Khagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Kagan.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’Asie
Cet article est une ébauche concernant l’Asie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Khagan[1] ou Grand Khan (Alphabet de l'Orkhon (vieux turc) : 𐰴𐰍𐰣 (kağan) ; mongol bitchig : ᠬᠠᠭᠠᠨ ; translittération VPMC : qaɣan ; cyrillique : хаан translittération MNS : (khaan) ; Mandchou : ᡥᠠᠨ ; chinois : 可汗 ; pinyin : kèhán) est un titre équivalent à celui d'empereur dans les langues mongole, toungouses et turque. Le titre est porté par celui qui dirige un khaganat (empire, plus grand qu'un khanat, lui-même comparable à un royaume). Khagan peut également être traduit par Khan des Khans, expression signifiant roi des rois[réf. nécessaire].

Le Khagan, comme tous les khans, se fait élire par le Qurultay, en général, parmi les descendants des précédents khans.

Les Avars, les Proto-Bulgares, les Khazars, entre autres, appelaient leurs chefs de ce nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Khagan, on trouve aussi kagan, kaghan, khaghan, qaghan.