Oblast de Koursk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oblast de Koursk
(ru) Курская область
Blason de Oblast de Koursk
Armoiries de la zone Oblast de Koursk
Drapeau de Oblast de Koursk
Drapeau de la zone Oblast de Koursk
Oblast de Koursk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Statut politique Oblast
Création 13 juin 1934
Capitale Koursk
Gouverneur Roman Starovoyt (intérim)
Démographie
Population 1 120 019 hab. (2016)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Superficie 29 997 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 38
Code ISO 3166 RU-KRS
Immatriculation 46
Liens
Site web http://region.kursk.ru

L'oblast de Koursk (en russe : Ку́рская о́бласть, Kourskaïa oblast) est un sujet fédéral de Russie (oblast). Sa capitale administrative est la ville de Koursk.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'oblast, d'une superficie de 250 × 150 km2, occupe les contreforts occidentaux du plateau central de Russie et s'étage entre 150 et 285 m d'altitude (point culminant : crête de Timsko-Tchigrinsk). L'ouest est drainé essentiellement par deux affluents du Dniepr, le Seïm et la Svapa, le sud et l'est par le Psel et l’Oskol. Le chef-lieu, Koursk, occupe presque exactement le centre de l'oblast.

La principale activité économique est l'exploitation minière : le bassin de Koursk recèle les plus gros gisements de fer connus, et l’anomalie magnétique de Koursk est la principale anomalie du champ magnétique terrestre. Les autres ressources minières importantes sont l’or, l’uranium et le platine[1] (formation précambrienne de Mikhaïlovsky). Outre la sidérurgie, les principales activités industrielles sont la chimie et l’agroalimentaire. L'agriculture est florissante car la région est couverte à 70% de tchernoziom fertile, le reste de podzols. L'oblast a été presque entièrement défriché.

La centrale nucléaire de Koursk se trouve dans les environs de la ville de Kourtchatov : elle est équipée de quatre réacteurs à graphite de types RBMK-1000, les mêmes que ceux de la centrale nucléaire de Tchernobyl, mis en service entre 1977 et 1986.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2002 2016 - - -
1 235 0911 120 019---
Indice de fécondité et taux de natalité
Année Fécondité Fécondité urbaine Fécondité rurale
1990 1,85 1,68 2,33
1991 1,67 1,47 2,21
1992 1,54 1,35 2,03
1993 1,42 1,20 1,98
1994 1,45 1,25 1,91
1995 1,34 1,17 1,73
1996 1,31 1,17 1,63
1997 1,23 1,12 1,50
1998 1,24 1,14 1,49
1999 1,19 1,08 1,43
2000 1,22 1,15 1,41
2001 1,23 1,16 1,43
2002 1,23 1,17 1,39
2003 1,26 1,20 1,45
2004 1,28 1,22 1,43
2005 1,22 1,20 1,25
2006 1,26 1,23 1,33
2007 1,41 1,37 1,49
2008 1,50 1,46 1,58
2009 1,51 1,45 1,65
2010 1,54 1,51 1,64
2011 1,61 1,45 2,09
2012 1,70 1,49 2,35
2013 1,67 1,48 2,31
2014 1,70 1,51 2,30
2015 1,72 1,61 2,06
2016 1,64 1,55 1,97
2017 1,46 1,36 1,79

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. N. Tchernychov, « Types and mineral composition of gold-platinoid mineralization of giant iron ore deposits of the Kursk Magnetic Anomaly (Central Russia) », Doklady Earth Sciences, vol. 430,‎ , p. 142-146 (DOI 10.1134/S1028334X10010319).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :