Kraï de l'Altaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kraï de l'Altaï
(ru) Алтайский край
Blason de Kraï de l'Altaï
Armoiries du Kraï de l'Altaï.
Drapeau de Kraï de l'Altaï
Drapeau du Kraï de l'Altaï.
Kraï de l'Altaï
Paysage champêtre avec la R256 au sud-est de Novoaltaïsk.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Statut politique Kraï
Création 28 septembre 1937
Capitale Barnaoul
Gouverneur Viktor Tomenko (ru) (ER) (2018 -)
Président de l'Assemblée législative Alexandre Romanenko (ru) (ER) (2016 -)
Démographie
Population 2 332 511 hab. (2019)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 30′ 00″ nord, 83° 00′ 00″ est
Superficie 167 996 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+7
Code OKATO 01
Code ISO 3166 RU-ALT
Immatriculation 22
Localisation
Localisation de Kraï de l'Altaï
Liens
Site web http://www.altairegion22.ru

Le kraï de l'Altaï (en russe : Алта́йский край, Altaïski kraï) est un sujet de Sibérie de la fédération de Russie, dont la capitale est la ville de Barnaoul. Le nom « altaï », qui désigne le système montagneux, provient de la langue turque éponyme, et signifie « Montagnes dorées ». Mais contrairement à la république de l'Altaï, seulement une faible portion de ce territoire est couverte par ces montagnes. Rosstat lui attribue le code 01, et son code d'immatriculation est 22. La langue officielle est le russe, ainsi que l'allemand dans un raïon d'Halbstad. Le territoire se situe sur une grande plaine fertile, avec le piedmont de l'Altaï dans le sud du territoire.

Le territoire se situe en effet majoritairement sur la steppe de Koulounda, et elle est délimitée à l'est par l'Ob, qui prend source de la Biia et de la Katoun à Biïsk. Frontalier à l'est de l'oblast de Kemerovo-Kouzbass, la limite est marquée par la crête de Salaïr. Au nord, l'oblast de Novossibirsk borde le territoire, à l'ouest l'oblys de Pavlodar au Kazakhstan. Au sud, la province du Kazakhstan-Oriental délimite le territoire, ainsi que la république de l'Altaï au sud-est. Le sud de son territoire est parmi les premiers lieux peuplés d'Asie, avec les grottes de Denisova, de Tchagyrka et Okladinov. Ensuite, différents peuples conquirent ce territoire, depuis les Scythes, les Samoyèdes, les Xiongnu, avant d'être intégré à divers empires turcs au Moyen-Âge, depuis les Ruanruan, les Khaganat turcs, ouïgour jusqu'à l'Empire mongol au XIIIe siècle. Après la guerre Dzoungar-Qing, l'Altaï et ses chefs tribaux rejoignent volontairement en 1756 l'Empire russe.

En 2023, la population du kraï s'élevait à 2 130 950 habitants, en baisse depuis la dislocation de l'URSS en raison de l'exode rural, même si les villes comme Barnaoul et Biïsk sont aussi touchées. Plus de 90 % de sa population est Russe, le reste étant principalement soit Allemands soit Ukrainiens. Sa population travaille surtout dans l'agriculture, le territoire étant la plus grande région agricole de Russie[1]. Sinon, l'industrie et le secteur du commerce est présente dans les centres urbains, tout comme le secteur du transport. Mais ces dernières années, la partie sud où se trouvent les contreforts de l'Altaï ont vu le secteur touristique fortement se développer, avec la station thermale et de ski de Belokourikha, mais aussi dans l'est du territoire avec le parc national de Salaïr. Au total, son PIB s'élevait à 550 milliards de roubles en 2018.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le kraï de l'Altaï a une superficie de 167 996 km2.

Relief[modifier | modifier le code]

La région est faite de grandes plaines au nord et à l'ouest, de monts à l'est et de montagnes au sud. Le plus haut sommet, Mayak Shangina, culmine à 2 490 m.

Climat[modifier | modifier le code]

Comme dans la majorité des régions russes, le kraï de l'Altaï connaît un climat continental. Les hivers y sont très rigoureux et les étés sont généralement chauds et secs.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La région comporte plus de 17 000 fleuves et rivières. Parmi les cours d'eau les plus importants, on distingue l'Ob, la Biia, la Katoun, la Tchoumych, l'Aleï, la Tcharych. Parmi ses 13 000 lacs, le lac Koulounda est le plus grand avec 35 km de diamètre et une surface de 728 km2.

Le fleuve le plus long est l'Ob. Il traverse la région sur 493 km et son bassin couvre 70 % du territoire. Ses affluents les plus importants sont la Biia et la Katoun.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La faune de la région est extrêmement variée du fait de la diversité des paysages, du relief et des biotopes. On compte par exemple plus de 320 sortes d'oiseaux et 90 sortes de Mammifères, dont certains sont considérés rares comme la panthère des neiges.

On y trouve aussi plus de 2000 sortes de plantes, parmi lesquelles des plantes endémiques, dont la célèbre racine d'or ou Rhodiola rosea qui pousse dans les régions froides et fait partie de la famille des Crassulaceae. Elle est réputée pour ses vertus médicinales. Une autre plante de la famille des asters (Asteraceae) est originaire de la région : la Corne de Maral ou Rhaponticum carthamoides (en). On trouve aussi le millepertuis, l'origan, la racine rouge et autres plantes endémiques.

26 % de la région est recouvert de forêt.

Répartition des terres[modifier | modifier le code]

La répartion des terres selon le rapport d'État « Sur l'état et la protection de l'environnement de la fédération de Russie en 2022 » du ministère des ressources naturelles et de l'environnement russe est, selon les catégories du code foncier russe, la suivante[2]:

Répartition des terres selon les catégories du code foncier russe en 2022[2]:
Répartition 2022 (mille ha) 2022 (%)
Terres agricoles 11 533,9 68,6
Terres des localités 384,1 2,3
Terres d'industrie et autres fins spéciales 126,9 0,7
Terres des territoires et des objets protégés 45,0 0,3
Terres du fonds forestier 4432,8 26,4
Terres du fonds aquatique 195,1 1,2
Terres de réserve 81,8 0,5
Total 16 799,6 100

Histoire[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du kraï de l'Altaï représente 1,8 % de la population de la fédération de Russie. La population urbaine est de 54 % et la population rurale de 46 %.

Recensements (*) ou estimations de la population :

Évolution démographique
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
2 498 5972 683 2312 670 2612 686 1962 822 092
2002* 2010* 2013 2016 2019
2 607 4262 419 7552 398 7512 376 7742 332 511
Année Fécondité Fécondité urbaine Fécondité rurale
1990 1,91 1,66 2,42
1991 1,73 1,49 2,19
1992 1,52 1,25 1,95
1993 1,32 1,10 1,64
1994 1,31 1,10 1,62
1995 1,23 1,02 1,53
1996 1,18 1,00 1,46
1997 1,17 0,97 1,46
1998 1,20 1,00 1,50
1999 1,18 1,00 1,45
2000 1,24 1,05 1,53
2001 1,25 1,07 1,55
2002 1,31 1,12 1,66
2003 1,36 1,16 1,72
2004 1,35 1,18 1,65
2005 1,30 1,15 1,53
2006 1,27 1,13 1,49
2007 1,44 1,23 1,75
2008 1,57 1,36 1,92
2009 1,60 1,37 2,00
2010 1,63 1,38 2,10
2011 1,65 1,38 2,26
2012 1,81 1,51 2,56
2013 1,83 1,53 2,62
2014 1,84 1,52 2,66
2015 1,81 1,57 2,42
2016 1,78 1,53 2,38
2017 1,64 1,39 2,24

Composition ethnique[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Répartition de la population par nationalité (ethnie) au recensement de 2002 :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Scrutin 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e % 4e %
Présidentielle 2012[3] ER 57.35 KPRF 22.26 SE 8.33 LDPR 7.13 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2014[4] ER 72,97 KPRF 11,22 SRZP 7,54 LDPR 5,16 Victoire au premier tour
Législative régionale 2016 ER 34,08 LDPR 21.04 KPRF 21.01 SRZP 17,41 Tour unique
Législative 2016[5] ER 35,19 KPRF 19,81 LDPR 17,24 SRZP 13.77 Tour unique
Présidentielle 2018[6] ER 64.66 KPRF 23.67 LDPR 7.12 GRANI 0.99 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2018[7] ER 53,61 LDPR 16.20 SRZP 14.14 PR 13.46 Victoire au premier tour
Législative régionale 2021 ER 34,33 KPRF 24.04 LDPR 13,68 KPKR 12.08 Tour unique
Législative 2021[8] ER 33,67 KPRF 30.54 SRZP 33,67 LDPR 9.09 Tour unique
Gouvernorale 2023 ER 76.16 SRZP 9.46 LDPR 7.96 KPRF 4.17 Victoire au premier tour

Éducation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Впервые после шестилетней паузы на Алтае проведут "Российский день поля" » [« Pour la première fois après une pause de six ans, le Russian Field Day se tiendra dans l'Altaï »], sur altapress.ru,‎ (consulté le )
  2. a et b Ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie et Université d'État Lomonossov de Moscou 2023, p. 510.
  3. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  4. « [https://web.archive.org/web/20140808012646/http://altai-terr.izbirkom.ru/way/987377.html ��� ���������� �������������� ��������] », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  5. (ru) « Выборы депутатов Госдумы VII созыва - РИА Новости, 18.09.2016 », sur РИА Новости,‎ 20160918t2137z (consulté le )
  6. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  7. « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  8. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.