Lord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Lord est un titre honorifique en langue anglaise qui signifie « seigneur ». Il est notamment utilisé pour désigner un membre de la Chambre des lords, la chambre haute du Parlement du Royaume-Uni, et par analogie dans d'autres pays tel le « sénateur à vie » en Italie.

On écrit : « un lord mais Lord Byron »[1] ; « la Chambre des lords. Lord et Lady Buckingham. »[2].

En Écosse[modifier | modifier le code]

En Écosse, le lord écossais est en fait un « Laird » même si les deux ne sont pas équivalents. Le titre de Laird tient son origine dans l’ancien droit écossais et est un titre de « corporeal hereditament » (une propriété héréditaire en lien direct avec la possession de terres). Le titre ne peut être acheté ou vendu sans le terrain, contrairement au titre de lord britannique qui suit le titulaire, même si ce dernier vend ses biens ou déménage. Toutefois, le titre de Laird peut être héréditaire et vendu avec la terre. Le titre de Laird est l’équivalent écossais du chevalier anglais, en ce sens qu’il s’agit d’un titre de courtoisie et ne donne pas à son propriétaire le droit de siéger à la Chambre des lords. Beaucoup de Lairds préfèrent la traduction anglaise « lord », plus connue en dehors de l’Écosse. Toutefois, il convient de noter que ce n’est pas l’équivalent du titre anglais de seigneurie, qui est un titre de la pairie. Selon l’ancien droit écossais, un propriétaire foncier peut utiliser le titre de « Laird » pour les hommes et le titre de « lady » pour les femmes. Les Lairds écossais font partie de la petite aristocratie et disposaient auparavant de droits féodaux sous la Couronne. Dans le tableau des préséances, le Laird se trouve au-dessus de l'écuyer et juste en dessous du baron. Pour pouvoir utiliser le titre de Laird (ou lord ou lady), les terres doivent prétendre au titre historique de Laird ; il ne peut s’agir de n’importe quel bout de terrain. Il y a seulement un nombre limité de domaines en Écosse pouvant utiliser les titres féodaux.

Aux Îles Tonga[modifier | modifier le code]

Les membres de la noblesse tongienne portent l'appellation de « lord » devant leur titre, par adoption du modèle britannique[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot vient du vieil anglais hlāford, dont la première partie est une forme mutée de hlāf, en anglais « loaf » soit en français « pain », donc « (donneur) de la miche de pain ». Cette étymologie renvoie au don de nourriture qui fait partie des devoirs aristocratiques dans les sociétés anciennes européennes. Le seigneur, selon l'image traditionnelle, est le nourricier de ses sujets, le donateur par excellence[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Lord est un titre d'œuvre notamment porté par :

Personnalités[modifier | modifier le code]

Patronyme[modifier | modifier le code]

Lord est un nom de famille notamment porté par :

  • Bernard Lord (né en 1965), homme politique canadien ;
  • Bradley Lord (1939-1961), patineur artistique américain ;
  • Caroline Augusta Lord (1860–1927), peintre américaine ;
  • Catherine Lord (née en 1949), militante féministe américaine ;
  • Gabrielle Lord (née en 1946), autrice australienne de romans policiers ;
  • Graham Lord (1943–2015), auteur britannique de romans policiers et de biographies ;
  • Jack Lord (1920–1998), acteur américain ;
  • James Lord (1922–2009), écrivain américain ;
  • Jasmin Lord (née en 1989), actrice allemande ;
  • Jean-Claude Lord (1943-2022), réalisateur, scénariste, monteur et producteur québécois ;
  • Jon Lord (1941–2012), compositeur, pianiste et organiste britannique, l'un des fondateurs du groupe Deep Purple ;
  • Josh Lord (2001-), joueur de rugby à XV néo-zélandais ;
  • Karen Lord (née en 1968), romancière barbadienne ;
  • Marjorie Lord (1918–2015), actrice américaine ;
  • Michael Lord (né en 1938), homme politique britannique ;
  • Nathan Lord (1792–1870), enseignant et pasteur américain ;
  • Paul Lord (né en 1969), joueur de squash anglais ;
  • Pierre-Yves Lord (1978-), dit P-Y, animateur de radio québécois ;
  • Phil Lord (née en 1977), réalisateur, scénariste, producteur de télévision et acteur américain ;
  • Phillips Lord (1902–1975), homme de radio et acteur américain ;
  • Robert Lord (1900–1976), scénariste et producteur de cinéma américain ;
  • Torsten Lord (1904–1970), skipper suédois.

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Lord est un pseudonyme notamment porté par :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lexique des règles typographiques, p. 21.
  2. Le Petit Robert, entrée « lord ».
  3. (en) « "Nobles" »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), gouvernement des Tonga
  4. Philippe Jouët, L’Aurore celtique dans la mythologie, l'épopée et les traditions, Yoran embanner, Fouesnant, 2007, p. 258 (ISBN 978-2-914855-33-4)