Ifrenides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(fr) Ifrenides
(ber) ⴰⵜ ⵢⴻⴼⵔⴻⵏ
(ar) الإفرانييون

790 – 1066

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte d'extension minimale de diverses tribus Zénètes entre le Xe siècle et le XIe siècle, dont une partie est des Ifrenides.
Informations générales
Statut Confédération tribale
Capitale Tlemcen
Langue Berbère
Religion Islam (Sufrite)
Calife
Abou Qurra

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Les Ifrenides sont une dynastie berbère, descendants de la grande branche des Zénètes originaire de la région des Aurès au Maghreb central (actuel Algérie). Lors de la conquête musulmane du Maghreb, ils s'allièrent à la reine Kahina[1]. Au VIIIe siècle, ils se mobilisent autour du dogme kharidjite pour se révolter contre les Fatimides[2]. Ensuite, ils créent une dynastie au Xe siècle. Yala Ibn Mohamed en fondant la ville de Ifghan, appelée Frenda (actuelle Wilaya de Tiaret, en Algérie)[3] s'est attribué une ascendance d'homme pieux de la tribu pour s'asseoir un pouvoir institutionnel.

Au xe siècle, ils s'associent aux Omeyyades de Cordoue pour combattre les Fatimides[1]. Ils sont vaincus par les Fatimides et ensuite par les Almoravides[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Banou Ifren seront les premiers à établir une dynastie à Tlemcen[5]. Emamanuel K. Akyeampong et Henri Louise Gates, Jr, datent la dynastie de 790 à 1066[6].

Les chefs étaient élus, selon Mouloud Gaïd, par la suite, leurs chefs déclarent la guerre contre les Fatimides[7].

Au xie siècle, les Banou Ifren conquièrent le territoire des Berghouatas, ils sont en même temps alliés de l'Émirat de Cordoue[8]. Ils restent maitres des régions qu'ils ont conquises et des villes qu'ils ont fondées comme Kasba Tadla[9]. Il s'ensuit la guerre entre les deux dynasties Ifrenides et Maghraouas[10]. La dynastie Ifrenides fonda le Royaume Salé Tadla avant sa chute[11].

Par la suite, la montée des Almoravides achève la dynastie Ifrenide[12].

Dynastie Ifrenide[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • C. Agabi, « Ifren (Beni) », dans l'Encyclopédie berbère, vol.24 (Edisud 2001), p. 3657-3659 (lire en ligne)
  • Ibn Khaldoun 1332-1406 L'histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale vol 1,2,3,4 Casanova, Baron de Slane (le tome 3 * (ISBN 2705336389). Ibn Khaldoun consacre plusieurs chapitres sur les Banou Ifren 'la première race des zénètes', page 197 à 226).
  • Histoire politique du Maroc: pouvoir, légitimités, et institutions, ʻAbd al-Laṭīf Aknūsh, Abdelatif Agnouche, Afrique Orient, 1987
  • Kitāb el-istiqça li akhbār doual el-Maghrib el-Aqça, Volume 31, Aḥmad ibn Khālid Salāwī, Librairie orientaliste Paul Geuthner, 1923
  • Berbères et Arabes, Édouard Brémond, Payot, 1950
  • Le passé de l'Afrique du Nord: les siècles obscurs, Émile Félix Gautier, Payot, 1952

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b C. Agabi, Ifren (Beni), vol. 24 : Encyclopédie berbère, (lire en ligne)
  2. Charles-André Julien, Histoire de l’Afrique du Nord : Des origines à 1830, Paris, Édition Payot, , 865 p. (ISBN 9782228887892), p. 365
  3. La tribu au Maghreb médiéval: pour une sociologie des ruptures, Laroussi Amri, p.172, p.173 et p.278, 1997
  4. Histoire politique du Maroc: pouvoir, légitimités, et institutions, ʻAbd al-Laṭīf Aknūsh, Abdelatif Agnouche Afrique Orient, 1987
  5. Rachid Bellil, Les Oasis Du Gourara (Sahara Algerien) II. Fondation Des Ksour Ms17, Peeters, (ISBN 9789042909243, lire en ligne), p. 221
  6. Dictionary of African Biography, Emamanuel K. Akyeampong et Henri Louise Gates, p.232, 2012
  7. Mouloud Gaïd, Les Berbers dans l'histoire: Les Ibadites, Mimouni, (lire en ligne), p. 52 et 75
  8. (en) « Barghawāṭah », Encyclopædia Britannica,‎ (lire en ligne)
  9. Kitāb el-istiqça li akhbār doual el-Maghrib el-Aqça: Histoire du Maroc, Aḥmad ibn Khālid al-Salāwī, Publié par Librairieorientaliste Paul Geuthner, 1923. Notes sur l'article: v.30-31, p. 156 version en ligne
  10. (en) John Ralph Willis, Studies in West African Islamic History: Volume 1: The Cultivators of Islam, Volume 2: The Evolution of Islamic Institutions & Volume 3: The Growth of Arabic Literature, Routledge, (ISBN 9781136251689, lire en ligne), p. 94
  11. ʻAbd al-Laṭīf Aknūsh et Abdelatif Agnouche, Histoire politique du Maroc: pouvoir, légitimités, et institutions, Afrique Orient, (lire en ligne)
  12. Villes et tribus du Maroc: documents et renseignements, H. Champion, (lire en ligne), p. 62