Yemba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yemba
Pays Cameroun
Région Menoua (Région de l'Ouest)
Nombre de locuteurs 300 000 (1992)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ybb
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF ybb
WALS yem
Glottolog yemb1246

Le yemba est une langue bamiléké parlée au Cameroun.

Nom[modifier | modifier le code]

Cette langue est également appelée atsang-bangwa, bafou, bamileke-yemba, dschang ou tchang[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Elle est parlée en 1992 par 300 000 personnes de tous âges dans tous les domaines, principalement dans le département du Lebialem et aux alentours de la ville de Dschang, dans le département de la Menoua[1].

Certains de ses locuteurs parlent aussi français[1].

Le taux d'aphabétisation est de 2 % pour ceux l'ayant apprise comme langue maternelle et 40 % comme langue seconde[1].

Dialectes[modifier | modifier le code]

Ses dialectes sont le yemba et le foreke dschang (dschang, tchang[1]), du nom de la chefferie de Foréké-Dschang.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le yemba s'écrit grâce à une version modifiée de l'alphabet latin[1].

Alphabet yemba[2]
a b c d ə e ə f g h i j k ʼ l
m n ŋ ɔ p pf s sh t ts u ʉ w y z

Les tons s’indiquent sur la voyelle avec l’accent aigu pour le ton haut, le macron pour le ton moyen et sans diacritique pour le ton bas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaston Nanfah, Analyse contrastive des parlers Yémba du département de la Ménoua de l’Ouest-Cameroun, Cologne, Université de Cologne, Rüdiger Köppe, , 271 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]