Bafia (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bafia.
bafia
Pays Cameroun
Nombre de locuteurs 60 000 (1991)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ksf
IETF ksf

Le bafia est une langue bantoue parlée par les Bafias au Cameroun, dans l'extrême ouest du domaine bantou.

Dans leur propre langue, les Bafias s'appellent les « Bekpag ». Ils peuplent les arrondissements de: Bafia, Kiiki et de Kon-Yambetta et comprennent les Binkira (Roum, Yakan, Gouifé, Ngam, Koro, Sanam), les Bapéi (Deng, Gah, Ken, Diodare) et les Bekee (Mouko, Kiiki, Ribang, Bitang) auxquels nous pouvons assimiler les Yambetta et les Balom.

Phonétiquement, le bafia compte 27 consonnes et 11 voyelles. C'est une langue à classe nominale.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le bafia s’écrit avec l’alphabet latin, les caractères supplémentaires et les règles de l’Alphabet général des langues camerounaises. Un guide de l’alphabet bafia a été publié en 1985.

Lettres de l’alphabet (AGLC)
A B Ɓ C D Ɗ E Ɛ F G GB GH H I J K KP L M N Ŋ O Ɔ P R S T U V W Y Z
a b ɓ c d ɗ e ɛ f g gb gh h i j k kp l m n ŋ o ɔ p r s t u v w y z

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphabet du bafia, Bafia, Kilab-Gɔndon, , 34 p.
  • Gladys Guarisma, Le bafia, langue bantoue du Cameroun (thèse), Paris 5,
  • Gladys Guarisma, « À propos de l’espace et du temps en bafia », dans Samia Naïm, La rencontre du temps et de l’espace : approches linguistique et anthropologique, Peeters, , 165-183 p. (présentation en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]