République des Komis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
République des Komis
(ru) Республика Коми
(kv) Коми Республика
Armoiries de la République des Komis
Armoiries de la République des Komis
Drapeau de la République des Komis
Drapeau de la République des Komis
République des Komis
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Statut politique République
Création 22 août 1921
Capitale Syktyvkar
Président Viatcheslav Gayzer
Démographie
Population 880 639 hab. (2013)
Densité 2,1 hab./km2
Géographie
Superficie 415 900 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) russe, komi
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 87
Code ISO 3166 RU-KO
Immatriculation 11
Liens
Site web http://www.rkomi.ru
Komi03.png

La République des Komis ou République komie (en russe : Респу́блика Ко́ми, Respublika Komi) est une république, sujet de la Fédération de Russie. Les Komis, peuple autochtone, constituent environ 25 % de la population. La république est bordée, à l'ouest, par l'oblast d'Arkhangelsk, au nord, par la Nénétsie, à l'est, par les districts autonomes des Iamalo-Nénètses et des Khantys-Mansis et, au sud, par les oblasts de Kirov et de Sverdlovsk et le krai de Perm.

Géographie[modifier | modifier le code]

La république des Komis couvre une superficie de 415 900 km2. Elle s'étend entre 59°12' et 68°25' de latitude nord et entre 45°25' et 66°10' de longitude est. Son territoire est donc traversé par le cercle polaire Arctique. La distance maximum nord-sud est de 785 km et est-ouest de 695 km. La forêt occupe environ 70 % du territoire de la république et les marais environ 15 %. Quelque 32 800 km2 de son territoire ont été reconnus comme Patrimoine mondial de l'UNESCO et font l'objet à ce titre d'une protection renforcée. Il s'agit des forêts vierges de Komi situées dans les montagnes de l'Oural septentrional. Elles constituent la plus vaste étendue forestière en Europe restée à l'état sauvage.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat dans la République des Komis est de type subarctique. Le climat sur la totalité du territoire appartient au type Dfc de la classification de Koppen : tempéré froid, sans saison sèche, étés courts et frais. Les températures moyennes sont comprises en janvier entre −20 °C dans le nord et −15 °C dans le sud et en juillet entre +11 °C dans le nord et +15 °C dans le sud. Les précipitations annuelles sont voisines de 600 mm.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

Les cours d'eau possèdent tous un régime nival de plaine. Ils appartiennent aux bassins hydrologiques de trois fleuves distincts : la Petchora, le Mezen et la Dvina Septentrionale. Ces trois fleuves se jettent dans l'océan Arctique (mer Blanche et mer de Barents).

Flore[modifier | modifier le code]

Forêt des Komis dans les montagnes de l'Oural.

La république est couverte de taïga (72,7 %), tourbières (9,8 %), de toundra (9,5 %), d'eau (1,5 %), de terres cultivées (1,1 %) et autres (5,7 %)[1],[2]. Les forêts de Komi abritent 8 espèces de conifères (entre-autres pin sylvestre, épicéa commun, mélèze de Sibérie, pin des Alpes, sapin de Sibérie) et au moins 20 espèces de feuillus (dont tremble, sorbier, différents types de bouleaux et de saules)[3],[4],[5].

Faune[modifier | modifier le code]

La république des Komis compte 4 400 espèces animales dont plus de 3 000 espèces d'insectes et 362 espèces de vertébrés. Parmi les espèces de vertébrés: 5 sont des amphibiens, 47 des poissons; 247 des oiseaux et 58 sont des mammifères[6].

Parmi les animaux des forêts boréales de la république citons lièvre, écureuil, renard, ours, loup, cerf, lynx, glouton, Tamia de Sibérie, hermine et martre des pins. Les oiseaux les plus communs sont grand Tétras, gélinotte des bois, tétras lyre, canard et oie. dans les zones lacustres on rencontre loutre, vison, grand campagnol, Rat musqué, castor et chien viverrin. Diverses espèces de rongeurs sont communes[7]. Dans l'est de la république on trouve des espèces typique de la taïga sibérienne comme zibeline, vison de Sibérie et cassenoix moucheté. De même, certains animaux typiques des forêts de conifères européens comme lièvre d'Europe , campagnol agreste , mustela putorius , caille des blés et perdrix grise apparaissent dans les régions occidentales de Komi[7].

Zones protégées[modifier | modifier le code]

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

La République des Komis renferme des gisements de charbon, de pétrole, de gaz naturel, d'or et de diamant.

Histoire[modifier | modifier le code]

République de Novgorod[modifier | modifier le code]

Époque soviétique[modifier | modifier le code]

République des Komis[modifier | modifier le code]

Après la dislocation de l'Union soviétique, la République des Komis a succédé à la République socialiste soviétique autonome des Komis, fondée en 1936.

Transport[modifier | modifier le code]

Le réseau de transport de la république des Komis compte 7 aéroports, 300 km de voies ferrées, 4100 km de voies navigables et 11 600 km de routes dont 5900 km sont bitumées[9].

Routier[modifier | modifier le code]

Aérien[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Syktyvkar.

La république dispose d'aéroports à Syktyvkar, Oukhta, Vorkouta, Petchora, Oussinsk, Inta et Oust-Tsilma[10].

Fluvial[modifier | modifier le code]

Les grands fleuves de la république le Petchora et la Vytchegda assurent une grande partie du transport fluvial, ses ports les plsu importants sont Petchora et Syktyvkar. En 2009, 58 000 passagers et 891 000 tonnes de marchandises ont été transportés par voie fluviale[10]. Les rivières sont gelées une grande partie de l'année.

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Raïon urbain
ou raïon rural
Population
2010[11]
Komis
 %[12]
Russes
 %[12]
Centre
administratif[11]
Okroug d'Inta 35 181 11,4 72,6 Inta (32 080 h.)
Raïon d'Ijma 18 771 88,9 9,7 Ijma (3 753 h.), village
Raïon de Knjajpogost 23 432 15,3 70,4 Iemva (14 570 h.)
Raïon de Koigorodok 8 431 35,5 56,1 Koigorodok (2 940 h.), village
Raïon de Kortkeros 19 658 68,4 26,8 Kortkeros (4 624 h.), village
Raïon de Petchora 57 364 13,2 74,7 Petchora (43 105 h.)
Raïon de Priluzj 20 737 55,2 40,9 Objatchevo (5 699 h.), village
Raïon de Sosnogorsk 46 775 8,9 80,8 Sosnogorsk (27 757 h.)
Raïon de Syktyvdin 22 660 45,9 47,6 Vylgort (10 289 h.), village
Okroug de Syktyvkar 250 874 25,9 66,0 Syktyvkar (235 006 h.)
Raïon de Sysola 13 956 64,8 29,7 Vizinga (6 810 h.), village
Raïon de Troïtsko-Petchorsk 13 925 26,2 63,9 Troïtsko-Petchorsk (7 276 h.), village
Raïon d'Oudora 20 400 40,3 46,7 Koslan (2 288 h.), village
Raïon d'Oukhta 121 701 7,9 81,1 Oukhta (99 591 h.)
Raïon de Oussinsk 47 229 14,8 59,6 Oussinsk (40 827 h.)
Raïon d'Oust-Koulom 26 858 76,9 18,9 Oust-Koulom (5 141 h.), village
Raïon d'Oust-Tsilma 13 036 5,1 93,0 Oust-Tsilma (4 877 h.), village
Raïon d'Oust-Vym 29 474 25,6 62,8 Aikino (3 367 h.), village
Raïon de Vorkouta 95 854 1,7 77,7 Vorkouta (70 548 h.)
Raïon de Vouktyl 14 873 10,8 72,3 Vouktyl (12 356 h.)

Principales villes[modifier | modifier le code]

Ville Nom russe Habitants
( rec. 2002)
Syktyvkar Сыктывкар 230 011
Oukhta Ухта 103 340
Vorkouta Воркута 84 917
Petchora Печора 48 700
Oussinsk Усинск 45 358
Inta Инта 41 217
Sosnogorsk Сосногорск 29 587
Vorgachor Воргашор 19 100
Iemva Емва 16 739
Vouktyl Вуктыл 14 472
Nijni-Odes Нижний Одес 11 745
Mikoun Микунь 11 680

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution démographique en 2011 est la suivante[13]:

Raïon Taux de
naissance
Taux de
mortalité
taux de
croissance
Blancs en %
de la Pop
Komi et Nenetses
en % de la Pop
République des Komis 13.0 12.4 en augmentation0.06% 96.05% 3.95%
Syktyvkar 12.5 10.2 en augmentation0.23% 97.61% 2.39%
Vorkuta 11.8 9.7 en augmentation0.21% 92.33% 7.67%
Vouktyl 11.2 12.6 en diminution-0.14% 95.27% 4.73%
Inta 11.1 12.6 en diminution-0.15% 95.40% 4.60%
Pechora 13.0 13.6 en diminution-0.06% 96.89% 3.11%
Sosnogorsk 12.6 14.4 en diminution-0.18% 97.02% 2.98%
Oussinsk 14.7 9.0 en augmentation0.57% 86.04% 13.96%
Oukhta 11.0 10.7 en augmentation0.03% 96.20% 3.80%
Raïon d'Ijma 19.1 18.8 en augmentation0.03% 99.62% 0.38%
Raïon de Knjajpogost 11.6 15.9 en diminution-0.43% 95.50% 4.50%
Raïon de Koigorodok 16.2 18.3 en diminution-0.21% 97.89% 2.11%
Raïon de Kortkeros 16.9 18.6 en diminution-0.17% 98.86% 1.14%
Raïon de Priluzj 15.6 18.4 en diminution-0.28% 98.98% 1.02%
Raïon de Syktyvdin 17.3 13.3 en augmentation0.40% 98.11% 1.89%
Raïon de Sysola 16.4 17.6 en diminution-0.12% 98.37% 1.63%
Raïon de Troïtsko-Petchorsk 14.0 17.9 en diminution-0.39% 97.80% 2.20%
Raïon d'Oudora 15.6 13.1 en augmentation0.25% 95.33% 4.67%
Raïon d'Oust-Vym 12.0 15.8 en diminution-0.38% 96.48% 3.52%
Raïon d'Oust-Koulom 19.2 18.9 en augmentation0.03% 98.96% 1.04%
Raïon d'Oust-Tsilma 16.1 15.4 en augmentation0.07% 99.62% 0.38%

Groupes ethniques[modifier | modifier le code]

Groupe
ethnique
1926a[14] 1939[15] 1959[16] 1970[17] 1979[18] 1989[19] 2002[20] 2010b[21]
Population  % Population  % Population  % Population  % Population  % Population  % Population  % Population  %
Komis 191 245 92,2 231 301 72,5 245 074 30,4 276 178 28,6 280 798 25,3 291 542 23,3 256 464 25,2 202 348 22,5
Russes 13 731 6,6 70 226 22,0 389 995 48,4 512 203 53,1 629 523 56,7 721 780 57,7 607 021 59,6 555 963 61,7
Ukrainiens 34 0,0 6 010 1,9 80 132 9,9 82 955 8,6 94 154 8,5 104 170 8,3 62 115 6,1 36 082 4,0
Tatars 32 0,0 709 0,2 8 459 1,0 11 906 1,2 17 836 1,6 25 980 2,1 15 680 1,5 10 779 1,2
Biélorusses 11 0,0 3 323 1,0 22 339 2,8 24 706 2,6 24 763 2,2 26 730 2,1 15 212 1,5 8 859 1,0
Allemands 15 0,0 2 617 0,8 19 805 2,5 14 647 1,5 13 339 1,2 12 866 1,0 9 246 0,9 5 441 0,6
Tchouvaches 3 0,0 246 0,1 3 493 0,4 6 567 0,7 8 545 0,8 11 253 0,9 7 529 0,7 5 077 0,6
Azéris 0 0,0 112 0,0 1 374 0,2 950 0,1 2 158 0,2 4 728 0,4 6 066 0,6 4 858 0,5
Nénètses 2 080 1,0 508 0,16 374 0,05 369 0,04 366 0,03 376 0,03 708 0,07 503 0,06
Finnois 9 0,004 76 0,02 434 0,05 397 0,04 357 0,03 302 0,02 207 0,02 112 [22] 0,01
Autres 154 0,1 3 868 1,2 34 720 4,3 33 924 3,5 38 522 3,5 51 120 4,1 38 426 3,8 71 167 7,9
Total 207 314 100 318 996 100 806 199 100 964 802 100 1 110 361 100 1 250 847 100 1 018 674 100 901 189 100
a Pour le territoire de l'époque.

b Lors du recencement de 2010 46 886 personens n'ont pas indiqué leur groupe ethnique. Ces personnes sont classés dans le groupe des autres. Cependant les proportions ethniques ne tiennent pas compte de ces personnes dont on suppose qu'elle suivent la répartition générale[21].

Religion[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Version russe de l'article sur Wikipédia (traduction partielle)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Komi Republic has turned 85! », Parma-Inform Ltd. with the support from Administration of the Head of the Komi Republic and the Government of the Komi Republic, and Public Institution of the Komi Republic "IT Centre" by request of Ministry of Culture and National Policies of the Komi Republic,‎ 2006 (consulté le 13 août 2015)
  2. (en) « Komi Republic, General information », Kommersant (consulté le 13 août 2015)
  3. (fi) « Puulajit, Komin tasavalta, gestion de la forêt de Russie », Université des sciences appliquées de Carélie du Nord (consulté le 13 août 2015)
  4. (fi) « Puulajit - Siperianlehtikuusi », Institut finlandais de recherche forestière, metla.fi (consulté le 13 août 2015)
  5. (fi) « Siperianpihta », Institut finlandais de recherche forestière, metla.fi (consulté le 13 août 2015)
  6. a et b (en) « Natural resources of the Republic of Komi », République des Komis (consulté le 13 août 2015)
  7. a et b (en) « General Information on the Komi Republic », Bibliothèque nationale de la République des Komis (consulté le 13 août 2015)
  8. (fi) « Esimerkkejä luonnonpuistoista », sur Venäjän metsienhoito, Université des sciences appliquées de Carélie du Nord (consulté le 13 août 2015)
  9. (en) « Catalogue of Investment Projects and Proposals », République des Komis, rkomi.ru (consulté le 13 août 2015), p. 43
  10. a et b (en) « Transport system of the Republic of Komi », République des Komis, rkomi.ru (consulté le 13 août 2015)
  11. a et b (ru) Service des statistiques de la fédération de Russie, www.gks.ru, « Vserossijskaja perepis naselenija 2010. Tom 1. Tšislennost i razmeštšenije naselenija. », Moscou, ИИЦ «Статистика России»,‎ 2012 (consulté le 13 août 2015)
  12. a et b (ru) « 06.4 Struktura tšislennosti nasenija po natsianalnosti po gorodam i raionam », Komistat, komi.gks.ru,‎ (consulté le 13 août 2015)
  13. http://www.gks.ru/dbscripts/munst/munst87/DBInet.cgi
  14. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1926 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam RSSR », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  15. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1939 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam Rossii », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  16. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1959 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam Rossii », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  17. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1970 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam Rossii », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  18. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1979 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam Rossii », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  19. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 goda. Natsionalnyi sostav naselenija po regionam Rossii », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 13 août 2015)
  20. (ru) « Naselenije po natsionalnosti i vladeniju russkim jazykom po subjektam Rossijskoi Federatsii » (consulté le 13 août 2015)
  21. a et b (ru) Service des statistiques de la fédération de Russie, www.gks.ru, « Natsionalnnyi sostav naselenija po subjektam Rossijskoi federatsii / Vserossijskaja perepis naselenija 2010. », Moskova, ИИЦ «Статистика России»,‎ 2012 (consulté le 13 août 2015)
  22. (ru) Service des statistiques de la fédération de Russie, www.gks.ru, « Vserossijskaja perepis naselenija 2010. Tom 4. Natsionalnyi sostav i vladenije jazykami, graždanstvo. Nazvanije publikatsionnoi tablitsy= 4. Naselenije po natsionalnosti i vladeniju russkim jazikom po subjektam Rossijskoi federatsii », Moscou, ИИЦ «Статистика России»,‎ 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :