Kraï de Krasnoïarsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kraï de Krasnoïarsk
(ru) Красноярский край
Armoiries de la zone Kraï de Krasnoïarsk
Armoiries de la zone Kraï de Krasnoïarsk
Drapeau de la zone Kraï de Krasnoïarsk
Drapeau de la zone Kraï de Krasnoïarsk
Kraï de Krasnoïarsk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie orientale
District fédéral Sibérien
Statut politique Krai
Création 12 juillet 1934
Capitale Krasnoïarsk
Gouverneur Alexandre Ouss (intérim)
Démographie
Population 2 866 490 hab. (2016)
Densité 1,2 hab./km2
Géographie
Superficie 2 366 797 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+7
Code OKATO 04
Code ISO 3166 RU-KYA
Immatriculation 24
Liens
Site web http://www.krskstate.ru
Map of the Krasnoyarsk Krai.png

Le kraï de Krasnoïarsk (en russe : Красноя́рский край, Krasnoïarski kraï) est un sujet fédéral russe (kraï). Le centre administratif est Krasnoïarsk.

Le kraï de Krasnoïarsk a été administré par le général Alexandre Lebed, entre mai 1998 et son décès accidentel en avril 2002.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le kraï est la deuxième région de Russie la plus étendue (après la République de Sakha), avec une superficie de 2 366 797 km2, soit 13 % de la superficie totale du pays.

Le kraï se situe au beau milieu de la Sibérie, s'étirant sur 3 000 km du nord au sud. Il partage ses frontières avec les oblasts de Tioumen, de Tomsk, d'Irkoutsk et de Kemerovo, avec les républiques de Khakassie, de Touva et de la République de Sakha, de même qu'avec l'océan Arctique au nord. Il contenait les okrougs d’Évenkie et de Taïmyrie, qui ont officiellement fusionné avec le kraï le 1er janvier 2007, suivant les résultats d'un référendum tenu le 17 avril 2005.

La plupart des Dolganes, une population anciennement nomade, vivent dans le kraï.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les archéologues, le territoire de la Sibérie finit de se former vers 40 000 av.J.-C. Les tumuli et les monuments de la culture scythes dans le kraï de Krasnoïarsk datent du VIIe siècle avant notre ère et comptent parmi les plus anciens d'Eurasie.

En l'an 840, le khaganat ouïghour qui dominait la zone y fut défait par les Kirghizes, étendant leur pouvoir sur l'actuel Touva et la Mongolie. En poursuivant les survivants Ouïghours, les Kirghizes combattirent le long de l'Irtych et de l'Amour, jusqu'à envahir les oasis du Turkestan oriental. Cette période de l'histoire est nommée "grande puissance kirghize" par Vassili Barthold.[réf. nécessaire]

Les premières habitations sédentaires dans la région, essentiellement par les Cosaques, datent du XVIIe siècle. Cependant, c'est après la construction du Transsibérien que la zone se développa réellement.

C'est notamment dans cette zone qu'eut lieu l'événement de la Toungouska, une explosion gigantesque survenue le , supposément des centaines de fois plus puissante que la bombe atomique utilisée à Hiroshima 37ans plus tard, qui aurait fait des dégâts à plus de 100 km à la ronde et serait la plus grosse explosion connue de l'histoire humaine due à une collision avec un corps céleste.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2002 2010 2016 - -
2 966 042 2 893 926 2 866 490 - -

Villes principales[modifier | modifier le code]

Ville Nom russe Population (2002)
Krasnoïarsk Красноярск 909 341
Norilsk Норильск 220 602
Atchinsk Ачинск 118 744
Kansk Канск 103 000
Jeleznogorsk Железногорск 93 875
Minoussinsk Минусинск 72 561
Zelenogorsk Зеленогорск 69 355
Lessossibirsk Лесосибирск 65 374
Nazarovo Назарово 56 359
Charypovo Шарыпово 41 532
Sosnovoborsk Сосновоборск 30 586
Divnogorsk Дивногорск 30 137
Bogotol Боготол 24 369
Beriozovka Берёзовка 21 346
Ienisseïsk Енисейск 20 394

Réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs réserves naturelles et réserves de biosphère dans le territoire du kraï de Krasnoïarsk qui permettent d'étudier et de protéger la biocénose de ces zones. Les plus importantes sont :

Sur les autres projets Wikimedia :