Langues bénoué-congolaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues bénoué-congolaises
Pays Afrique du Sud, Angola, Botswana, Burundi, Cameroun, Centrafrique, République du Congo, République démocratique du Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Kenya, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Somalie, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe
Région Afrique centrale, Afrique australe
Classification par famille

Les langues bénoué-congolaises sont une branche de la famille de langues nigéro-congolaises. Elles sont parlées par 550 millions de locuteurs en Afrique du Sud, en Angola, au Botswana, au Burundi, au Cameroun, en Centrafrique, en République du Congo, en République démocratique du Congo, au Gabon, en Guinée équatoriale, au Kenya, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, au Nigeria, en Ouganda, au Rwanda, en Somalie, au Swaziland, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe.

Elles contiennent notamment les langues bantoues (dont le swahili). Cette branche regroupe 938 langues connues (sans compter les dialectes).

Classification[modifier | modifier le code]

langues bénoué‑congolaises

langues bantoïdes (plus de 700)



langues dakoïdes (en) (4)



langues cross river (68)


langues platoïdes ou nigérian central

langues jukunoïdes (20)



langues du plateau nigérian (en) (46)



langues kainji (en) (58)




Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]