Ahmad ibn Khalid al-Nasiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naciri.
Ahmad ibn Khalid al-Nasiri
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
SaléVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
أحمد بن خالد الناصريVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Abu al-Abbas Ahmad ibn Khalid al-Nasiri al-Salawi (né le à Salé et mort le dans la même ville[1]), plus communément appelé An-Naciri tout court, est considéré comme le plus grand historien marocain du XIXe siècle[2].

Membre de l'ancienne famille slaouie qui a fondé la zaouïa Naciria soufie au XVIIe siècle, il a fait carrière dans l'administration judiciaire[1] du makhzen.

Connu pour avoir rédigé en plusieurs tomes toute l'histoire du Maroc, aussi de l'ouest islamique à partir de la conquête islamique par Oqba Ibn Nafi à la fin du XIXe siècle : Kitâb al-Istiqsa li-Akhbar Al-Maghrib duwal al-Aqsa, il, est décédé peu de temps après avoir mis la touche finale à ce travail.

 Biographie[modifier | modifier le code]

Sa filiation est la suivante: Abou l'Abbâs Ahmed, fils de Khaled, fils de Mohammed dit Hammâd, fils de Mohammed el-Kebir, fils de Ahmed, fils de Mhammed eç-Çeghir, fils du Cheikh Siill Mhammed, fameux sous le nom de Ben Nâçer ed-Der'i, fondateur au Maghreb de la zâouïa Nâçiriya ; il se rattache par sa généalogie à Abdallâh ben Ja'far ben Abou Tâleb, mari de Zeïneb, sœur d'El-Hasan et d'El Hoseïn, tous deux fils de Fâtima ez-Zohra, femme de Ali ben Abou Tâleb et fille du prophète Mohammed[3].

Publications (arabophones)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Aḥmad ibn H̱ālid al- Nāṣirī al-Salāwī (1835-1897) », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 12 octobre 2015)
  2. David Robinson, Jean-Louis Triaud et Ghislaine Lydon, L'islam et l'État (extrait) : Le temps des marabouts: Itinéraires et stratégies d Islamiques en Afrique occidentale française v 1880-1960, Paris, Karthala éditions, 1997 (réédition) (ISBN 2-86537-729-6), p. 136
  3. Ahmad Ibn halid al Nasiri, KITAB EL-ISTIQÇA LI AKHBAR DOUAL EL-MAGHRIB EL-AOÇA, LIBRAIRIE ORIENTALISTE PAUL GEUTHNEH, , 312 p. (ISBN 978-9954-440-39-1, lire en ligne), p. 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]