Traité de Lalla Maghnia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Traité de Lalla Maghnia
Type de traité traité frontalier
Langue français
Signé (9 Rabia al awal 1261)
Marnia (auj. Maghnia)
Effet
(échange des ratifications)
Parties
Partie 1 Partie 2
Parties royaume de France Maroc
Signataires comte de La Ruë sid Ahmida ben Ali
Ratifieurs Louis-Philippe

Le traité de Lalla-Maghnia (ou Lalla-Marnia) est un traité signé à Maghnia (anc. Marnia) le (9 Rabia al awal 1261) par le comte de La Rüe, pour la France, et le sid Ahmida ben Ali, pour le Maroc. Il fixe la frontière entre le Maroc et l'Algérie sous domination française, dans la zone tellienne.

La frontière[modifier | modifier le code]

Celle-ci est déterminée dans l'article 3 sur environ 140 km entre la côte méditerranéenne et le col du Teniet-el-Sassi, dans l'Atlas tellien.

L'article 4 détermine plus au sud, dans le secteur des hauts-plateaux, non plus la frontière, mais la souveraineté de chaque puissance sur diverses tribus ou fractions de tribu : les M'beia, les Beni-Guil, les Hamyan-Djenba, les Eumour-Sahara et les Ouled Sidi Cheikh el-Gharaba dépendent du Maroc ; les Ouled Sidi Cheikh el-Cheraga et les Hamyan (les Hamyan-Djenba exceptés), de l'Algérie.

Enfin, l'article 5 détermine encore plus au sud, dans l'Atlas saharien, l'appartenance de plusieurs ksour au Maroc ou à l'Algérie : Ich et Figuig appartiennent au Maroc ; Aïn-Sefra, Sfissifa, Assela, Tiout, Chellala, El-Abiodh et Boussemghoun, à l'Algérie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]