Mbo (langue du Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbo.
mbo
mboó
Pays Cameroun
Région Région du Littoral, Département de Moungo
Nombre de locuteurs 45 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mbo
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mbo
Glottolog mboc1235

Le mbo (ou mboo, sambo) est une langue bantoue parlée dans plusieurs régions du Cameroun : celle du Littoral, le département du Moungo, les arrondissements de Nkongsamba et Melong ; à l'Ouest dans le département de la Menoua, l'arrondissement de Santchou, celui du Haut-Nkam, l'arrondissement de Kekem ; au Sud-Ouest, dans le département du Noun, la région frontalière au nord-ouest de Nkongsamba, la plaine des Mbo[2].

En 1995, le nombre de locuteurs était estimé à 45 000. C'est une langue considérée comme menacée (statut 6b)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SIL 1982 (en) Fiche langue (code «mbo») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. a et b Ethnologue code « mbo ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christiane Félicité Ewané, Description systématique du mbo (langue bantoue A.15), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, , 331 p. (ISBN 979-10-300-0040-5)
  • Robert Hedinger et al., Petite grammaire de la langue mboó, Yaoundé, Association des étudiants mboó de l’Université de Yaoundé, , 84 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]