Ligne T1 du tramway de Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne T1
Rame 912 du tramway T1 à l'arrêt Solaure
Rame 912 du tramway T1 à l'arrêt Solaure
Carte

Réseau Tramway de Saint-Étienne
Ouverture (ligne 4)
Dernière extension
Dernière modification  : devient ligne T1
Terminus Hôpital Nord
Solaure
Exploitant STAS
Conduite (système) Manuelle
Matériel utilisé Alsthom-Vevey-Düwag
CAF Urbos 3
Dépôt d’attache Grands Mâts
Points d’arrêt 27
Longueur 9,3 km
Temps de parcours 35 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 387 m
Communes desservies 2 (Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Étienne)
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
en augmentation 14 016 061 voyageurs [1]
Lignes connexes  T2  T3

La ligne T1 du tramway de Saint-Étienne, connue sous le nom de Ligne 4 jusqu'au 30 août 2010, est une ligne de tramway desservant l'agglomération de Saint-Étienne et Saint-Priest-en-Jarez. Elle est mise en service le .

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne 4 n'a jamais cessé de circuler dans la ville entre les quartiers de la Terrasse et de Bellevue. Exploitée originellement en traction à vapeur, la plus fréquentée des lignes de tramway de l'agglomération stéphanoise est électrifiée en 1907. Elle s'étend du nord (Terrasse) au sud (Bellevue).

L'extension de la ligne 4 jusqu'à Solaure est décidée en 1983. Cette date peut marquer le renouveau du tramway en France car à partir de cette date, le tramway se redéveloppe en France[réf. nécessaire]. Le prolongement du tramway à Solaure marque la volonté politique de la municipalité de dynamiser un quartier neuf en le connectant directement à Bellevue (en 3 minutes) et au centre-ville (15 minutes).

En 1991, une deuxième extension permet l’arrivée du tramway à l'hôpital Nord. En effet, le plus grand hôpital de l'agglomération avait besoin d'une offre de transport qualitative et quantitative afin de correspondre aux besoins du personnel et des visiteurs. L'obsolète ligne 41 ne pouvait pas suffire aux nouvelles fonctions de l'entrée nord de l'agglomération (hôpital Nord, musée d'art moderne, Cité de l'Agriculture). Dès 2004, l'hôpital Nord devient le lieu principal du CHU rassemblant des services de Bellevue, la Charité et Saint-Jean-Bonnefond. La superficie des locaux doublant, le tramway joue pleinement son rôle.

En parallèle de la réalisation de la ligne 5, 1,5 km de la ligne 4 sont modernisés au niveau du cours Victor-Hugo/rue Gambetta et rue du 11-Novembre en 2005. Les travaux ont débuté cours Victor-Hugo (janvier 2004-mai 2005). Les trams l'empruntent pendant un an (septembre 2005-mai 2006) dans les deux sens (avec un évitement central place Albert-Thomas) pendant la restructuration de la rue Gambetta (avril 2005-mars 2006). Les poses d'aiguillage et les basculements sont réalisés durant les mois de juin, juillet et août 2005 et 2006 où les trams ont été remplacés par des bus.

En octobre 2006, la ligne 4 circule sur son nouvel itinéraire.

Le 30 août 2010, la ligne 4 devient la ligne T1 avec le nouveau réseau.

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Rame 909 à Hôpital Nord.

Tracé[modifier | modifier le code]

Le tracé naît rue Charles de Gaulle à Saint-Priest-en-Jarez, à côté du Centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne puis se dirige vers la Rue Claude Bernard avant d'entrer en site propre et d'arriver à la première station ; Clinique du Parc. La ligne emprunte l'avenue Pierre Mendès France, tout proche du dépôt où sont remisées les rames; elle remonte toute cette avenue en desservant les stations Lycée Simone Weil proche du lycée du même nom, Cité de l'Agriculture et Musée d'art moderne avant d'entrer dans Saint-Étienne. La ligne traverse la Place Massenet et est en tronc commun avec la Ligne T2 , elle passe ensuite entre l'Avenue de Verdun et la Gare de Saint-Étienne-La Terrasse avant d'emprunter la rue Bergson (en site propre) qu'elle va remonter jusqu'à la Gare de Saint-Étienne-Carnot en desservant les stations Quartier Grouchy non loin de la piscine du même nom, Geoffroy-Guichard à cinq minutes du Stade Geoffroy-Guichard, Rue Barra, Chaléassière, Cité du Design à côté de la Cité du Design puis Place Carnot avant de passer sous la gare de Saint-Étienne-Carnot et emprunter la rue Charles-de-Gaulle. Sur cette rue se situent les stations Grand Gonnet et Place Jean Jaurès. La ligne rentre dans l'assez-étroite rue du Président-Wilson qui devient rue du Général-Foy vers la station Hôtel de Ville avant de desservir la station Peuple Foy. Elle traverse la célèbre place du Peuple où toutes les lignes de tramway se croisent, à l'aller elle part légèrement vers la droite jusque la place des Ursules avant de reprendre le cours Victor-Hugo et desservir la station Bourse du travail. Elle passe par la rue du Général-Leclerc et reprend la rue du Onze Novembre en desservant la station Anatole France où les trams de la T1 qui vont à l'Hopital Nord passent avant d'emprunter la Rue Gambetta et desservir les stations Antatole France, Saint-Louis et Peuple Gambetta (Place du Peuple). Elle continue rue du Onze-Novembre, e, site propre pour desservir le Campus de Tréfilerie puis le centre commercial régional Centre Deux avant d'entrer Rue des docteurs Charcot et desservir la station Bicentenaire . La ligne T1 entre Place Bellevue et dessert la station du même nom. Elle prend la rue Gabriel Péri dessert l'Hôpital Bellevue puis, après avoir empruntée la rue Ambroise-Paré, elle traverse la place Paul-Louis-Courier qu'on pourrait comparer à la Place de l'Étoile avec ses six rues qui partent de cette place. Après avoir desservie Paul Louis Courier elle sert à droite pour emprunter la rue Auguste-Keufer avant de tourner à gauche rue Président-Masaryk pour arriver à son terminus Solaure dans le quartier d'habitation du même nom au bord de la N88. Au départ de Solaure, la ligne emprunte la rue Ambroise-Paré.

Principaux ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Liste des stations[modifier | modifier le code]

          Station Lat/Long Commune Correspondance(s)
        Hôpital Nord 45° 28′ 49″ N, 4° 21′ 51″ E Saint-Priest-en-Jarez  37
        Parc-Champirol 45° 28′ 37″ N, 4° 21′ 52″ E Saint-Priest-en-Jarez P+R
        Lycée S. Weil 45° 28′ 29″ N, 4° 22′ 02″ E Saint-Priest-en-Jarez  16 17 P+R
        Cité Agriculture 45° 28′ 23″ N, 4° 22′ 12″ E Saint-Priest-en-Jarez
        Musée Art moderne 45° 28′ 14″ N, 4° 22′ 27″ E Saint-Priest-en-Jarez
        Terrasse 45° 27′ 57″ N, 4° 22′ 43″ E Saint-Étienne  T2  8 17 25 27 38 TER Rhône-Alpes
        Quartier Grouchy 45° 27′ 42″ N, 4° 22′ 51″ E Saint-Étienne  T2
        G. Guichard 45° 27′ 32″ N, 4° 22′ 54″ E Saint-Étienne  T2
        Rue Barra 45° 27′ 21″ N, 4° 22′ 57″ E Saint-Étienne  T2
        Chaléassière 45° 27′ 14″ N, 4° 22′ 59″ E Saint-Étienne  T2
        Cité du Design 45° 27′ 01″ N, 4° 23′ 03″ E Saint-Étienne  T2
        Place Carnot 45° 26′ 51″ N, 4° 23′ 05″ E Saint-Étienne  T2 8 10 12 21 TER Rhône-Alpes
        Grand Gonnet 45° 26′ 40″ N, 4° 23′ 09″ E Saint-Étienne  T2 10 12
        Place Jean Jaurès 45° 26′ 30″ N, 4° 23′ 11″ E Saint-Étienne  T2 10 12
        Hôtel de ville 45° 26′ 19″ N, 4° 23′ 14″ E Saint-Étienne  T2 M2 M3 M7 12 13 16 21 24 S3 S7
        Peuple Foy 45° 26′ 13″ N, 4° 23′ 16″ E Saint-Étienne  T2 M2 M3 M7 12 13 16 21 24 S3 S7
        Peuple Gambetta 45° 26′ 09″ N, 4° 23′ 17″ E Saint-Étienne  T3
        Bourse du Travail 45° 25′ 58″ N, 4° 23′ 17″ E Saint-Étienne  T3
        Saint-Louis 45° 25′ 57″ N, 4° 23′ 21″ E Saint-Étienne  T3
        Anatole France 45° 25′ 48″ N, 4° 23′ 23″ E Saint-Étienne  T3
        Campus Tréfilerie 45° 25′ 36″ N, 4° 23′ 27″ E Saint-Étienne  T3
        Centre Deux 45° 25′ 23″ N, 4° 23′ 31″ E Saint-Étienne  T3
        Bicentenaire 45° 25′ 13″ N, 4° 23′ 33″ E Saint-Étienne  T3
        Bellevue 45° 24′ 56″ N, 4° 23′ 36″ E Saint-Étienne  T3 M1 M4 M7 22 23 P+R TER Rhône-Alpes
        Hôpital Bellevue 45° 24′ 46″ N, 4° 23′ 28″ E Saint-Étienne  M1 M4
        Paul Louis Courier 45° 24′ 35″ N, 4° 23′ 13″ E Saint-Étienne
        Solaure 45° 24′ 31″ N, 4° 22′ 59″ E Saint-Étienne  M1

Ateliers[modifier | modifier le code]

Toutes les rames sont remisées au dépôt Transpôle, siège social de la STAS et dépôt principal (9 ha).

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Temps de parcours et fréquences[modifier | modifier le code]

La ligne relie l'Hôpital Nord à Solaure en 35 minutes. La ligne fonctionne à raison d'un tramway toutes les 4 minutes en journée entre 6 et 19 heures et toutes les 15/20 minutes en début et fin de service; le samedi à raison d'un tramwway toutes les 8/10 minutes de 4h45 à 10h et de 19h30 à 20h45, toutes les 6 minutes de 10h à 19h30 et toutes les 15/20 minutes en début et fin de service. Le dimanche, la ligne fonctionne à raison d'un tramway toutes les 24 minutes, en complément des lignes T2 et T3. En période vacances scolaires, la ligne fonctionne à raison d'un tramway toutes les 5 à 6 minutes de 6h à 19h30, un toutes les 15/20 minutes en début et fin de service.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La ligne est exploitée par des rames Alsthom-Vevey 1ère génération et 2ème génération ainsi qu'en CAF Urbos 3.

Rames Vevey-Alsthom[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alsthom.

La première série, livrée en 1991, comprenait 15 unités numérotées 901 à 915. Elle fut mise en service entre 1991 et 1992, au moment de l'extension de la ligne 4 jusqu'à l'Hôpital Nord. Toutes les rames de la série étaient alors équipées de perches, les anciennes motrices PCC étant toujours en circulation. Lorsque les PCC cessèrent de circuler, les perches furent remplacées par des pantographes. 6 à 8 d'entre-elles devraient d'ici 2019 subir une importante rénovation, tandis que le reste du parc sera progressivement retiré du service suite à la mise en circulation des 16 nouvelles rames CAF Urbos 3. Aujourd'hui, seule la rame 904 est réformée à la suite d'une collision avec un véhicule début 2017.

Une seconde série, livrée en 1998, comprenant 20 unités numérotées de 916 à 935, ne comporte que des différences mineures avec leurs sœurs aînées (palette pour PMR, portes louvoyantes, caméras à la place des rétroviseurs). Le courant est collecté par le pantographe. La série est capable d'atteindre la vitesse de 55 km/h. Cette dernière a subi une rénovation significative ayant débuté en 2014 avec la rame 922 et qui s'est achevée définitivement en 2017 avec la rame 929. Cette rénovation concerne majoritairement l'aménagement intérieur avec entre autres, le renouvellement de la sellerie, une amélioration de l'éclairage, une augmentation des dispositifs de sécurité (caméras de vidéosurveillance) et à l'extérieur, une nouvelle découpe.

  • Longueur : 23,24 m
  • Largeur : 2,10 m
  • Masse à vide : 27,4 t
  • Alimentation électrique 650 V continu
  • Capacité de transport : 211 (39 places assises)
  • Vitesse maximale : 55 km/h

CAF Urbos[modifier | modifier le code]

Article détaillé : CAF Urbos.

Le réseau lance en 2013 un appel d'offres visant à rénover 20 rames, d'ici à 2017. Le contrat de 3 millions d'euros a été attribué à l'entreprise Safra.

Le reste du parc ne sera finalement pas rénové, l'agglomération privilégiant un appel d'offres pour 16 nouvelles rames en 2014. C'est le constructeur espagnol CAF qui remporte l'appel d'offres avec son modèle Urbos tandis que l'agence lyonnaise Avant première est choisie pour le design du nouveau matériel.

Pour 42 millions d'euros, les 16 rames mesurent 33 mètres de long pour 2,15 mètres de large. Les premières livraisons devaient initialement avoir lieu au printemps 2016 peu avant l'accueil du Championnat d'Europe de football. Les nouvelles rames ont finalement commencé à être livrées à partir de l'été 2016 et vont s'étaler tout au long de l'année 2017. La première mise en service commercial a été inaugurée le 3 mai 2017.

  • Longueur : 33 m
  • Largeur ; 2,15 m
  • Vitesse maximale : 55 km/h
  • Plancher bas intégral pour permettre l'accès aux personnes à mobilité réduite.
  • Système de climatisation.

Conduite et signalisation[modifier | modifier le code]

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

La tarification est identique sur l'ensemble du réseau STAS, et est accessible avec l'ensemble des tickets et abonnements existants. Un ticket unité permet un trajet simple quelle que soit la distance, avec une ou plusieurs correspondances possibles avec les autres lignes de bus et de tramway pendant une durée maximale de 1 h 30 minutes entre la première et dernière validation. Un ticket validé dans un tramway permet d'emprunter l'ensemble du réseau, quel que soit le mode de transport. Le trajet retour est autorisé avec le même ticket .

Trafic[modifier | modifier le code]

La ligne est la plus fréquentée du réseau tramway et bus compris. Elle traverse la ville du nord au sud et affiche une fréquence pouvant aller jusque toutes les 4 minutes. Elle dessert plusieurs universités dont le Campus de Tréfilerie, la Faculté de Médecine. Dessert le centre commercial principal de la ville, Centre Deux. L' Hôpital Nord et l'hôpital de Bellevue. Elle dessert l'hyper centre et ses nombreuses boutiques. La ligne dessert trois gares SNCF la Gare de Saint-Étienne-Bellevue, celle de Saint-Étienne-Carnot et celle de Saint-Étienne-La Terrasse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]