Nzanyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le nzanyi (ou jeng, kobochi, kobotshi, mzangyim, njai, njanyi, njegn, njei, njeng, njeny, nzangi, zani, zany) est une langue tchadique du groupe biu-mandara, parlée principalement au Nigeria dans l'État d'Adamawa, également dans le Nord du Cameroun, le département du Mayo-Louti, l'arrondissement de Mayo-Oulo, autour de Doumo, à l'ouest de Dourbey, près de la frontière avec le Nigeria[1].

On a dénombré environ 86 000 locuteurs (1993),dont 9 000 au Cameroun[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) F. Strümpell, « Wörterverzeichnis der Heidensprachen des Mandara-gebirges (Adamaua) », in Zeitschrift für Eingeborenensprachen, XIII, 1922-1923, p. 47-74 ; 109-149.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]