Khagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Kagan.

Khagan[1] ou Khan (Alphabet de l'Orkhon (vieux turc) : 𐰴𐰍𐰣 (kağan) ; mongol bitchig : ᠬᠠᠭᠠᠨ ; translittération VPMC : qaɣan ; cyrillique : хаан translittération MNS : (khaan) ; mandchou : ᡥᠠᠨ ; chinois : 可汗 ; pinyin : kèhán) est un titre équivalent à celui d'empereur dans les langues mongoles, toungouse et turques. Le titre est porté par celui qui dirige un khaganat (empire, plus grand qu'un khanat, lui-même comparable à un royaume). Le khagan, comme tous les khans, se fait élire par le Qurultay, en général parmi les descendants des précédents khans.

Les Avars, les Proto-Bulgares, les Khazars, entre autres, appelaient leurs chefs de ce nom.

La transcription en latin par Grégoire de Tours au VIe siècle, dans Historiarum Francorum, du nom des dirigeants de l'empire chez les Huns au Ve siècle, étaient déjà gaganus[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Khagan, on trouve aussi kagan, kaghan, khaghan, qaghan, chagan.
  2. (en) Ry an Patrick Crisp, « Marriage and Alliance in the Mrovingian Kingdoms, 481-639 », sur The Ohio State University, 2003
  3. Chagan dans sa traduction en français de François Guizot wikisource:fr:Histoires_(Grégoire_de_Tours)/4

Sur les autres projets Wikimedia :