Lût

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Luth et Lutte (homonymie).
Lût fuyant Sodome avec sa famille.

Lût (Loth) est le nom d’un prophète dans l'Islam. C'est le neveu d'Ibrahim[réf. souhaitée]. Son peuple ainsi que sa femme furent exterminés par les anges avec une pluie de briques de terre cuite à cause de la fornication qu'ils exerçaient entre eux comme moyen de plaisir et de distraction[1], allant jusqu'à violer les nouveaux venus de leur ville.

La différence majeure entre l'histoire biblique et l'histoire coranique est que l’Islam ne reconnaît pas une quelconque relation sexuelle que Loth aurait eu avec ses filles comme il apparaît dans la Bible[2].

L'extermination du peuple pratiquant l'homosexualité est bien mentionnée mais les noms de Sodome et de Gomorrhe ne sont pas cités. Le terme "sodomite" a été emprunté plus tard dans l'islam par les ouléma (théologiens musulmans)[réf. nécessaire]. Dans la loi islamique, les homosexuels sont passibles de mise à mort, le plus souvent par lapidation.[réf. souhaitée]

Le tombeau du Lût est situé à Bani Na'im (en) en Cisjordanie, près d'Hébron[réf. nécessaire].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Et Lot, quand il dit à son peuple : "Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous ? Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier." » Coran 7:80-81
  2. Gn 19,1-29

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]