Zizilivakan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le zizilivakan (ou àmzírív, fali de Jilbu, ziliva, ziziliveken) est une langue tchadique du groupe biu-mandara, parlée dans l'Extrême-Nord du Cameroun, dans le département du Mayo-Tsanaga, dans l'arrondissement de Bourrha, près de la frontière avec le Nigeria, également de l'autre côté de la frontière, dans l'État d'Adamawa, notamment à Jilbu[1].

C'est une langue pratiquement disparue (statut 8b)[1].

En 2010 on dénombrait environ 200 locuteurs au Cameroun[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Fiche langue (code «ziz») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]