Kraï de Krasnoïarsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kraï de Krasnoïarsk
(ru) Красноярский край
Blason de Kraï de Krasnoïarsk
Armoiries du Kraï de Krasnoïarsk.
Drapeau de Kraï de Krasnoïarsk
Drapeau du Kraï de Krasnoïarsk.
Kraï de Krasnoïarsk
Lac Svetloïe, parc naturel Ergaki.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie orientale
District fédéral Sibérien
Statut politique Krai
Création 12 juillet 1934
Capitale Krasnoïarsk
Gouverneur Mikhail Kotioukov (intérim)
Démographie
Population 2 874 050 hab. (2019)
Densité 1,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 56° nord, 93° est
Superficie 2 366 797 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+7
Code OKATO 04
Code ISO 3166 RU-KYA
Immatriculation 24
Localisation
Localisation de Kraï de Krasnoïarsk
Liens
Site web http://www.krskstate.ru

Le kraï de Krasnoïarsk (en russe : Красноя́рский край, Krasnoïarski kraï) est un sujet fédéral russe (kraï). Le centre administratif est Krasnoïarsk.

Le kraï de Krasnoïarsk a été administré par le général Alexandre Lebed, entre mai 1998 et son décès accidentel en avril 2002.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le kraï est la deuxième région de Russie la plus étendue (après la république de Sakha), avec une superficie de 2 366 797 km2 (superficie supérieure à celle de la république démocratique du Congo et inférieure à celle de l'Algérie), soit 13 % de la superficie totale du pays.

Le kraï se situe au beau milieu de la Sibérie, s'étirant sur 3 000 km du nord au sud. Il partage ses frontières avec les oblasts de Tioumen, de Tomsk, d'Irkoutsk et de Kemerovo, avec les républiques de Khakassie, de Touva et de la république de Sakha, de même qu'avec l'océan Arctique au nord. Il contenait les okrougs d’Évenkie et de Taïmyrie, qui ont officiellement fusionné avec le kraï le 1er janvier 2007, suivant les résultats d'un référendum tenu le .

La plupart des Dolganes, une population anciennement nomade, vivent dans le kraï.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les archéologues, le territoire de la Sibérie finit de se former vers 40 000 av.J.-C. Les tumuli et les monuments de la culture scythes dans le kraï de Krasnoïarsk datent du VIIe siècle avant notre ère et comptent parmi les plus anciens d'Eurasie.

En l'an 840, le khaganat ouïghour qui dominait la zone y fut défait par les Kirghizes, étendant leur pouvoir sur l'actuel Touva et la Mongolie. En poursuivant les survivants Ouïghours, les Kirghizes combattirent le long de l'Irtych et de l'Amour, jusqu'à envahir les oasis du Turkestan oriental. Cette période de l'histoire est nommée "grande puissance kirghize" par Vassili Barthold.[réf. nécessaire]

Les premières habitations sédentaires dans la région, essentiellement par les Cosaques, datent du XVIIe siècle. Cependant, c'est après la construction du Transsibérien que la zone se développa réellement.

C'est notamment dans cette zone qu'eut lieu l'événement de la Toungouska, une explosion gigantesque survenue le , supposément des centaines de fois plus puissante que la bombe atomique utilisée à Hiroshima 37 ans plus tard, qui aurait fait des dégâts à plus de 100 km à la ronde et serait la plus grosse explosion connue de l'histoire humaine due à une collision avec un corps céleste.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2002 2010 2016 2019 -
2 966 0422 893 9262 866 4902 874 050-
Année Fécondité Fécondité urbaine Fécondité rurale
1990 1,88 1,65 2,85
1991 1,74 1,50 2,63
1992 1,53 1,31 2,37
1993 1,36 1,17 2,04
1994 1,43 1,29 1,99
1995 1,36 1,23 1,86
1996 1,29 1,16 1,82
1997 1,22 1,09 1,74
1998 1,26 1,12 1,83
1999 1,17 1,05 1,66
2000 1,20 1,07 1,74
2001 1,25 1,14 1,78
2002 1,32 1,22 1,80
2003 1,35 1,24 1,87
2004 1,35 1,23 1,90
2005 1,30 1,19 1,79
2006 1,32 1,21 1,76
2007 1,42 1,28 1,97
2008 1,53 1,40 2,08
2009 1,59 1,44 2,20
2010 1,61 1,46 2,28
2011 1,62 1,45 2,40
2012 1,75 1,57 2,72
2013 1,77 1,59 2,82
2014 1,81 1,61 2,91
2015 1,84 1,70 2,60
2016 1,82 1,67 2,60
2017 1,67 1,51 2,50

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du kraï selon le recensement de 2021 en %[1]:

Pyramide des âges du kraï de Krasnoïarsk en 2021 en %[1]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
85 et +
1,5 
1,1 
80-84
2,7 
1,1 
75-79
2,1 
3,3 
70-74
5,1 
5,1 
65-69
6,7 
6,3 
60-64
7,4 
6,0 
55-59
6,3 
6,2 
50-54
6,0 
7,4 
45-49
7,1 
8,6 
40-44
8,1 
9,7 
35-39
9,0 
9,0 
30-34
8,0 
5,9 
25-29
5,1 
5,7 
20-24
4,9 
5,9 
15-19
4,9 
6,4 
10-14
5,2 
6,7 
5-9
5,6 
5,1 
0-4
4,3 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Scrutin 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e % 4e %
Présidentielle 2012[2] ER 60,16 KPRF 18,03 LDPR 8,61 SE 8,42 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2014[3] ER 63,30 KPRF 14,01 Patriotes de Russie 13,88 LDPR 5,36 Victoire au premier tour
Législative 2016[4] ER 40,45 LDPR 20,26 KPRF 14,41 SRZP 4,86 Tour unique
Législative régionale 2016[5] ER 38,53 LDPR 20,24 KPRF 14,66 Patriotes de Russie 6,51 Tour unique
Présidentielle 2018[6] ER 74,28 KPRF 12,78 LDPR 7,39 GRANI 1,61 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2018[7] ER 60,19 LDPR 23,34 SRZP 12,32 Victoire au premier tour
Législative 2021[8] ER 34,64 KPRF 22,88 SRZP 13,68 LDPR 6,14 Tour unique
Législative régionale 2021[9] ER 31,68 KPRF 21,79 LDPR 14,67 NL 7,96 Tour unique
Gouvernorale 2023[10] ER 70,21 LDPR 11,32 Les Verts 8,25 KPRF 5;99 Victoire au premier tour

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Villes principales[modifier | modifier le code]

Dix villes du kraï les plus peuplées (2021)
Krasnoïarsk
Norilsk
Atchinsk
Ville Population
Kansk
Jeleznogorsk
Minoussinsk
1 Krasnoïarsk 1 187 771
2 Norilsk 174 453
3 Atchinsk 100 621
4 Kansk 86 816
5 Jeleznogorsk 82 723
6 Minoussinsk 70 089
7 Zelenogorsk 54 279
8 Lessossibirsk 55 730
9 Nazarovo 45 333
10 Sosnovoborsk 40 442

Réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs réserves naturelles et réserves de biosphère dans le territoire du kraï de Krasnoïarsk qui permettent d'étudier et de protéger la biocénose de ces zones. Les plus importantes sont :

Mines d'or[modifier | modifier le code]

Forêts[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) Bureau du Service fédéral des statistiques du kraï de Krasnoïarsk, de la république de Khakassie et de la république de Touva (Krasnoïarskstat), Recensement de la population russe de 2020, vol. 2, t. Tableau 2. Population par tranches d'âge et par sexe par okrougs urbains, okrougs municipaux et raïons du kraï de Krasnoïarsk : Âge, composition par sexe et état civil, Krasnoïarsk, Krasnoïarskstat (présentation en ligne, lire en ligne [XLSX])
  2. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  3. (ru) «Другого результата и не ожидали», sur rusplt.ru (consulté le )
  4. (ru) « Выборы депутатов Госдумы VII созыва - РИА Новости, 18.09.2016 », sur РИА Новости,‎ 20160918t2137z (consulté le )
  5. « Выборы депутатов Законодательного Собрания Красноярского края третьего созыва », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  6. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  7. « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  8. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  9. « Результаты выборов в Заксобрание Красноярского края », sur ДЕЛА - новости Красноярска (consulté le )
  10. « Котюков набрал 70,21% голосов избирателей на выборах в Красноярском крае », sur TACC (consulté le )

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (ru) Ministère de l'Écologie et de la Gestion de l'Environnement du kraï de Krasnoïarsk, Rapport d'État « Sur l'état et la protection de l'environnement dans le territoire de Krasnoïarsk en 2022 », Krasnoïarsk, , 367 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]