Accords de Madrid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Accords de Madrid
Type de traité Traité de décolonisation
Signé
Madrid, Espagne
Parties
Signataires Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau du Maroc Maroc Drapeau de la Mauritanie Mauritanie

Les accords de Madrid, signés le à Madrid par l'Espagne, le Maroc et la Mauritanie, établissent les conditions du retrait espagnol du Sahara occidental, et la partition du territoire entre le Maroc et la Mauritanie[1],[2]. Ils sont ratifiés par le parlement espagnol (Cortes Generales) le .

Les accords font suite à la Marche verte, une manifestation pacifique décidée par le roi Hassan II, à laquelle ont répondu 350 000 Marocains[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « A Ceuta, des décennies de crise migratoire entre l’Espagne et le Maroc », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Aux termes de l'accord conclu entre Madrid, Rabat et Nouakchott La présence espagnole prendra fin le 28 février 1976 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Les Marocains de la " marche verte " ont franchi la frontière Le Conseil de sécurité invite Rabat à "mettre fin immédiatement" à son action », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « La Marche verte enflamme le Maroc », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )