Mefele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mefele (ou baitsawara, boulahay, bula, bulahai) est une langue tchadique du groupe biu-mandara, parlée dans l'Extrême-Nord du Cameroun, le département du Mayo-Tsanaga, l'arrondissement de Mokolo, au sud et à l'est de la ville de Mokolo[1], dans six villages : Doray, Ldilang, Mofouélé, Mouhour, Shougoulé et Sirak[2].

En 2002 on dénombrait environ 11 000 locuteurs[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fiche langue (code «mfj») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. (en) Bradley S. Harvey, Sociolinguistic survey of Mefele (Rapid Appraisal), SIL Cameroon, 1992, p. 2

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bradley S. Harvey, Sociolinguistic survey of Mefele (Rapid Appraisal), SIL Cameroon, 1992, 10 p.
  • (en) Judith Sterner, The ways of the Mandara mountains, A comparative regional approach, School of Oriental and African Studies, University of London. 1998, 317 p. (thèse).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]