Oblast de Vologda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oblast de Vologda
(ru) Вологодская область
Blason de Oblast de Vologda
Armoiries de la zone Oblast de Vologda
Drapeau de Oblast de Vologda
Drapeau de la zone Oblast de Vologda
Oblast de Vologda
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Statut politique Oblast
Création 23 septembre 1937
Capitale Vologda
Gouverneur Oleg Kouvchinnikov
Démographie
Population 1 187 685 hab. (2016)
Densité 8,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 05′ nord, 40° 27′ est
Superficie 144 527 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 19
Code ISO 3166 RU-VLG
Immatriculation 35
Liens
Site web http://www.vologda-oblast.ru

L'oblast de Vologda (en russe : Волого́дская о́бласть, Vologodskaïa oblast) est un sujet fédéral (oblast) de Russie.

Sa capitale administrative est Vologda, mais sa ville principale est Tcherepovets.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux premiers siècles de notre ère, la population indigène était composée de tribus finno-ougriennes telles les Vepses, qui peuplaient les berges du Lac Beloïe, ou les Tchoudes, dont l'habitat primitif se situait à l'ouest du Lac Koubenskoïe.

Ce n'est qu'au tournant des Ve – VIe siècle que les Slaves orientaux s'établirent dans la région. La colonisation russe du Nord a été accomplie à l'ouest par les Slaves ilmènes et au sud par les Krivitches.

En 862, la première colonie russe connue est Beloosero (l'actuelle Belosersk) ; suivent, au XIIe siècle, des villes comme Vologda et Veliki Oustioug. À cette époque, l'ouest de l'actuel oblast de Vologda est sous l'influence de la principauté de Veliki Novgorod, le reste sous le joug de la principauté de Vladimir-Souzdal.

Carte du gouvernement de Vologda

En 1238, la principauté Beloosero prend son indépendance de Rostov-Souzdal, mais elle est annexée au XIVe siècle par la Moscovie. La plupart des villes de l'endroit n'obtiendront de charte urbaine qu'avec les réformes de Catherine II. Le premier train de réformes rattacha la moitié occidentale de l'actuel oblast à l’Ingrie, la moitié orientale formant le nouveau gouvernorat d'Arkhangelgorod, rebaptisé en 1780 « lieutenance de Vologda » et en 1796 Gouvernement de Vologda, désormais divisée en sept ouïezds. De 1727 à 1927 la moitié ouest fut rattachée, elle au Gouvernement de Novgorod. Finalement le 15 juillet 1929, les deux parties est et ouest formèrent le Kraï du Nord, rebaptisé enfin « Oblast de Vologda. » De 1941 à juin 1944, une portion ouest de l'oblast fut occupée par la Finlande.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'oblast de Vologda s'étend sur 144 527 km2.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

L'oblast est limitrophe au nord de l’Oblast d'Arkhangelsk, à l'est de l’Oblast de Kirov, au sud de l’Kostrom et de l’Oblast de Iaroslavl, au sud-ouest de l’Oblast de Tver et de celui de Novgorod, à l'ouest de l’Oblast de Leningrad et au nord-ouest de la République de Carélie.

Relief[modifier | modifier le code]

L’oblast de Vologda se trouve au nord-est de la Plaine d'Europe orientale. Il présente un relief de collines, ou alternent dépressions (Prioneschskaïa, Mologo-Cheksninskaïa), plateaux (Andog, Belosersk, Kirillov) et massifs anciens (chaînes d'Andom, de Vepsov, de Vologod, de Galitch, de Verchneva, Monts Ouvaly). Le sous-sol offre peu de ressources minérales (présence de tourbe, matériaux de constructions et eau minérale).

Climat[modifier | modifier le code]

La neige recouvre la région entre 160 jours et 170 jours par an. Le climat est continental avec des hivers froids (température moyenne en janvier :-14°C) et étés frais (température moyenne en juillet +18°C). Le volume de précipitations est important: 500 mm/an avec une humidité permanente, ce qui explique que l'oblast possède tant de rivières, de lacs et de marais.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Il est drainé par de grandes rivières : la Soukhona avec pour affluents la Vologda et la Dviniza, l’Ioug et la Louza, la Mologa et la Tchagodotcha, la Cheksna, l’Andoma et le cours supérieur de l’Ouncha. Le grand barrage de Rybinsk se trouve dans le sud-ouest de la région, les Lac Beloïe, Koubenskoïe et Voïe à l'ouest. Au nord, le Lac Onega est connecté à la Volga par la voie navigable Volga-Baltique.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La flore est celle de la Taïga moyenne et méridionale. Les forêts, très majoritairement de conifères, recouvrent les 2/3 du territoire de l'oblast. La faune est elle aussi typique de la Taïga: élans, Ours brun, gloutons, Lièvre variable, fouines, blaireaux, loups, renards. Les rivières sont colonisées par les saumons, les brèmes, les sandres, les perches, les brochets etc. Les réserves naturelles sont le Parc National de Russki Sever et la réserve Darwinski.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

L'oblast de Vologda est l'oblast de Russie proportionnellement le plus peuplé de Russes (96,56 %), avant ceux de Tambov (96,47 %) et de Briansk (96,34 %).

L'oblast compte 15 villes, 13 communes urbaines et 8 000 villages.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1897 1915 1926 1959 1970 1979 1990
1 341 7851 772 8001 053 8321 307 5311 295 8971 309 7991 354 471
2000 2002 2010 2015 2016 - -
1 299 6111 269 5681 202 4441 191 0101 187 685--

Composition ethnique[modifier | modifier le code]

Les différents groupes ethniques au recensement de 2010 sont:

Groupe
ethnique
1989 % 2002 % 2010 %
Russes 1 301 516 96,48 1 225 957 96,56 1 112 658 92,53
Ukrainiens 19 134 1,42 12 297 0,97 8 602 0,72
Biélorusses 7 419 0,55 4 918 0,39 3 278 0,27
Azéris 1 506 0,11 2 665 0,21 2 596 0,22
Arméniens 866 0,06 2 150 0,17 2 469 0,21
Tziganes 1 952 0,14 2 079 0,16 1 872 0,16
Tatars 1 843 0,14 1 857 0,15 1 519 0,13
Ouzbeks 505 0,04 413 0,03 1 250 0,10
Moldaves 1 427 0,11 1 048 0,08 939 0,08
Tchouvaches 1 159 0,09 911 0,07 676 0,06
Georgiens 1 252 0,09 987 0,08 673 0,06
Allemands 865 0,06 955 0,08 641 0,05
Vepses 728 0,05 426 0,03 412 0,03
Total 1 349 022 100,00 1 269 568 100,00 1 202 444 100,00

Principales villes[modifier | modifier le code]

Ville/ localité Russe Habitants
(oct. 2010)[1]
Tcherepovets Череповец 312 310
Vologda Вологда 301 755
Sokol Сокол 38 452
Veliki Oustioug Великий Устюг 31 665
Cheksna Шексна 20 953
Griazovets Грязовец 15 528

Économie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Routier[modifier | modifier le code]

Parmi les autoroutes de l'oblast (longueur totale de 15 595 km), les principales sont :

Aérien[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Tcheropovets (ru) assure des vols vers Moscou, Saint-Pétersbourg, Petrozavodsk et Helsinki.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Les localités de Belozersk, Veliki Oustioug, Vologda, Oustioujna, Totma, etc. sont de véritables musées à ciel ouvert. Elles ont le statut de villes historiques.

L'architecture et l'histoire des ensembles architecturaux, tels que le monastère Saint-Cyrille de Beloozero, le monastère du Sauveur de Prilouki, le monastère de Ferapontov (appartenant au patrimoine mondial de l'UNESCO et d'autres, font partie des plus beaux bâtiments et paysages naturels de la Russie.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • L'oblast de Vologda est, dans le jeu vidéo Act of War: Direct Action, le théâtre d'une insurrection menée par le Consortium contre le gouvernement russe, insurrection qui est matée par les forces conjointes de la Russie et des États-Unis.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Itogi Vserossijskoj perepisi naselenija 2010 goda. Tom 1. Čislennostʹ i razmeščenie naselenija. tableau 5, p. 12–209; 11, p. 312–979, Service fédéral des statistiques de Russie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :