Ketourah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans le livre de la Genèse, Ketourah (en hébreu : קְטוּרָה - qui signifie « Encens ») écrit aussi Ketura ou Qetuwrah épouse Abraham après le décès de Sarah[1]. Elle lui donne 6 fils : Zimran, Yokshan, Medan, Madian, Ishbak et Shouah, qu'Abraham envoie vivre à l'est, loin d'Isaac, a noté que dans 1 Chroniques 1:32 le nom et le nombre des fils de Ketoura varie[2]. Yisbaq et Shouah fils d'Abraham et de Ketourah[3],[4] sont les fondateurs des royaumes de Yashbuqi et de Shukhu dans le nord de la Syrie. Une tradition rabbinique identifie Ketourah et Agar. Ismaël campe en face de tous ses frères[5],[6] qui sont les fils de Ketourah autre nom d'Agar.

Elle est décrite comme la « concubine d'Abraham » (1Chr 1. 32).

Ketourah est aujourd'hui le nom d'un kibboutz.

Ketourah est dans la foi baha'ie l’ancêtre de Baha'u'llah qui le relie avec Abraham[7]. Pour les baha'is c'est l'une des preuves que Baha'u'llah est bien prophète puisqu'il est bien issue d'Abraham.

Notes et références[modifier | modifier le code]