Mer de Kara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kara.
Mer de Kara
Carte de la mer de Kara.
Carte de la mer de Kara.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la Russie Russie
Géographie physique
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 74° N 67° E / 74, 6774° Nord 67° Est / 74, 67
Superficie 880 000 km2
Profondeur
· Moyenne 110 m

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Mer de Kara

Géolocalisation sur la carte : océan Arctique

(Voir situation sur carte : océan Arctique)
Mer de Kara

La mer de Kara (en russe : Ка́рское мо́ре) est une mer bordière de l'océan Arctique, située à l'est de la Nouvelle-Zemble. Elle est reliée à la mer de Barents par le détroit de Kara. La péninsule de Taïmyr et l'archipel de la Terre du Nord la séparent de la mer des Laptev.

La mer de Kara mesure approximativement 1 450 kilomètres de long sur 970 kilomètres de large, avec une surface d'environ 880 000 km2 ; sa profondeur moyenne est de 110 m.

La mer de Kara reçoit une grande quantité d'eau douce de l'Ob, du Ienisseï, de la Piassina, et du Taïmyr, ce qui rend sa salinité très variable.

Ses ports principaux sont Novy Port et Dikson. Il existe une importante activité de pêche, bien que la mer soit recouverte de glace dix mois sur douze. La présence d'importantes réserves de pétrole ou de gaz naturel sous la mer est présumée, mais cela reste à vérifier. En 2012, ExxonMobil et Rosneft ont signé un accord de coopération pour l'exploration et l'exploitation pétrolière [1], une première découverte importante, nommée Pobeda a été réalisée en 2014.

Les déchets nucléaires que les Russes y ont déversés pourraient être affectés par le réchauffement climatique[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Délimitation[modifier | modifier le code]

L'Organisation hydrographique internationale définie les limites de la mer de Kara de la façon suivante[3] :

Îles[modifier | modifier le code]

Principales îles et archipels dans les régions centrale et orientale de la mer de Kara.

Il existe de nombreuses îles et archipels de la mer de Kara . Contrairement aux autres mers bordières de l'Arctique, où la plupart des îles se trouvent le long des côtes, dans la mer de Kara de nombreuses îles, comme les îles de l'Institut arctique, les îles Izvestia TsIK, les îles Kirov, l'île de la Solitude, l'île Wiese et l'île Voronine sont situées en mer ouverte dans sa région centrale.

Le plus grand groupe d'îles dans la mer de Kara est de loin l'archipel Nordenskiöld, avec cinq grands sous-groupes et plus de quatre-vingt dix îles. Parmi les autres îles importantes dans la mer de Kara figurent l'île Bely, l'île Dikson, l'île Taïmyr, les îles Kamennyïe et île Oleni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.ria.ru/business/20120416/194336658.html
  2. « Arctique/réchauffement : les décharges radioactives affectées », sur ruvr.ru, La Voix de la Russie,‎ (consulté en 20 janvier2015)
  3. « Limites des océans et des mers, 3e édition », Organisation hydrographique internationale,‎ (consulté le 26 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Hovercraft Hivus-10 sur les rives de la mer de Kara.

Sur les autres projets Wikimedia :