Mbo (langue du Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbo.
 Ne doit pas être confondu avec Mbo (langue du Congo-Kinshasa).
image illustrant une langue image illustrant le Cameroun
Cet article est une ébauche concernant une langue et le Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

mbo
mboó
Pays Cameroun
Région Région du Littoral, Département de Moungo
Nombre de locuteurs 45 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mbo
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mbo
Glottolog mboc1235

Le mbo (ou mboo, sambo) est une langue bantoue parlée dans plusieurs régions du Cameroun : celle du Littoral, le département du Moungo, les arrondissements de Nkongsamba et Melong ; à l'Ouest dans le département de la Menoua, l'arrondissement de Santchou, celui du Haut-Nkam, l'arrondissement de Kekem ; au Sud-Ouest, dans le département du Noun, la région frontalière au nord-ouest de Nkongsamba, la plaine des Mbo[2].

En 1995, le nombre de locuteurs était estimé à 45 000. C'est une langue considérée comme menacée (statut 6b)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SIL 1982 (en) Fiche langue (code «mbo») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. a et b Ethnologue code « mbo ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christiane Félicité Ewané, Description systématique du mbo (langue bantoue A.15), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, , 331 p. (ISBN 979-10-300-0040-5)
  • Robert Hedinger et al., Petite grammaire de la langue mboó, Yaoundé, Association des étudiants mboó de l’Université de Yaoundé, , 84 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]