Chogyal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chogyal
Image illustrative de l'article Chogyal
Sceau du Sikkim.

Image illustrative de l'article Chogyal
Chogyal Palden Thondup Namgyal

Création 1642 (premier roi du Sikkim)
Abrogation 16 mai 1975 (À la suite d'un référendum approuvant l'union avec l'Inde).
Premier titulaire Chogyal Phuntsog Namgyal
Dernier titulaire Chogyal Palden Thondup Namgyal
Résidence officielle Gangtok, Sikkim

Le Chogyal (tibétain : ཆོས་རྒྱལ, Wylie : chos rgyal) est le titre donné aux anciens monarques des royaumes du Sikkim et du Ladakh qui étaient gouvernés par des branches distinctes de la famille Namgyal. Le Chogyal ou roi divin, était le souverain absolu du Sikkim de 1642 à 1975, date à laquelle le Sikkim a été intégré comme 22e état à l'Inde, à la suite d'un référendum abrogeant la monarchie.

Bien que, Chogyal signifie en hindi « Dharma Raja », c'est-à-dire, « Roi religieux », c'est un titre qui était également conféré à une classe spéciale de dirigeants temporaires et religieux.[Quoi ?]

Au Bhoutan, le Chogyal sont également connu sous le nom Dharmarâja (signifiant roi Dharma ou Shabdrung). C'est un titre qui était également conféré à une certaine classe de dirigeants temporels et spirituels.

À ce titre, le Chogyal est la réincarnation reconnue (ou succession de réincarnations) de Shabdrung Ngawang Namgyal, fondateur du Bhoutan au XVIIe siècle. Une position d'une importance suprême, le Chogyal bhoutanais était au-dessus à la fois de la plus haute autorité monastique, le Je Khenpo, et la plus haute autorité temporelle, le Deb Raja ou Druk Desi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Padmasambhava ou Guru Rinpoche, Sikkim.

De 1642 à 1975, Sikkim était gouverné par la monarchie Namgyal (également appelée monarchie Chogyal), fondée par le descendant de cinquième génération de Gourou Tashi, un prince de la Dynastie des Xia occidentaux (ou Minyak) qui vint au Sikkim depuis la région du Kham au Tibet[1]. Chogyal signifie 'gouverneur droit', et était le titre conféré aux rois bouddhistes du Sikkim pendant le règne de la monarchie Namgyal[2].

Le règne du Chogyal était prédit par le saint patron du Sikkim, Padmasambhava (ou Guru Rinpoche). Le saint du VIIIe siècle a prédit le gouvernorat des rois lorsqu'il arrivera dans le pays. En 1642, Chogyal Phuntsog Namgyal fut couronné comme premier gouverneur du Sikkim à Yuksom. Le couronnement du roi fut un grand événement, et il fut couronné par des lamas qui arrivèrent de trois directions différentes, le Nord, l'Ouest et le Sud.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Measuroo.com States and Territories of India series. Online: [1] (accessed: May 14, 2008)
  2. Buyers, Christopher (2002). The Namgyal Dynasty: Brief History. Online" The Royal Ark (accédé: 14 mai 2008)