Kuk (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kuk.

Kuk
Pays Cameroun
Région Menchum
Nombre de locuteurs 3 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kfn
Étendue langue individuelle
Type langue vivante

Le kuk est une langue bantoïde des Grassfields du groupe Ring parlée dans le Nord-Ouest du Cameroun, dans le département du Menchum, l'arrondissement de Fungom (Zhoa), sur la Ring Road et entre Weh et Bafmeng, particulièrement dans six villages : Kuk proprement dit, Kumfutu, Achaf, Nzela, Echuapo et Ebo[1].

Parlée par environ 3 000 personnes en 1993, c'est une langue en danger (statut 6b).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fiche langue[kfn]dans la base de données linguistique Ethnologue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher Moseley, Atlas des langues en danger dans le monde, éd. UNESCO, Paris, 2010, p. 14 (ISBN 978-92-3-204096-1)
  • Pascale Paulin, Étude comparative des langues du groupe Ring - langues Grassfields de l'ouest, Cameroun, Université Lumière, Lyon 2, 1995 (mémoire)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]