Gyele (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le gyele (ou babinga, bagiele, bagyele, bajele, bajeli, bako, bakola, bakuele, bekoe, bogyel, bogyeli, bondjiel, giele, gieli, gyeli, likoya) est une langue bantoïde méridionale du groupe makaa-njem, parlée principalement au Cameroun dans la région du Sud, le département de l'Océan, dans les arrondissements de Bipindi, Campo, Kribi et Lolodorf, dans les zones forestières entre le Nyong et le Ntem, particulièrement près du Parc national de Campo-Ma’an, également dans la région du Centre et le département du Nyong-et-Kéllé. On trouve aussi quelques locuteurs en Guinée équatoriale[1].

Avec un nombre total de locuteurs estimé à 4 279, dont 4 250 au Cameroun (2012), c'est une langue en danger (statut 6b)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ethnologue [gyi].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Letouzey, « Noms d'arbres des Pygmées bagielli dans le sud-ouest du Cameroun », in Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, 1975, vol. 22, no 1, p. 23-45, [lire en ligne]
  • Patrick Renaud, Description phonologique et éléments de morphologie nominale d'une langue de Pygmées du Sud-Cameroun, les Bajɛle (Bipindi), Université de Paris III, 1976, 375 p. (thèse de 3e cycle)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]