Bikya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le bikya (ou furu) est une langue bantoue éteinte qui était parlée dans le Nord-Ouest du Cameroun, dans le département du Menchum, aux environs de Furu-Awa[1]. Elle fait partie des 19 langues camerounaises qui ont disparu entre 1983 – date de publication du premier Atlas linguistique du Cameroun – et 2004[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue (code «byb») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. Zachée Denis Bitjaa Kody, « Pour une mesure de la viabilité des petites langues » in Penser la francophonie : concepts, actions et outils linguistiques (actes des premières Journées scientifiques communes des réseaux de chercheurs concernant la langue : Ouagadougou (Burkina Faso), 31 mai-1er juin 2004), Archives contemporaines, 2004, p. 57 (ISBN 9782914610254)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roland J.L. Breton, « Is there a Furu language group? », in Journal of West African languages, 1993, no 23, p. 97-118
  • Roland J. L. Breton, « Les Furu et leurs voisins. Découverte et essai de classification d'un groupe de langues en voie d'extinction au Cameroun », in Cahiers des sciences humaines, 1995, no 31, p. 17-48

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]