Conseil militaire pour la justice et la démocratie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Conseil militaire pour la justice et la démocrati (CMJD) est une junte militaire qui a renversé le président Maaouiya Ould Taya le . Le régime de Ould Taya essuyait une large opposition qui se radicalisait de plus en plus. Le pays faisait face à une situation sécuritaire de plus en plus difficile et incontrôlable. L'opposition était muselé et les perspectives de dialogue politique presque inexistantes.

Il a en outre promis de rendre le pouvoir à des autorités civiles démocratiquement élues en . Présidé par le colonel Ely Ould Mohamed Vall, ancien directeur de la Sureté Nationale, le Conseil a adopté une charte constitutionnelle interdisant à ses membres ainsi que les membres du gouvernement de se présenter aux futures échéances électorales et instituant de fait une stricte neutralité de l'État par rapport aux futures échéances électorales.