who Do You Think You Are dont la tenue de Geri Halliwell, en l’occurrence une robe bleue au couleur du drapeau britannique, font d’elles des icones mondiales de la mode[205],[206],[207],[208],[209]. Par ailleurs, la robe originale a été vendue au Hard Rock Cafe à Las Vegas, en récoltant plus de 41,320 dollars pour une œuvre de charité, ce qui établit cette vente comme le vêtement porté et vendu le plus cher par une célébrité de l’histoire au Livre Guinness des records[45],[210].

Tout comme l’opus précédent, l’album Spiceworld connaît un succès extraordinaire, se vendant à 20 millions d'albums vendus au niveau mondial[86]. Il s'érige également à la 1re place des meilleures ventes d'albums dans plus de 13 pays[211],[212],[213], devenant l'un des albums les plus vendus d'un groupe féminin de tous les temps[86]. Il est également un record de ventes, en se vendant à 7 millions d’exemplaires dans le monde, en l’espace de deux semaines[41].

L’album génère quatre singles : Spice Up Your Life, Stop, Too Much et Viva Forever, qui atteindront la 1re place des meilleures ventes de singles dans de nombreux pays[214],[215],[216],[74],[217],[218],[219],[220],[221].

Tout comme l’opus précédent, le succès de cet album et des singles continuent d’alimenter le phénomène de société mondial, qui est appelé la Spicemania (en référence à la Beatlemania)[222],[223],[224]. Les Spice Girls perpétuent alors leurs produits dérivés tels que : des poupées, des sucettes, du déodorant, du soda, des appareils photos, un jeu vidéo sur PlayStation, des verres, des vêtements, des chips, des friandises et même un scooter, dont les ventes sont toujours aussi colossales[78],[79].

Le vidéoclip Spice Up Your Life remporte le de la meilleure vidéo lors des Edison Music Awards en 1998[225] et est nommé comme la meilleure vidéo de l’année lors des Brit Awards 1998[226].

Au niveau mondial, l'album Spiceworld et ses quatre singles sont considérés comme des classiques de la musique pop moderne[33],[34],[35],[36],[37].

Le , une exposition prénommée Spice Up, comprenant 250 tenues de scènes du groupe, ainsi qu’une multitude de produits dérivés, est présentée à Business Design Centre à Londres[227],[228],[229].

Impact culturel sur la mode et surnoms[modifier | modifier le code]

Geri Halliwell dans une réplique de sa tenue iconique Union Jack.

Les Spice Girls sont considérées comme des icônes du style des années 1990, mais aussi comme des icônes de la mode, car leurs images et leurs styles devenant inextricablement liés à l’identité du groupe[50],[230],[231]. On leur attribue des tendances de mode des années 1990, comme les chaussures plates-formes Buffalo, la robe noire uni de Victoria, les imprimés léopard de Mel B, la coupe de cheveux rouge, alliée à des mèches blondes de Geri, leurs coiffures bien distinctes, ainsi que leurs looks, deviennent systématiquement des phénomènes mondiaux[232],[233],[234]. Le groupe a également été reconnu pour ses tenues mémorables qu’il a porté, la plus emblématique étant la robe Union Jack d’Halliwell des Brit Awards de 1997[235]. La robe a été vendue lors d’une vente aux enchères caritatives au Hard Rock Cafe de Las Vegas pour 41 320 £, donnant à Halliwell le record du monde Guinness à cette époque, pour le vêtement de célébrité le plus cher jamais vendu[45],[210]. Leurs styles ont inspiré d’autres célébrités par la suite comme Katy Perry[236], Charli XCX[237] pour ne citer qu’elles[238], mais bien d’autres encore….

L’image des Spice Girls était délibérément destinée à un large un public[239]. Elles ont été le 1er girl group à se détacher d'une image uniforme, afin d'avoir sa propre identité en tant qu'individu[240],[185],[241]. Les cinq personnalités et styles divergents des membres du groupe, qui ont encouragé les fans à s’identifier à un membre ou à un autre et qui se sont écartés des groupes précédents, ont joué un rôle déterminant dans leur choix[242],[243]. Ce marketing de l’individualité de chaque membre, a été renforcé par les surnoms distinctifs adoptés par chaque membre du groupe[241]. Le concept selon lequel chaque membre du groupe a une identité de style distincte, a influé sur les groupes de pop plus tard, comme les Destiny's Child, les Pussycat Dolls ou encore le boys band One Direction[244],[245].

Peu après la sortie de Wannabe, un déjeuner avec Peter Loraine, alors rédacteur en chef de Top of the Pops, a par inadvertance incité les Spice Girls à adopter les surnoms qui ont finalement joué un rôle clé dans leur capacité de commercialisation et dans la façon dont leur public international s’est identifié à eux. Après le déjeuner, Loraine et son équipe éditoriale ont décidé de créer des surnoms pour chaque membre du groupe en fonction de leur personnalité. Dans une interview avec Music Week, Loraine a expliqué que, "Dans le magazine, nous utilisions un langage stupide et nous trouvions tout le temps des surnoms, alors il était naturel de leur donner des noms qui seraient utilisés par le magazine et ses lecteurs; il n’a jamais été conçu pour être adopté dans le monde entier." Peu après avoir utilisé les surnoms dans un article de magazine sur le groupe, Loraine a reçu des appels d’autres médias britanniques[81].

Chaque Spice Girls avait un style unique et irréprochable, qui a servi d’extension de sa personnalité publique, devenant son look, mais aussi sa marque de fabrique[50],[246].

  • Victoria Beckham: Elle est la 1re à avoir été castée. Elle est appelée Posh Spice, car elle se distingue par des robes de luxes, généralement noires uniformes et à fines bretelles, alliées à des talons hauts. Elle est aussi identifiable grace à sa coupe de cheveux carré[50],[247].
  • Melanie Chisholm: Elle fut la 2de a intégrer le groupe. Elle est surnommée Sporty Spice, à cause de look sportif en jogging et/ou wonderbras, mais surtout parce qu’elle pratique toujours du jogging. Elle est aussi identifiable à sa coupe de cheveux la couette de cheval[50],[248].
  • Melanie Brown: La 3e à intégrer la bande, elle est nommée Scary Spice, en raison de ses tenues dotées d’imprimés léopard et de son franc parler. Elle se distingue aussi par sa coupe de cheveux afro-bouclée[50],[249].
  • Geri Halliwell: Elle fut la 4e à rejoindre la troupe. Elle est surnommée Ginger Spice , en raison de sa coupe de cheveux rouge, alliée à des mèches blondes, tout en étant accompagné d’un style vestimentaire sexy. Elle est surtout identifiable grâce à sa robe Union Jack, qui devient iconique[50],[250],[251].
  • Emma Bunton: Elle a été la dernière a rejoindre le groupe. Emma est surnommée Baby Spice, à cause de ses robes uniformes roses, de ses longues bottes très années soixante, tout en y ajoutant les chaussures plateformes buffalo, sans oublier une sucette qu’elle mangeait tout le temps. Elle est aussi identifiable via ses cheveux blonds agrémentés de deux couettes de cheval[50],[252].

En 2012, elles acceptent de faire une prestation pour la cérémonie de clôture des Jeux olympiques à Londres le 12 août 2012 où elles interprètent un medley de Wannabe et Spice Up Your Life, avec une ré-interprétation actuelle de leurs styles vestimentaires[253],[148].

Le , une exposition prénommée Spice Up, comprenant 250 tenues de scènes du groupe, ainsi qu’une multitude de produits dérivés, est présentée à Business Design Centre à Londres[254],[255],[256].

Impact phénoménal et sans précédent sur le marketing[modifier | modifier le code]

Lors de la Spice Mania, les Spice Girls ont engendré un nombre incroyable et sans précédent d’objets dérivés, devenant alors le groupe musical ayant le plus grand nombre de produits markétés à son nom de toute l’histoire de la musique[257],[9],[10],[11],[12],[13],[10],[14].

Uniquement en 1998, elles récoltent plus de 800 millions de dollars chacune, juste avec les produits dérivés, ce qui est un record inégalé dans l’histoire de la musique[80],[258],[259],[260],[10],[11],[12],[13].

En mai 1999, elles sont classés au sixième rang du classement inaugural Celebrity 100 Power, qui classe les célébrités sur la base de leur nom de marque[258],[261].

Le , une exposition prénommée Spice Up, comprenant 250 tenues de scènes du groupe, ainsi qu’une multitude de produits dérivés, est présentée à Business Design Centre à Londres[262],[263],[264].

1996-1997[modifier | modifier le code]

À la suite de leur premier album, Spice, qui a battu tous les records de record, les Spice Girls ont commencé à signer de nombreux contrats de marchandisage et de promotion lucratifs[265].

En février 1997, les Spice Girls ont été retenues pour aider au lancement de la West McLaren Mercedes MP4 / 12 au Alexandra Palace de Londres. Elles ont interprété "Wannabe", "Say You'll Be There" et "Who Do You Think You Are" devant un public rassemblant cinq mille personnes, comprenant des médias, des sponsors, des invités de marque et des fans. L'événement a été filmé par MTV et présenté par Davina McCall[266].

En mars, Girl Power !, le premier livre des Spice Girls a été lancé au Virgin Megastore; il a vendu son tirage initial de 200 000 exemplaires en un jour et a finalement été traduit en plus de 20 langues[48]:102-103. Plus tard ce mois-ci, le groupe a été engagé pour lancer le cinquième réseau de télévision terrestre britannique, Channel 5, pour un montant rapporté de 500 000 £[48]:106-107[9].

Elles sont apparus dans des publicités imprimées promotionnelles et ont enregistré une chanson ("1,2,3,4,5!") et ont filmé un clip vidéo, devenant le premier programme de diffusion du réseau de Channel 5[267]. Le lancement a été regardé par 24,9 millions de téléspectateurs[268]. Pendant ce temps, le groupe a également lancé Spice, le magazine trimestriel du fanclub du magazine Spice Girls[269]. En avril, One Hour of Girl Power, un documentaire officiel en VHS de Spice Girls, a été publié, tout en se vendant à près de 500 000 exemplaires au Royaume-Uni en une semaine, devenant ainsi la vidéo pop la plus vendue de tous les temps[270].

Les verres Pepsi Spice Girls.

Au début de 1997, les Spice Girls ont signé un accord de plusieurs millions de dollars avec Pepsi, en vue du lancement de la campagne "Generation Next"[48]:108-110[271]. Au total, plus 92 millions de canettes et bouteilles promotionnelles Pepsi présentant les Spice Girls individuellement. ou en tant que groupe ont été vendus dans le monde entier[272],[273]. Les cadeaux promotionnels comprenaient des verres à boire à collectionner et deux singles de musique en édition limitée, "Step to Me" et "Move Over (Generation Next)". Le groupe a joué dans trois publicités télévisées pour Pepsi, toutes mettant en vedette la chanson "Move Over", qui ont été diffusées à la télévision et dans les cinémas du monde entier[274],[48]:111[9]. En octobre 1997, le groupe a donné deux concerts en direct. à Istanbul, sponsorisé par la société, avec des billets disponibles exclusivement via une offre Pepsi[271]. La campagne "Generation Next" des Spice Girls a permis à Pepsi de prendre une part de marché record de 50% sur le marché du cola en 1997[272],[273]. L'accord a été prolongé de 500 000 £ en novembre 1997[275]. Dans une interview accordée à BBC Radio 2 en 2014, le directeur de longue date du groupe, Simon Fuller, a déclaré que Pepsi avait dépensé environ 100 millions de dollars pour la campagne de parrainage des Spice Girls[276].

En juin 1997, les Spice Girls auraient déposé plus de 100 marques[48]:108-112.

En juillet 1997, le groupe entamait un contrat d’approbation avec la marque de chips Walkers, pour le lancement de leur parfum "Cheese & Chives"[277]. Les Spice Girls figuraient sur divers paquets de chips individuellement et en groupe, mais ont également joué dans deux publicités télévisées aux côtés de Gary Lineker[278]. Walkers a annoncé une augmentation de 46% de la part de marché de sa marque sur le marché des chips, au cours des huit premières semaines de la campagne Spice et avait vendu 16 millions de paquets de leurs chips Spice Girls en octobre de cette année[279]. À l'été 1997, la société de jouets Magic Box Toys a créé le premier album photo à collectionner et série de cartes à collectionner Spice Girls[280]. Forbes a estimé à 25 millions le nombre de cartes vendues en septembre 1997[48]:110.

Pendant ce temps, Polaroid a également signé un accord avec le groupe pour produire divers produits de marque Spice Girls, notamment SpiceCam, une variante de l’appareil photo Polaroid 600 Instant original et le premier appareil photo de Polaroid à porter le nom d’un groupe ou d’une personne a été commercialisé aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Australie[281]. Le groupe a filmé des publicités et réalisé plusieurs séances photo promotionnelles pour la SpiceCam[282]. En août 1997, les Spice Girls ont fait équipe avec la marque Impulse pour lancer un parfum appelé "Impulse Spice", dont le parfum devait refléter chaque membre du groupe, ainsi que des vaporisateurs pour le corps et des gels de douche déodorants en édition limitée ont été produits, qui se vendent à plus de 1,8 millions d’exemplaires, en l’espace de quelques heures[283]. Pendant ce temps, les Spice Girls ont également signé des accords sur les produits avec Benetton, les montres Zeon (montres et horloges ayant pour thème Spice Girls), British Telecom (les télécartes portant le thème Spice Girls), mais aussi Elisabeth the Chef (gâteaux sur le thème des Spice Girls) [48]:108-109[284],[285],[286].

En septembre 1997, la chaîne de supermarchés britannique Asda a signé un accord de merchandising d'un million de £ pour le lancement d'une large gamme de produits Spice Girls pour la saison de Noël 1997[80]. Plus de 40 produits différents de marque Spice Girls étaient stockés, y compris de la nourriture, des vêtements, des cadeaux, des articles de papeterie, des articles de fête, des biscuits de Noël, des pizzas individuelles avec chaque membre du groupe représentant une saveur différente, des vêtements, des livres, des vidéos, des chaussures compensées et même des repas pour enfants, aboutissant à une campagne télévisée et publicitaire d’avant-Noël d’Asda[48]:107-108[287].

Le même mois, il a été annoncé que les Spice Girls avaient signé un contrat de licence avec la société de marchandisage PMS International, afin de produire un grand gamme de produits officiels Spice Girls[288]. Plus de 200 articles Spice Girls distincts ont été publiés, y compris papeterie, jouets, boîtes à lunch, sacs, porte-monnaie, articles de fête, vêtements, chopes, cosmétiques, cartes postales, cadres, porte-clés et insignes, le tout dans les couleurs officielles de magenta et de blanc des Spice Girls[288] . Lors de la sortie de Spice World, le film, des souvenirs de films ont également été produits, y compris des versions jouets du bus Spice[289],[44]. Dans un même temps, une deuxième série de photocartes a été publiée, accompagnée d’un livre officiel sur les autocollants Spice World, le film[290].

En octobre 1997, Cadbury a signé un accord avec le groupe, afin de lancer une gamme de produits de chocolat de marque Spice Girls, qui se compose de 10 lignes de chocolat, de boîtes assorties et de confiseries de Noël comprenant des œufs de Pâques, mettant en vedette les Spice Girls individuellement ou en groupe[13].

Le même mois, il a été annoncé que les Spice Girls avaient signé un accord avec Chupa Chups, afin de lancer une gamme de produits Spice Girls, y compris différentes boîtes de conserve contenant des sucettes assorties contenant chacune des filles, "Fantasy Ball" Chupa Chups avec différents forfaits un autocollant de collection Spice Girl, "Push Pops", "Crazy Dips", des microphones jouets et des paquets de chewing-gum fournis avec des tatouages temporaires Spice Girls à collectionner[291] The band also signed a merchandising and distribution deal with American retailer Target[70].

Les poupées Spice Girls.

Le groupe a également signé un accord de commercialisation et de distribution avec le détaillant américain Target[70]. Ce détaillant était l’un des plus importants fournisseurs de produits officiels Spice Girls aux États-Unis et en Australie, consacrant des allées aux produits Spice Girls tels que les vélos, les fournitures scolaires, les articles de fête et les jouets. Les Spice Girls ont également été sponsorisées par les marques de chaussures Shellys London et Buffalo et ont lancé une ligne de chaussures officielle pour adultes et enfants[232].

En décembre 1997, la première série de poupées officielles Spice Girls de la société de jouets Galoob (maintenant Hasbro) a été lancée[292]. Les séries suivantes ont été publiées en 1998 et 1999. Les poupées ont connu un succès retentissant au cours des saisons de Noël 1997 et 1998. plus de 41 millions, devenant la poupée de célébrités la plus vendue de tous les temps[293],[294],[295],[296].

Les poupées étaient le cinquième jouet le plus vendu au Royaume-Uni pour la saison de Noël 1997, malgré des stocks limités, selon le tableau des meilleures ventes annuelles de Noël de la British Association of Toy Retailers et le deuxième jouet le plus vendu de 1998 en États-Unis, selon la publication annuelle de l'industrie des jouets Playthings[297],[298].

À la fin de 1997, les Spice Girls étaient devenues une "formidable machine à gagner de l'argent", dont les efforts de marketing auraient rapporté plus de 300 millions de livres sterling dans le monde entier cette année-là[80]. La marque Spice Girls a été nommée l'une des meilleures marques de 1997 dans la liste annuelle "Top Marketing 100" de Advertising Age[258].

1998-2000[modifier | modifier le code]

Le jeu vidéo Spice World.

Au début de 1998, les Spice Girls ont signé un contrat de sponsoring pour leur tournée mondiale 1998 avec le fabricant italien de scooters Aprilia. Dans le cadre de cet accord, cinq scooters "Spice Sonic" différents, chacun promouvant une Spice Girl, ont été créés et commercialisés. Le groupe a également participé à une séance photo promotionnelle et a filmé une publicité télévisée pour promouvoir les scooters. Cependant, les relations entre le groupe et la société italienne se détériorèrent après le départ soudain de Halliwell en mai 1998. En janvier 2002, après avoir perdu un différend juridique de longue date, le groupe fut condamné à payer 67 000 $ pour les scooters fournis par Aprilia aux membres du groupe. aux dommages-intérêts et aux frais de justice[299].

Un jeu vidéo Spice World, présentant les dessins animés par ordinateur des Spice Girls, a été développé et publié par Sony Interactive Entertainment pour PlayStation en 1998[300]. Les Spice Girls ont également parrainé la marque de sucre omino Sugar dans une séance photo promotionnelle[301].

En mai 1998, le groupe était devenu "un secteur du marchandisage et du marketing, avec plus de 800 millions de dollars", selon CNN[302].

Les Spice Girls se sont lancées dans la partie américaine de leur tournée mondiale Spiceworld en juin 1998. Pendant cette partie de la tournée, des publicités pour leurs sponsors, notamment Revlon, Pepsi, Biore et Domino Foods, ont été diffusées sur de grands écrans de concert avant les spectacles et pendant les pauses[303],[304].

En août 1998, le fabricant de vélos PTI Holding Inc, a signé un accord exclusif en vue de fabriquer et de distribuer des bicyclettes, des casques, des patins à roues alignées et des accessoires pour vélos Spice Girls en Amérique du Nord. La société a reçu plus de 3 millions de dollars d'engagements de pré-commande le jour de l'annonce de la transaction et a commencé à expédier des produits au quatrième trimestre à Noël 1998[305].

En mai 1999, elles sont classés au sixième rang du classement inaugural Celebrity 100 Power, qui classe les célébrités sur la base de leur nom de marque[258],[306].

En décembre 2000, le groupe a fait une pause indéfinie pour se concentrer sur sa carrière solo[25].

2007[modifier | modifier le code]

Les Spice Girls se sont réunies pour une tournée de concerts de 2007 à 2008. En octobre 2007, il a été annoncé que les Spice Girls avaient signé un accord avec la chaîne de lingerie Victoria's Secret. Dans le cadre de cet accord, le greatest hits a été vendu exclusivement aux États-Unis par l'intermédiaire de Victoria's Secret pendant les deux premiers mois de sa sortie[307]. Le groupe s'est également produit au Victoria's Secret Fashion Show plus tard cette année-là[308].

La chaîne de supermarchés britannique Tesco a également recruté les Spice Girls pour une campagne de publicité télévisée télévisée de Noël en 2007, dans le cadre d'un contrat qui rapporterait à chaque fille 1 million de £[145].

2018-Présent[modifier | modifier le code]

En avril 2018, Victoria Beckham dessine une série de t-shirts à l'effigie du groupe, afin de récolter des fonds pour l'association Comic Relief, qui vient en aide aux enfants malades[309].

Le , une exposition prénommée Spice Up, comprenant 250 tenues de scènes du groupe, ainsi qu’une multitude de produits dérivés, est présentée à Business Design Centre à Londres[310],[311],[312].

Le , les Spice Girls s’associent avec la marque de chips Walkers, avec qui elles avaient travaillé dans les années 1990[313]. La campagne visait à trouver leur "meilleur fan" et à inclure des produits de marque Spice Girls dans des supermarchés, afin de promouvoir leur "meilleur assaisonnement" Fromage & Onion[314]. Une publicité télévisée humoristique, qui montre les personnes trouvant un billet nommé « le meilleur fan de tous les temps", auront la chance de rencontrer les Spice Girls à une date de leur tournée, avant que les Spice Girls débarquent chez les heureux gagnants pour leur annoncer la nouvelle a été tournée et créée l’événement[315].

Le , , le groupe s'associe avec la célèbre franchise de livres pour enfants Monsieur Madame, afin de créer de nombreux produits dérivés tels que des livres, tasses, sacs et dessous de verres[316],[317],[318],[319],[320].

Best Performance of the 30th Year[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les Spice Girls ont remporté le Brit Award de la meilleure performance live depuis les 30 ans des Brit Awards, le avec leur prestation du medley Wannabe/Who Do You Think You Are pour l'ouverture des Brit Awards en 1997. 30 ans d'histoire d'un des événements les plus célèbres de la musique internationale, marqué par les 5 britanniques.

Ainsi elles ajoutent à leur carrière, une récompense de plus. 13 ans après avoir ouvert la cérémonie avec la robe mythique en drapeau du Royaume-Uni revêtue par Geri, les Spice Girls sont encore adulées du public. En plus, en gagnant cette récompense, elles devancent des artistes mythiques, comme The Who, Kylie Minogue, Coldplay ou encore Michael Jackson également nommés dans cette catégorie.

Melanie Brown, qui présentait la cérémonie & Geri Halliwell, les 2 fortes têtes du groupe étaient présentes pour recevoir cette récompense prestigieuse. Il s'agit du 5e Brit Award qui récompense la carrière des Spice Girls. Nommées 5 fois en 1997, les Spice Girls ont déjà reçu 2 récompenses cette année-là pour le meilleur single avec Wannabe et la meilleure vidéo avec Say You'll Be There. En 1998 elles sont nommées pour la meilleure vidéo avec Spice Up Your Life et reçoivent une récompense pour l'artiste britannique ayant vendu le plus d'albums dans le monde. Et en 2000 alors que Melanie C et Geri Halliwell sont nommées pour la catégorie de la meilleure chanteuse solo de l'année, chaque membre du groupe reçoit la prestigieuse "récompense d'honneur de contribution à l'industrie musicale britannique". Une récompense que seuls les groupes (et chanteurs) majeurs de l'histoire de la musique britannique reçoivent. Parmi eux, Les Beatles, Eric Clapton, Oasis, Queen, David Bowie ou encore Fleetwood Mac.

Des légendes de la pop[modifier | modifier le code]

Le groupe est à la 21e place du classement des meilleures ventes de disques mondiales, avec 100 millions de disques vendus (les premiers sont les Beatles). Elles restent le girl group qui ont vendu le plus de disques pour un si petit nombre d'albums publiés, à savoir quatre ; à titre de comparaison, Madonna a vendu 320 millions de disques avec 11 albums publiés.

Le premier single des Spice Girls, Wannabe, paru en 1996, s'est classé numéro un dans plus de 30 pays. La chanson se classe en outre directement onzième au hit-parade américain; aucun groupe non américain et débutant n'avait directement atteint ce niveau depuis les Beatles, dont la chanson I Want To Hold Your Hand s'était classée en douzième position des charts en 1964. Le premier album des Spice Girls, Spice, paru en 1996, s'est vendu à 24 millions d'exemplaires en un an (mais leur record a par la suite été battu par la bande originale du film Titanic, composée par James Horner). Autre record, l'album Spiceworld s'est vendu à sept millions d'exemplaires en l'espace de deux semaines.

Le groupe peut aussi se prévaloir de tournées à travers le monde affichant complet, de deux albums en tête des ventes mondiales, de 10 singles en tête des ventes et d'être à l'origine d'une large gamme de produits dérivés : 50 000 paires de plateforme-shoes (chaussures à talon compensé) vendues, 100 000 habits, des poupées Barbies, du déodorant, du soda, des appareils photos, un jeu vidéo, des sucettes, du parfum, du chocolat à leur effigie, et un film (Spice World, le film, réalisé par Bob Spiers).

En outre, les Spice Girls ne sont peut-être pas le premier girl group (dans les années 1980, il y avait déjà Bananarama, même si on ne parlait pas encore de « girl group »), mais ce sont elles qui ont mis en vogue ce genre de formation : depuis les Spice Girls sont apparues les All Saints, Atomic Kitten et les Destiny's Child et bien d'autres groupes du même type tels que Pussycat Dolls ou encore Fifth Harmony[321],[322],[323]

Un succès monté de toutes pièces ?[modifier | modifier le code]

Les Spice Girls ont souvent été accusées dans les médias d'être un groupe sans réel talent, dont le succès commercial extraordinaire ne s'expliquerait que par une promotion extrêmement bien rodée. On[Qui ?] leur a notamment reproché de ne pas être des musiciennes de formation (elles écrivaient elles-mêmes les paroles de leurs chansons, mais n'en composaient pas la musique) et d'avoir été pour la plupart recrutées sur audition (selon certains, plus pour leur physique que pour leurs talents artistiques), avant qu'on ne leur fasse suivre des cours de chant et de danse. Pour ces raisons, les Spice Girls ont souvent été qualifiées par leurs détracteurs de "groupe préfabriqué".

Idées prônées par le groupe[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
les Spice Girls en concert.

Girl Power[modifier | modifier le code]

Les Spice Girls se voulaient féministes: elles avaient pour slogan Girl Power (« le pouvoir des filles »), et présentaient le Girl power comme un nouveau mode de pensée féministe, selon lequel une femme peut être indépendante et libérée tout en s'habillant de manière sensuelle, ou même sans s'habiller du tout: lors de la tournée Spiceworld Tour, les Spice Girls iront jusqu'à interpréter la chanson Naked nues, cachant simplement leurs parties intimes aux yeux du public derrière une chaise retournée[324] . Selon les membres du groupe, une femme peut être aguicheuse tout en étant libérée : il s'agit avant tout de se plaire à soi-même, et non de plaire aux hommes[15],[12] .

En outre, les textes de plusieurs de leurs chansons, telles que Wannabe ou Who Do You Think You Are?, sonnent comme des appels lancés aux femmes pour qu'elles ne se laissent pas dominer par les hommes[325],[325]. Le Girl Power selon les Spice Girls va de pair avec un certain goût pour la provocation, que ce soit envers la gent masculine (confère le clip de la chanson Say You'll Be There, représentant un homme attaché au sol, dans une position de soumission aux femmes autour de lui) ou envers les codes de la bienséance (par exemple, la première rencontre des Spice Girls avec le Prince Charles, lors de laquelle Geri Halliwell a touché les fesses de ce dernier, devant les caméras de télévision)[326],[242],[324].

« Sois toi-même ! »[modifier | modifier le code]

Les Spice Girls se voulaient également les chantres d'une certaine conception de la liberté d'expression et d'action, pouvant se résumer par la phrase "sois toi-même". Dans leurs interviews, elles clamaient haut et fort avoir chacune leur propre personnalité, que leurs tenues vestimentaires étaient censées refléter : Mel C est la sportive garçon manqué, souvent en pantalon de survêtement et en chaussures de sport, d'où son surnom de "Sporty Spice"; Victoria est la "snob" ne s'habillant qu'en Gucci, ce qui lui a valu le surnom de "Posh Spice" (Posh voulant dire "snob"); Emma, la plus jeune membre du groupe, est la gamine, "Baby Spice"; Geri est la coquine, "Ginger Spice" (ginger voulant dire "gingembre", rapport à sa chevelure rousse et à sa personnalité provocante, "piquante"); et Mel B est l'extravagante "Scary Spice" (Scary voulant dire "effrayante"). Leurs fans féminins pouvaient ainsi s'identifier assez facilement à une Spice Girl en particulier plutôt qu'aux autres, tandis que leurs fans masculins pouvaient facilement en trouver une qui les attirait. Cependant, après leur retour en 2007, les Spice Girls veulent faire comprendre qu'elles sont des femmes et ont adopté un nouveau look plus mature.

Par cette démarche, les Spice Girls se sont démarquées de la plupart des boys bands et des girl groups d'alors, dont tous les membres étaient vêtus de la même manière dans leurs vidéoclips ou en concert.

Références[modifier | modifier le code]

  • Le titre Wannabe est l'objet d'une chorégraphie de la part des actrices de la série One Tree Hill lors du dernier épisode de la saison 4.
  • Ce même titre peut être entendu dans l'épisode 3 de la première saison de Daria ou fait encore office de générique pour l'émission On a échangé nos mamans.
  • Il a également été repris par Marley, Kitty, Unique, Brittany et Tina dans l'épisode "plaisirs coupables" de Glee saison 4.
  • Le titre est entendu dans le film d’animation chicken little des studio disney . Lors d’une séance de karaoké

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Nom Classement
Drapeau du Royaume-Uni Drapeau des États-Unis Drapeau du Canada Drapeau de l'Australie Drapeau de la Nouvelle-Zélande Drapeau du Japon Drapeau de l'Allemagne Drapeau de la France Drapeau de l'Italie Drapeau de la Suisse Drapeau de l'Autriche Drapeau du Brésil Drapeau de l'Espagne Drapeau de la Norvège Drapeau de la Suède Drapeau des Pays-Bas Drapeau de la Finlande Drapeau de l'Irlande Drapeau des Philippines Drapeau de la Russie
1996 Spice
  • 1er album studio
1
1
1
3
1
4
6
1
2
1
1
1
1
1
1
1
4
1
1
3
1997 Spiceworld
  • 2e album studio
1
1
2
1
1
2
4
2
1
2
1
1
3
1
3
1
1
1
1
3
2000 Forever
  • 3e album studio
2
9
6
9
5
2
6
13
11
1
10
1
26
26
24
1
12
5
1
5
2007 Greatest Hits
  • 1er best-of
2
23
11
1
5
8
26
21
10
22
14
3
13
11
20
33
5
1
15

Singles[modifier | modifier le code]

Année Nom Classement Album
Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de l'Irlande Drapeau des États-Unis Drapeau du Canada Drapeau de l'Allemagne Drapeau de la France Drapeau de l'Italie Drapeau de l'Autriche Drapeau de l'Espagne Drapeau de la Suisse Drapeau de la Suède Drapeau de la Finlande Drapeau de l'Australie Drapeau de la Nouvelle-Zélande Drapeau des Philippines Drapeau de la Russie
1996 "Wannabe" 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Spice
"Say You'll Be There" 1 1 3 1 6 2 5 1 2 4 1 1 1 2 1 3
"2 Become 1" 1 1 4 2 9 3 6 9 1 10 7 9 2 3 1 3
1997 "Who Do You Think You Are" 1 1 ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ 6 5 ~ 13 6 ~ 3
"Mama" -- -- -- -- 4 -- 10 1 -- -- -- 15 -- -- 1 --
"Who Do You Think You Are" -- -- -- -- 22 16 26 -- -- -- -- -- -- -- 1 --
"Spice Up Your Life" 1 2 18 2 14 5 8 12 4 5 2 2 8 2 1 7 Spiceworld
"Too Much" 1 4 9 9 21 20 10 15 9 18 18 3 9 9 1 8
1998 "Stop" 2 3 16 3 35 12 15 12 ~ 20 8 6 5 9 1 1
"Viva Forever" 1 2 ~ ~ 4 18 2 4 ~ 3 6 ~ 2 1 1 1
"Goodbye" 1 1 11 1 17 8 1 13 8 8 2 2 3 1 1 1 Forever
2000 "Let Love Lead the Way" 1 3 -- -- 17 44 -- 24 5 -- -- -- 2 2 -- 8
"Holler" -- -- 107 2 -- -- 3 -- -- 15 8 6 -- -- 1 --
"Let Love Lead the Way" -- -- -- 5 -- -- 31 -- -- ~ ~ ~ -- -- 1 --
2007 "Headlines (Friendship Never Ends)" 11 29 90 42 46 ~ 2 ~ 2 ~ 3 ~ 74 ~ 5 8 Greatest Hits

B-Sides[modifier | modifier le code]

Année Nom Single
1996 "Bumper to Bumper" Wannabe
"Take Me Home" Say You'll Be There
"One of These Girls" 2 Become 1
"Sleigh Ride"
1997 "Baby Come Round" Mama / Who Do You Think You Are
"Spice Invaders" Spice Up Your Life
"Outer Space Girls" Too Much
"Walk of Life"
1998 "Ain't No Stoppin' Us Now"
with Luther Vandross
Stop
"Christmas Wrapping" Goodbye
"Sisters (Are Doin' It For Themselves)"
(Live at Wembley Stadium)
"We Are Family"

Autres[modifier | modifier le code]

Année Nom Notes
1997 "Move Over" CD exclusif par Pepsi
1998 "(How Does It Feel to Be)
On Top of the World"
Single pour la Coupe du Monde 1998 par un collectif d'artistes (regroupés sous le nom England United): Spice Girls, Echo and the Bunnymen, Space et Ocean Colour Scene. Le clip de cette chanson est le dernier où l'on voit les Spice Girls à cinq.
1999 "My Strongest Suit" Concept Album produit par Elton John pour la comédie musicale Aida.
"It's Only Rock 'N' Roll" Single de charité mené par Mick Jagger avec un collectif d'artistes dont les Spice Girls ont fait partie.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

VHS[modifier | modifier le code]

Année Nom Notes
1997 The Official Video Vol. 1 "One Hour Of Girl Power" Interview + clips de Wannabe, Say You'll Be There, 2 Become 1, Mama et Who Do You Think You Are
Girl Power! Live In Istanbul + Girl Talk! The Story So Far Interview + Live : If U Can't Dance, Who Do You Think You Are, Something Kinda Funny, Saturday Night Divas, Say You'll Be There, Step to Me, Naked, 2 Become 1, Stop, Too Much, Spice Up Your Life, Love Thing, Mama, Move Over and Wannabe.
1998 Spice World, le film
Live At Wembley Stadium + Back In Britain Interview + Live : If U Can't Dance, Who Do You Think You Are, Something Kinda Funny, Do It, Too Much, Stop, Where Did Our Love Go?, Love Thing, Lady Is A Vamp, Say You'll Be There, Naked, 2 Become 1, Sisters (Are Doin'It For Themselves), Wannabe, Spice Up Your Life, Mama, Viva Forever, Never Give Up On The Good Times, We Are Family
1999 In America "A Tour Story" Reportage + Interview

DVD[modifier | modifier le code]

Année Nom Notes
2000 Forever More Clips de Goodbye, Holler et Let Love Lead The Way
2004 Spice World, le film
2007 Spiceworld, The Movie - 10th Anniversary Edition
2007 Girl Power! Live In Istanbul + Girl Talk! The Story So Far Version DVD de la VHS
2008 Live At Wembley Stadium + Back In Britain Version DVD de la VHS

Tournées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sam Rigby, « Why Spice Girls Wannabe is the catchiest song of all time », BBC, (consulté le 7 février 2017)
  2. a et b « Simon Fuller: Guiding pop culture », BBC News,‎ (lire en ligne) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « bbc37 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. a et b Don Jeffrey, « Girl Power! Spice Girls », Billboard, vol. 109, no 6,‎ , p. 5 (ISSN 0006-2510, lire en ligne) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Billboardwann » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. a et b Entertainment Weekly. Benjamin Svetkey. Pag. 2 Cover Story: Tour Divorce?. 17 July 1998. Retrieved 24 January 2009.
  5. a b c et d Sterling Wong, « Are Adele, Mumford And Sons Sign of a New British Invasion? – Music, Celebrity, Artist News », MTV News, (consulté le 1er septembre 2011)
  6. a et b « Mel B: 'The Spice Girls will be doing something at some point' », The Daily Telegraph, (consulté le 13 novembre 2016)
  7. a et b Official Charts Company, The Million Sellers, Omnibus Press, (ISBN 9781780387185, lire en ligne)
  8. Sinclair (2004), pp. 106–113
  9. a b c et d "Five little rich girls". The Independent. 17 May 1997. Retrieved on 10 February 2017. Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « independent article » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  10. a b c d e f et g « The Spice Girls », sur Slate, (consulté le 8 février 2017)
  11. a b et c Alex McLevy, « The Spice Girls were as much merchandising scheme as girl group », sur The A.V. Club, (consulté le 9 février 2017)
  12. a b c d et e « The Spice Girls at 20: 'Women weren't allowed to be like that in public' », sur The Guardian, (consulté le 10 février 2017)
  13. a b c d e et f "Cadbury plans Spice Girls range". Marketing Week. 2 October 1997. Retrieved on 9 February 2017. Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « cadbury » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  14. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées rolling stone interview
  15. a et b « How the Spice Girls Ripped 'Girl Power' from Its Radical Roots », sur Vice, (consulté le 12 février 2017)
  16. « My Life as a Spice Girl: Geri "Ginger Spice" Halliwell (Now Horner) Looks Back at the Beginnings of a Pop Culture Phenomenon », Marie Claire,‎ (lire en ligne)
  17. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées inde
  18. « Spice Girls collection mission for Liz West », BBC News, London,‎ (lire en ligne)
  19. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées MTVF 1683858
  20. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BBC PO 2007/10_october/19/spice
  21. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BBC 2494855
  22. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Spice-Beatles comparison
  23. a et b BBC News. Article confirming Geri Halliwell's departure. The British Broadcasting Corporation. 31 May 1998. Retrieved 17 November 2007.
  24. a et b Griffe David and Victoria Beckham: Carreira com as Spice Girls (Portuguese) (lire en ligne)
  25. a b c et d Spice Girls dismiss comeback plan BBC. Retrieved 18 September 2011
  26. a b et c BBC News. Fans snap up Spice Girls tickets. BBC. Retrieved 14 October 2007.
  27. a b et c Spice Girls add more dates to tour. The Press Association. Retrieved 18 November 2007.
  28. a b c et d Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées tours08
  29. a b c et d « Top 25 Boxscores – Billboard Year In Music 2008 » [archive du ], Web.archive.org (consulté le 21 mars 2013)
  30. a et b The Spice Of Road Life, (lire en ligne)
  31. Spice Girls at the olympic games twitter records thenextweb.com
  32. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BBC 46095818
  33. a b c d e et f « 5 Reasons We Still Really, Really Love the Spice Girls' 'Wannabe' 20 Years Later », Billboard, (consulté le 13 novembre 2016)
  34. a b c d e f g h et i Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées billboard wannabe video
  35. a b c d e f g et h « Spice Girls’ Wannabe was Number 1 20 years ago today », Official Charts Company, (consulté le 13 novembre 2016)
  36. a b c d et e Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées metro
  37. a b c et d « As 'Spice' turns 20, we rank the Spice Girls' 13 hits », Digital Spy, (consulté le 13 novembre 2016)
  38. a b c et d « Record Breakers and Trivia : Singles : Individual Hits : Sales » [archive du ], Everyhit.com (consulté le 15 mars 2010)
  39. a b c d e f g h i j k l m n et o Spice Girls Official. Timeline. Retrieved 16 March 2009.
  40. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées bbcnews
  41. a b c et d Wild, David. Spiceworld – Review. Rolling Stone. Retrieved 11 March 2006. « https://web.archive.org/web/20100304163432/http://www.rollingstone.com/artists/spicegirls/albums/album/277713/review/5942522 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  42. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées bill
  43. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Guinness Christmas
  44. a b et c « Spice Girls, PMS on the Money », (consulté le 21 mars 2010)
  45. a b c et d « Pop World Records, Music World Records, Record Breaking Achievements », sur Philbrodieband.com (consulté le 6 avril 2011)
  46. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées amia
  47. BBC News. Business Spice Girls. 10 November 1997.
  48. a b c d e f g h i j et k Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Sinclair book
  49. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées 90s icons
  50. a b c d e f g h et i "20 Years Later: How the Spice Girls’ Fashion Transcended Time". sleek mag. 12 July 2016.
  51. Mashster (25 October 2016). "10 classified ads that launched legendary rock bands!". Medium.
  52. Boris Bastide et Vincent Manilève, « À l'été 1996, les Spice Girls réinventaient la pop avec «Wannabe» », sur slate.fr, .
  53. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées a-to-z
  54. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées UK sales 2017
  55. « Chart Stats – Spice Girls – Wannabe », The Official Charts Company (consulté le 15 mars 2010)
  56. a et b « The Spice Girls' 'Wannabe' is 18 years old today » [archive du ], Click Music, (consulté le 9 juillet 2014)
  57. a et b « Spice Girls, PMS on the Money » [archive du ], MTV, (consulté le 21 mars 2010)
  58. a et b Nadia Khomami, « The Spice Girls' 'Wannabe' is catchiest pop song of the last 60 years, study finds », NME,‎ (lire en ligne)
  59. a et b « About teen pop », AllMusic (consulté le 9 avril 2009)
  60. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées bbc culture
  61. « Watch: Spice Girls' iconic “Wannabe” transformed into an epic 2016 feminist anthem », Vox, (consulté le 12 février 2017)
  62. « THE 11 MOST ICONIC GIRL POWER TRACKS OF THE '90S », MTV News, (consulté le 12 février 2017)
  63. a b c d e et f Mark Sweney, « Spice Girls' Wannabe video gets remake for female equality push », The Guardian, (consulté le 12 février 2017)
  64. « Spice Girls' 'Wannabe' Meets United Nations In This Incredible Lip Sync Video », Billboard, (consulté le 12 février 2017)
  65. « #WHATIREALLYREALLYWANT », The Global Goals: Australia Campaign, (consulté le 12 février 2017)
  66. Cripps, Peachey, Spice Girls, 1997. p. 141
  67. McGibbon, 1997. p. 108.
  68. a b c et d « It's a Spice World! », Billboard, vol. 109, no 45,‎ , p. 4 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  69. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées 31m
  70. a b c d e et f Sarah Anderson, « The 50 best-selling albums ever », NME,‎ (lire en ligne) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « 30m » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  71. a et b « Spice Girl's biography », Rollings Stone (consulté le 7 septembre 2009)
  72. a et b "Behind the Music: Spice Girls". VH1. Recorded in 2003. Retrieved 18 August 2007.
  73. a et b « IFPI Platinum Europe Awards ( Awards 1997) » [archive du ], IFPI (consulté le 2 avril 2017)
  74. a b c d e f et g Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées eurohot
  75. a et b « Biography », Spice Girls official website (consulté le 30 août 2009)
  76. a et b (de) « Spice Girls – Mama (Nummer) », Hung Medien, Ö3 Austria Top 40, (consulté le 9 septembre 2009)
  77. a b c et d « All The No.1 Singles: Spice Girls – Mama/Who Do You Think You Are », The Official Charts Company, (consulté le 28 juillet 2010)
  78. a b et c Poupées Spice Girls.
  79. a b et c Produits Spice Girls.
  80. a b c d et e « Spice sales not so hot », BBC News, (consulté le 1er juillet 2017) : « the Spice Girls will earn more than £300 million from their marketing efforts »
  81. a et b Christopher Barrett, Music Week, « Spice Girls: From Wannabes to World Beaters », Intent Media,‎ Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Intent Media » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  82. « Timeline: Spice Girls », BBC News,‎ (lire en ligne)
  83. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ARIA
  84. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées RIANZ
  85. Geoff Mayfield, « Between the Bullets: In View », Billboard, vol. 109, no 47,‎ , p. 116 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  86. a b et c « EMI Group plc – Company Profile, Information, Business Description, History, Background Information on EMI Group plc », Reference for Business (consulté le 18 avril 2017)
  87. a et b « Spice Girls – Chart history: The Hot 100 », Billboard (consulté le 6 juin 2015)
  88. « Certified Awards Search » [archive du ], British Phonographic Industry, (consulté le 27 août 2010)
  89. Amanda Murray, « Spice Girls – Spiceworld », Sputnikmusic, (consulté le 31 juillet 2011)
  90. Spice Girls launch poppy appeal. BBC News. 29 October 1997
  91. « Simon Fuller: Guiding pop culture », BBC News, (consulté le 18 septembre 2011)
  92. [ https://www.allmovie.com/movie/spice-world-v160114 Spice World Le film sur Allmovie.com]
  93. a et b Opening weekend box office sales in the US. Internet Movie Database. Retrieved 25 June 2006.
  94. IMDb. Spiceworld: The Movie box office. Internet Movie Database. Retrieved 1 July 2008.
  95. « With Spice Girls Down to Four, Sales Still Ride High (pg. 8, 120) », Billboard Magazine, (consulté le 18 février 2017)
  96. End of Year Video Chart Top 100 - 1998. Official Charts Company. Retrieved 17 February 2017.
  97. « The Year in Video: Top Video Sales », Billboard Magazine, (consulté le 18 février 2017)
  98. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées broadly gywe57
  99. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées broadly mbpwda
  100. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées interviewmagazine 20years
  101. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées getsurrey 13415107
  102. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées chroniclelive 13414469
  103. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées esquire a55766
  104. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Edinburgh Evening News 4526360
  105. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées belfast live 13415276
  106. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Blogto Screen Queens
  107. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées buzzfeeds hpmx32BPQZ
  108. All saints biorgraphy on allsaints.com
  109. « Girl Power coming to Wembley », BBC News, (consulté le 5 août 2017)
  110. « Spice Girls' Speedy Sell-out Prompts Ticket Probe », MTV News,
  111. « Spice Girls' 12-Minute Sellout Draws Probe » [archive du ], Billboard Magazine,
  112. « Live at Wembley – Spice Girls », AllMusic (consulté le 5 août 2017)
  113. a b et c « Ginger Spice's Departure Marks "End of the Beginning" » [doc], Rolling Stone (consulté le 26 mai 2012)
  114. Spice Girls Break-Up Shook Up 1998. Billboard. Retrieved 14 March 2006. « https://web.archive.org/web/20121103021631/http://www.billboard.com/bbcom/search/google/article_display.jsp?vnu_content_id=946313 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  115. Rosie Millard, « Yes, Geri - it's hard to break out when you're cast in plastic », The Independent, (consulté le 10 février 2017)
  116. Spice Girls Ltd v Aprilia World Service BV [2002] EWCA Civ 15; [2002] EMLR 27 CA
  117. Ewan McKendrick, Contract Law – Text, Cases, Materials, 4th edition, Oxford, Oxford University Press, , 588–592 p. (ISBN 978-0-19-957979-2)
  118. Biff, Stannard, Autobiography Spice Girls 1997. p. 156
  119. Justin Myers, « Official Charts Flashback 1998: Spice Girls – Goodbye », Official Charts Company, (consulté le 22 décembre 2013)
  120. In brief | UK news | The Guardian
  121. a et b Kennedy, Maev (3 March 2000). Spice Girls win lifetime achievement award. The Guardian. Retrieved 30 March 2017.
  122. « Forever Timeline », Insider Spice,‎
  123. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées spicenews
  124. « Spice Girls make pop history », BBC News,‎ (lire en ligne)
  125. a b et c « Victoria Beckham's Jon Stewart Interview Is Squirm-Inducing (VIDEO) », The Huffington Post
  126. Statement regarding Spice Girls' future from 19 Entertainment

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

    The Washington Post, 22 June 2007. Retrieved 4 December 2007.
  127. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 23 septembre 2011). Accessed 25 November 2016.
  128. DailyTelegraph (14 December 2007). "Spice impersonators hit OZ". Herald Sun. Retrieved 30 December 2007.
  129. Finn, Natalie. 'A Well Seasoned Rumour E! Online, 8 June 2007.
  130. Internationally Acclaimed Celebrity Director/Choreographer voir site top40-charts.com.
  131. « Spice Girls announce reunion tour », BBC News, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  132. BBC News. Spice Girls add new London dates. BBC. Retrieved 18 November 2007.
  133. « Spice Girls wow Canada in first of reunion concerts » [archive du ], The Times, (consulté le 15 décembre 2007)
  134. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées vs
  135. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées acharts
  136. news.com.au.
  137. New Spice Girls documentary on BBC One on 31 December. BBC Press Office.
  138. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ukphysical
  139. a b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées lescharts.com
  140. Catherine Elsworth, « Spice Girls in Hollywood gig sneak preview », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne)
  141. Sage, Alexandria. Spice Girls strut down Victoria's Secret runway. Yahoo News. 16 November 2007. Retrieved 5 December 2007.
  142. « Spice Girls support Pudsey with new single » [archive du ], BBC (consulté le 9 octobre 2007)
  143. « Prime time mime? Spice Girls back in black for Children in Need », Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  144. a et b Megan Levy, « Spice Girls front Tesco advertising campaign », sur The Daily Telegraph, (consulté le 17 novembre 2007)
  145. "Spice Girls unveil West End show". BBC. Retrieved 26 June 2012
  146. Joey Gulino, « Spice Girl stands out during Olympic Closing Ceremony reunion », Yahoo! Sports, (consulté le 22 février 2017)
  147. a et b « Spice Girls Reunite For 2012 London Olympics Closing Ceremony in Style », MTV News, (consulté le 22 février 2017)
  148. Spice Girls at the olympic games twitter records on blogtwitterofficial.com
  149. Spice Girls JO 2012 records de tweets sur leparisien.fr
  150. Spice Girls records tweets on socialmediatoday.com
  151. Spice Girls at the olympic games twitter records thenextweb.com
  152. « Spice Girls break Tweets-per-minute record at #London2012 », sur oursocialtimes.com, (consulté le 28 juin 2013)
  153. (en) « The Spice Girls unveil West End show », BBC,‎ (lire en ligne)
  154. Mel B: The Spice girls are back... and we're writing new songs
  155. Does anyone Wannabe on this tour? Melanie C 'follows Victoria Beckham's lead and drops out of Spice Girls 20th anniversary trek'
  156. « Spice Girls 2017 reunion 'axed after Geri pulls out to focus on family' », Mirror, (consulté le 29 juin 2017)
  157. Victoria Beckham dessine des t-shirt à l'effigie des Spice Girls pour la bonne cause sur www.hellomagazine.com
  158. Spice Girls exposition à Londres 2018 sur www.20minutes.fr
  159. Exposition Spice Girls à Londres sur www.lavenir.net
  160. Exposition sur la vie des spice girls sur www.lesinrocks.com
  161. « Les Spice Girls repartent en tournée, Victoria Beckham, absente, réagit », (consulté le 21 novembre 2018)
  162. http://www.digitalspy.com/tv/news/a869632/spice-girls-reunion-mel-b-mel-c-geri-horner-emma-bunton-leak/
  163. Le groupe Spice Girls s'accocie avec la franchise monsieur madame sur www.mrmen.com site officiel
  164. Spice Girls launch little miss books on www.dailymail.co.uk
  165. Spice Girls are transformed in little miss charcters on www.stylist.co.uk
  166. Spice Girls launch their own children books with mr men and little miss on www.inquisitr.com
  167. Les Spice Girls rejoignent la collection des monsieur madame sur www.lci.fr
  168. Lucy Todd, « Viva Four-Ever: Spice Girls confirm reunion tour (without Victoria Beckham) », BBC, (consulté le 5 novembre 2018)
  169. Spice Girls Greatest Hits sortie en vinyle sur www.editionlimitée.com
  170. Spice Girls Greatest Hits vinyl disc on www.superdeluxeedition.com
  171. Spice Girls Walkers advertising 2019 on www.leicestermercury.com
  172. Spice Girls Walkers advertising 2019 on www.thedrum.com
  173. Spice Girls & Walkers chips marketing campaign on www.marketingweek.com
  174. Spice Girls aident les fans atteints de cancers sur www.metro.co.uk
  175. « The Spice Girls Tour Dates For 2019: See Them Here », Billboard, (consulté le 29 janvier 2019)
  176. « Current Boxscore | Billboard » [archive du ], sur Billboard, (consulté le 27 juin 2019)
  177. Spice Girls in animated movie on www.independent.co.uk
  178. Spice Girls works in animated movie on www.variety.com
  179. Emma Bunton confirme que les spice girls travaille sur un film d'animation sur www.independent.ie
  180. Spice Girls animated film in works on www.radiotimes.com
  181. BBC News. Business Spice Girls. 10 November 1997.
  182. a b et c « Mel B: 'The Spice Girls will be doing something at some point' », The Daily Telegraph, (consulté le 13 novembre 2016)
  183. The Official Charts Company, The Million Sellers, Omnibus Press, (ISBN 9781780387185, lire en ligne)
  184. a et b « Spice Girls Biography », AllMusic (consulté le 8 août 2016)
  185. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées spice girls form
  186. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Million sellers
  187. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées vox 12099730
  188. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées MTV 1820393
  189. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Billboard 7424115
  190. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées globalgoalsaustralia whatireallyreallywant
  191. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Billboard - 19981107
  192. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées McGibbon p128
  193. a et b « MTV Video Music Awards – 1997 » [archive du ], MTV, (consulté le 2 mars 2010)
  194. Dominic Pride, « Queen and U2 among Comet Award Winners », Billboard, vol. 109, no 35,‎ , p. 60 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  195. « 1997 – British Video – Spice Girls » [archive du ], Brit Awards, British Phonographic Industry, (consulté le 2 mars 2010)
  196. « The 100 Greatest Pop Videos » [archive du ], London, Channel 4, (consulté le 6 décembre 2016)
  197. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées smash
  198. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Brits video 1997
  199. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées mtv
  200. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Billboard - 19971206
  201. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Billboard - 19971018
  202. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées guardian burhanwazir
  203. « 100 Greatest Girl Group Songs of All Time: Critics' Picks », Billboard, (consulté le 11 juillet 2017)
  204. Brown, 2002. pp. 259–260.
  205. McGibbon, 1997. p. 126.
  206. "Geri revisits Spice Girls' heyday in Union Jack dress". Hello Magazine. Retrieved 3 February 2015
  207. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées dress poll
  208. « The Spice Girls' most memorable fashion moments in pictures », The Daily Telegraph,
  209. a et b BBC News. Brit Awards: A dozen lesser-known moments. BBC. Retrieved 13 February 2017.
  210. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ultratop
  211. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées den
  212. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BB-29Nov1997
  213. « Spice Girls – Spice Up Your Life (Song) » [archive du ], CAPIF Hot 100 Chart 1997, (consulté le 23 novembre 2016)
  214. (langue non reconnue : romanian) « Romanian Top 100: Top of the Year 1997 » [archive du ], Romanian Top 100
  215. http://www.officialcharts.com/charts/scottish-singles-chart/19971019/41
  216. « Top 40 flashback to this week in 1998: Stop ends Spice Girls' run of consecutive Number 1s », The Official Charts Company, (consulté le 29 décembre 2016)
  217. « Chart for Week Up to 21/03/1998 », The Official Charts Company (consulté le 29 décembre 2010)
  218. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées italy
  219. « Chart Stats – Spice Girls – Too Much », The Official Charts Company (consulté le 24 août 2010)
  220. UK Chart-History. Hitparadeitalia.it. Retrieved 13 October 2007.
  221. Sterling Wong, « Are Adele, Mumford And Sons Sign of a New British Invasion? – Music, Celebrity, Artist News », MTV News, (consulté le 1er septembre 2011)
  222. « Mel B: 'The Spice Girls will be doing something at some point' », The Daily Telegraph, (consulté le 13 novembre 2016)
  223. The Official Charts Company, The Million Sellers, Omnibus Press, (ISBN 9781780387185, lire en ligne)
  224. Robbert Tilli, « Anouk Lights Up Netherlands' Edisons », Billboard, vol. 110, no 19,‎ , p. 57 (ISSN 0006-2510)
  225. « 1998 – British Video – All Saints » [archive du ], Brit Awards, British Phonographic Industry, (consulté le 13 août 2010)
  226. Spice Girls exposition à Londres 2018 sur www.20minutes.fr
  227. Exposition Spice Girls à Londres sur www.lavenir.net
  228. Exposition sur la vie des spice girls sur www.lesinrocks.com
  229. Designers Are Bringing This Spice Girls-Inspired '90s Shoe Trend Back. Glamour (magazine). 1 March 2016.
  230. Music’s 40 Greatest Style Icons, Ranked. Flavorwire. 13 January 2015.
  231. a et b "‘Spiceworld: The Exhibition’ Celebrates 20th Anniversary Of Spice Girls Shoe Style And More". Footwear News. 4 May 2016. Retrieved on 19 February 2017. Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « footwear » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  232. '90s Double Buns are Officially Back. fashionista.com. 3 August 2016.
  233. Spice up your barnet! Spice Girl hair is back with a vengeance. Evoke.ie. 21 April 2016.
  234. « The Spice Girls' most memorable fashion moments in pictures », sur The Daily Telegraph,
  235. Katy Perry Says Current Look Is Inspired By The Spice Girls – Audio. Capital FM. 15 December 2013.
  236. Catarinella, Alex. Interview with Charli XCX. Elle (magazine). 19 July 2012.
  237. TNN. Anushka Ranjan's style inspired by Spice Girls. The Times of India. 28 January 2017.
  238. Sterling Wong, « Are Adele, Mumford And Sons Sign of a New British Invasion? – Music, Celebrity, Artist News », sur MTV News, (consulté le 1er septembre 2011)
  239. Sherrie A. Inness, Millennium Girls: Today's Girls Around the World, Rowman & Littlefield, (ISBN 978-0847691371, lire en ligne), p. 115
  240. a et b Olivia B. Waxman, « An Important Lesson in British History From the Spice Girls », TIME,‎ (lire en ligne)
  241. a et b « How the Spice effect still packs punch », BBC News,‎ (lire en ligne)
  242. « Brian Masters: Why I love the Spice Girls », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne)
  243. « One Direction's style was inspired by the Spice Girls », The Independent,‎ (lire en ligne)
  244. « Behind the Boy Band: Q&A with Caroline Watson, One Direction's Stylist », Jezebel,‎ (lire en ligne)
  245. Moore, Jennifer Grayer (2015). Fashion Fads Through American History: Fitting Clothes into Context. Greenwood. (ISBN 978-1610699013)
  246. Nina Dobrev Dressed As Posh Spice For Halloween & We Can't Even Tell Them Apart « https://web.archive.org/web/20170303151706/http://www.girlfriend.com.au/article/celebs-celeb-goss-nina-dobrev-dressed-as-posh-spice-for-halloween-we-can't-even-tell-them-apart »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), . Girlfriend.au. Retrieved 15 January 2017.
  247. Melanie C celebrates her 90s Sporty Spice style in 'LOVE Magazine' shoot. The Daily Telegraph. 30 August 2016.
  248. From scary to chic! How Mel B got her style X Factor. Daily Star. 15 December 2014.
  249. Life after Spice for Ginger and Sporty, just money for Scary, Baby, Posh. The Irish Times. 1 June 1998.
  250. From the archive, 1 June 1998: Ginger Spice and the bubble that went pop. The Guardian. 1 June 2015.
  251. Hold Onto Your Knickers, Girls: Our Modern Guide to Dressing Like a Spice Girl. fashionista.com. Archived from original on 2 May 2012. Retrieved 17 January 2017.
  252. Joey Gulino, « Spice Girl stands out during Olympic Closing Ceremony reunion », Yahoo! Sports, (consulté le 22 février 2017)
  253. Spice Girls exposition à Londres 2018 sur www.20minutes.fr
  254. Exposition Spice Girls à Londres sur www.lavenir.net
  255. Exposition sur la vie des spice girls sur www.lesinrocks.com
  256. Sinclair (2004), pp. 106–113
  257. a b c et d Naomi Klein, No Logo, Knopf Canada, (ISBN 9780312421434, lire en ligne)
  258. « Spice World collapsing with Ginger's departure? », sur CNN, (consulté le 28 mars 2017)
  259. "The Spice Girls - after this break". BBC News. 24 August 1998. Retrieved on 19 February 2017.
  260. « AmIAnnoying.com - Forbes' Celebrity 100 Power Ranking [1999] », sur amiannoying.com
  261. Spice Girls exposition à Londres 2018 sur www.20minutes.fr
  262. Exposition Spice Girls à Londres sur www.lavenir.net
  263. Exposition sur la vie des spice girls sur www.lesinrocks.com
  264. « Girl Power is back! How the Spice Girls rose to world domination », sur Daily Star, (consulté le 9 février 2017)
  265. « Inside Line: McLaren and that Spice Girls Car Launch », sur Grand Prix 247, (consulté le 9 février 2017)
  266. Paul McCann, « Shock and pop as Channel 5 goes live with modern mix », sur The Independent, (consulté le 9 février 2017)
  267. Kim Hillyard, « In Honour Of 'Kill Your Friends', Revisit The 23 Biggest Musical Moments From 1997 », sur NME,
  268. Rebecca Cripps, « The Spice Girls and me », sur The Guardian, (consulté le 10 février 2017)
  269. Mark Solomons, « Newsline: Music Video Shipments », Billboard, vol. 109, no 38,‎ , p. 45 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  270. a et b « Pepsi vs Coke: advertising battle turns to social media" », sur The Telegraph, (consulté le 9 février 2017)
  271. a et b Ali Qassim, « Direct: Marketing Challenge - How the band led the brand to expand Pepsi's market share », sur Campaign, (consulté le 10 février 2017)
  272. a et b Nigel Morgan et Annette Pritchard, Advertising in Tourism and Leisure, Butterworth-Heinemann, (ISBN 0750645318, lire en ligne), p. 207
  273. Margarita Diaz, « The Fab Five Make Way For The Spice Girls! », sur New York Daily News, (consulté le 31 janvier 2015)
  274. « Pepsi puts fizz back into Spice », sur BBC News, (consulté le 9 février 2017)
  275. Robert Copsey, « Simon Fuller rare interview: 12 things we learnt - Spice Girls, S Club », sur Digital Spy, (consulté le 19 mars 2017)
  276. « Spice prizes! », Sunday Mirror,‎ (lire en ligne[archive du ])
  277. « Spice prizes! », Sunday Mirror,‎ (lire en ligne[archive du ])
  278. « Losing a little Spice », sur The Independent, (consulté le 25 mars 2017)
  279. « Magic Box Toys History: 1997 », sur Magic Box Int. (consulté le 10 février 2017)
  280. « The Spice Girls' most memorable fashion moments in pictures », sur The Daily Telegraph, (consulté le 10 février 2017)
  281. « Breaking: Polaroid: Camera Developed for Spice Girls », sur Ad Age, (consulté le 10 février 2017)
  282. "DIGESTS". Marketing Week. 28 August 1997. Retrieved on 20 February 2017.
  283. Jon Kutner et Spencer Leigh, 1000 UK Number One Hits, Omnibus Press, (ISBN 9781844492831, lire en ligne)
  284. Tony Harris, « Selling quality cakes to the supermarkets »,
  285. « Cake & Packagings » [archive du ], sur VivaSpice.net (consulté le 9 février 2017)
  286. « Asda signs Spice Girls », sur Marketing Week, (consulté le 9 février 2017)
  287. a et b « PMS to release new spice girls merchandise », M2 PressWIRE, (consulté le 9 février 2017)
  288. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées pms merch
  289. « Spice Girls Stickers & Photo Albums » [archive du ], sur VivaSpice.net (consulté le 10 février 2017)
  290. « Chupa Chups » [archive du ], sur VivaSpice.net (consulté le 9 février 2017)
  291. Kim Sengupta, « What they really, really want for Christmas - and won't get », sur The Independent, (consulté le 11 février 2017)
  292. Ylan Q. Mui, « Justin Bieber merchandise hits hot holiday toy lists », sur The Washington Post, (consulté le 16 février 2017)
  293. Joan Verdon, « Toy exec placing his bets on a Bieber doll » [archive du ], sur NorthJersey.com, (consulté le 15 juin 2017)
  294. Vintage Celebrity Dolls Collectors Weekly. Retrieved on 25 March 2017.
  295. One D dolls and the sweet smell of success Irish Independent. 4 December 2012. Retrieved on 25 March 2017.
  296. « Teletubbies take top toy slot », sur BBC News, (consulté le 10 février 2017)
  297. Stacy Botwinick, « Teletubbies take top honors.(16th Annual Best-Seller Survey)(Cover Story) », Furniture Today Media Group LLC, vol. 96, no 12,‎ , p. 30(5) (ISSN 0032-1567, lire en ligne[archive du ])
  298. « Spice Girls ordered to pay £1m », sur CNN, (consulté le 10 février 2017)
  299. « Spice World for PlayStation », sur GameRankings (consulté le 26 mai 2014)
  300. Muff Fitzgerald, My Year with the "Spice Girls", Hodder & Stoughton, (ISBN 9780340717622)
  301. « Spice World collapsing with Ginger's departure? », sur CNN, (consulté le 28 mars 2017)
  302. Gilbert Garcia, « Close Encounters: Spiceworld review », sur Phoenix New Times, (consulté le 19 février 2017)
  303. Sally Timms, « The Girls Are Alright », sur Chicago Reader,
  304. « PTI Holding Inc. Announces Spice Girls License », sur PRNewswire, (consulté le 19 février 2017)
  305. « AmIAnnoying.com - Forbes' Celebrity 100 Power Ranking [1999] », sur amiannoying.com
  306. Bras, knickers and -- Spice Girls Greatest Hits? Reuters. 16 October 2007. Retrieved on 10 February 2017.
  307. Spice Girls strut down Victoria's Secret runway Reuters. 16 November 2007. Retrieved on 10 February 2017.
  308. Victoria Beckham dessine des t-shirt à l'effigie des Spice Girls pour la bonne cause sur www.hellomagazine.com
  309. Spice Girls exposition à Londres 2018 sur www.20minutes.fr
  310. Exposition Spice Girls à Londres sur www.lavenir.net
  311. Exposition sur la vie des spice girls sur www.lesinrocks.com
  312. Spice Girls Walkers advertising 2019 on www.thedrum.com
  313. Spice Girls & Walkers chips marketing campaign on www.marketingweek.com
  314. Spice Girls Walkers advertising 2019 on www.leicestermercury.com
  315. Le groupe Spice Girls s'accocie avec la franchise monsieur madame sur www.mrmen.com site officiel
  316. Spice Girls launch little miss books on www.dailymail.co.uk
  317. Spice Girls are transformed in little miss charcters on www.stylist.co.uk
  318. Spice Girls launch their own children books with mr men and little miss on www.inquisitr.com
  319. Les Spice Girls rejoignent la collection des monsieur madame sur www.lci.fr
  320. « 'X Factor's Little Mix: 'We want to be a modern Spice Girls' », Digital Spy,‎ (lire en ligne)
  321. « Little Mix On Spice Girls Influence & U.S. Success: 'We Feel Like Justin Bieber' », Billboard,‎ (lire en ligne)
  322. « Fifth Harmony get their inspiration from Spice Girls », ITV,‎ (lire en ligne)
  323. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées girl power article
  324. a et b « Spice Girls' 'Wannabe': How 'Girl Power' Reinvigorated Mainstream Feminism in the '90s », Billboard, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  325. Leonard, Marion (2007). Gender in the Music Industry: Rock, Discourse and Girl Power. Ashgate Publishing. p. 159. (ISBN 978-0-7546-3862-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :