Bulgares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peuple bulgare actuel. Pour le peuple historique d'Asie centrale, voir Proto-Bulgares. Pour les autres significations, voir Bulgare (homonymie).
Bulgares
Description de cette image, également commentée ci-après

Populations significatives par région
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie environ 6 000 000 (2011)
Drapeau de la Turquie Turquie 351 000 à 600 000
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 263 320
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 204 574 à 500 000
Drapeau de l'Espagne Espagne 126 997 à 350 000
Drapeau des États-Unis États-Unis 115 012 à 300 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 91 000
Drapeau de la Moldavie Moldavie 79 520
Drapeau de la Grèce Grèce 72 893 à 300 000
Drapeau de l'Argentine Argentine 70 000
Drapeau du Brésil Brésil 62 000
Drapeau de l'Italie Italie 58 620 à 120 000
Drapeau du Canada Canada 30 485 à 70 000
Drapeau de la Belgique Belgique 29 100
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 23 612
Population totale entre 9 et 10 millions
Autres
Langues bulgare
Religions orthodoxie bulgare, minorité musulmane, catholique, protestante
Ethnies liées Slaves du Sud, en particulier Macédoniens

Le terme Bulgares (en bulgare : Българи, prononcé [ˈbəlɡari]) correspond à un peuple de langue slave des Balkans partageant une origine, une histoire, et une culture communes, vivant principalement en Bulgarie, mais avec des minorités dans les pays voisins et en Ukraine (région du Boudjak).

Selon la constitution bulgare, un Bulgare est un citoyen de la Bulgarie quelle que soit son origine, sa langue et sa culture. Selon un recensement en 2011, seulement 77 % des citoyens bulgares se considèrent, eux-mêmes, comme Bulgares[1].

Origines[modifier | modifier le code]

Au sein du Premier Empire bulgare s'effectue l'ethnogenèse des Bulgares actuels, par osmose entre :

Les Thraces[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Thraces.

Hellénisés (au sud de la ligne Jireček) ou non, romanisés (au nord de la ligne Jireček) ou non, les Thraces sont les habitants antiques de la Bulgarie et d'autres territoires d'Europe : comme ils ont été en grande partie assimilés par les Slaves qui arrivèrent dans les Balkans à partir du VIe siècle, les Bulgares actuels les comptent parmi leurs ancêtres.

De nos jours, la Thrace orientale est une partie intégrante de la Turquie, et on y trouve la grande ville de Istanbul. De nos jours, évoquer les Bulgares de Turquie est un tabou : le bulgare semble beaucoup parlé en Thrace orientale et à Istanbul, mais il n'y a pas de statistiques, tout comme les statistiques des Bulgares de Turquie. Une partie des Bulgares de Thrace orientale et de Turquie sont islamisées, et les autres sont chrétiens orthodoxes. Les Bulgares de Turquie indiquent qu'ils sont au moins 3 000 000, mais les dirigeants turcs ne reconnaissent absolument pas ces chiffres. Traditionnellement, les Bulgares en Turquie sont en Thrace orientale, à Istanbul, dans le Nord-Ouest de l'Anatolie, et les côtes ouest, vers la région de Bursa.

Les Slaves[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Slaves.

Majoritaire, l'élément slave apporte la langue du peuple bulgare actuel : cet apport est prépondérant. C'est pour les Slaves que les saints Cyrille et Méthode ont développé l'alphabet cyrillique. Avant d'être unifiés par les Proto-Bulgares, les Slaves vivaient en petits duchés, les Sklavinies, qui avaient progressivement échappé à l'autorité byzantine, comme le raconte le chroniqueur Procope, qui les appelle « Sklavènes ». L'évolution de leur langue (initialement écrite au moyen de l'alphabet glagolitique) a produit trois langues actuelles, fortement apparentées entre elles : le slavon (devenu liturgique), le bulgare et le macédonien.

Les Proto-Bulgares[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Proto-Bulgares.

Les Proto-Bulgares étaient un peuple turcophone originaire des steppes d'Eurasie qui s'est mélangé partiellement avec les populations iranophones précédentes (Sarmates, Roxolans, Alains…). Ce sont ces cavaliers des steppes de la mer Noire qui formèrent l'État bulgare. Ils ont progressivement adopté la langue slave majoritaire.

Démographie[modifier | modifier le code]

La grande majorité des Bulgares vivent en Bulgarie, où ils constituent environ 85 % de la population. Il existe aussi des minorités bulgares historiques en Serbie, en Turquie, en Roumanie, en Moldavie et en Ukraine. Il existe aussi une importante diaspora bulgare d'à peu près 2 millions de personnes, principalement installé en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord.

  • Drapeau de la Bulgarie Bulgarie : 7 153 784 habitants en Bulgarie en 2016 dont 7 075 726 de nationalité bulgare, 5 664 624 d'ethnie bulgare selon le recensement ethnique de 2011.
  • Drapeau de la Turquie Turquie : 482 851 estimation des Nations unies en 2015, 409 000 personnes nés en Bulgarie selon les statistiques démographiques turques de 2011 et 27 470 citoyens de nationalité bulgare en 2000 dans le pays. Beaucoup de Bulgares se définissant comme « Turcs bulgares » ont quitté la Bulgarie pour la Turquie, voir « Processus de régénération ».
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne : 310 415 de nationalité Bulgare en 2017 selon les statistiques allemandes.
  • Drapeau de l'Ukraine Ukraine : 204 193 en 2001 selon le recensement ethnique ukrainien.
  • Drapeau de l'Espagne Espagne : 125 244 de nationalité Bulgare en 2018 selon les statistiques espagnoles.
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 106 084 en 2016 ont déclaré être d'ascendance bulgare (United States Census – American Fact Finder) et 70 800 en 2016 sont nés en Bulgarie.
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 84 000 nés en Bulgarie en 2017 et 86 000 de nationalité Bulgare selon les statistiques britanniques.
  • Drapeau de la Grèce Grèce : 78 696 en 2016 selon Eurostat. 75 915 en 2011 selon le recensement grec et une estimation du nombre d'électeurs bulgares 80 000* en 2009. Mais seulement 31 100 de nationalité bulgare en 2015 et 40 900 nés en Bulgarie selon le rapport « perspectives et migrations internationales 2017 » de l'OCDE.
  • Drapeau de l'Italie Italie : 59 254 en 2017 de nationalité Bulgare selon les statistiques officielles italiennes.
  • Drapeau de la Moldavie Moldavie : 47 778 en 2014 selon le recensement ethnique moldave.
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 35 081 de nationalité Bulgare en 2018 selon les statistiques belges.
  • Drapeau du Canada Canada : 34 560 (origine ethnique y compris origines mixtes), 19 045 (nés en Bulgarie) en 2016.
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : 30 899 en 2018 selon les statistiques néerlandaises. Ce chiffre comprend les Bulgares d'origine et leurs descendants (seconde génération).
  • Drapeau de la France France : 29 495 en 2017 nés en Bulgarie selon l'institut Eurostat.
  • Drapeau de l'Autriche Autriche : 27 534 en 2018 selon les statistiques autrichiennes.
  • Drapeau de la Russie Russie : 24 038 en 2010 selon le recensement russe. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 31 965* en 2009.
  • Drapeau de Chypre Chypre : 19 284 en 2011 selon les statistiques chypriotes. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 24 796* en 2009.
  • Drapeau de la Serbie Serbie : 18 543 en 2011 selon le recensement serbe.
  • Drapeau d’Israël Israël : estimation des Nations unies de 16 633 en 2015. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 1 000* en 2009.
  • Drapeau de la République tchèque République tchèque : 13 795 de nationalité bulgare en 2017 selon les statistiques tchèques.
  • Drapeau de la Roumanie Roumanie : 10 646 née en Bulgarie en 2017 et 7 336 en 2011 selon le recensement ethnique roumain.
  • Drapeau du Danemark Danemark : 9 955 en 2018 selon les statistiques danoises.
  • Drapeau de la Suède Suède : 9 457 en 2017 nés en Bulgarie selon les statistiques suédoises.
  • Drapeau de la Suisse Suisse : 8 800 en 2017 selon les statistiques suisses.
  • Drapeau de la Norvège Norvège : 7 712 en 2018 selon les statistiques norvégiennes (immigrants et descendants).
  • Drapeau du Portugal Portugal : 7 033 de nationalité Bulgare en 2017 selon les statistiques portugaises.
  • Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis : estimation du nombre d'électeurs bulgares 6 000* en 2009.
  • Drapeau du Brésil Brésil : les estimations varient de 1 000 à 5 000 Bulgares dans le pays. Le recensement brésilien de 2006 indique que 62 000 personnes déclarent une origine bulgare (y compris les personnes d'origines mixtes, ce sont les descendants de Bulgares ayant immigré à partir de la fin du XIXe siècle et au XXe siècle).
  • Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan : 4 263 en 2015 selon une estimation des Nations unies. 6 915 en 1999 selon le recensement ethnique du Kazakhstan.
  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud : 4 224 selon une estimation des Nations unies de 2015, estimation du nombre d'électeurs bulgares de 6 000* en 2009 et 20 000 en 2008 selon une estimation.
  • Drapeau de l'Australie Australie : 4 020 en 2016 selon les statistiques australiennes. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 10 000* en 2009.
  • Drapeau de l'Argentine Argentine : estimation d'environ 3 000 Bulgares dans le pays mais de 40 000 à 80 000 personnes auraient une origine bulgare due aux descendants d'immigrés bulgares du début du XXe siècle.
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : estimation du nombre d'électeurs bulgares 3 000* en 2009.
  • Drapeau de l'Irlande Irlande : 2 911 en 2016 selon le recensement irlandais. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 3 000* en 2009.
  • Drapeau de la Slovénie Slovénie : 2 853 en 2017 selon les statistiques slovènes.
  • Drapeau de la Slovaquie Slovaquie : 2 453 née en Bulgarie en 2017 et 1 794 de nationalité bulgare en 2015 selon les statistiques slovaques.
  • Drapeau de la Finlande Finlande : 2 200 en 2016 selon les statistiques finlandaises.
  • Drapeau de l'Uruguay Uruguay : estimation de 2 000 personnes, ce sont les descendants d'immigrés bulgares ayant quitté leur patrie au XXe siècle.
  • Drapeau de la Pologne Pologne : estimation des Nations unies de 1 730 en 2015. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 1 420* en 2009.
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg : 1 487 en 2017 selon les statistiques luxembourgeoises.
  • Drapeau de la Hongrie Hongrie : estimation des Nations unies de 1 397 en 2015. Estimation du nombre d'électeurs bulgares 5 000* en 2009.
  • Drapeau de la Syrie Syrie : estimation du nombre d'électeurs bulgares 1 200* en 2009.
  • Drapeau de la Macédoine République de Macédoine : estimation des Nations unies de 1 072* en 2015. Cependant entre 50 000 à 100 000 Macédoniens auraient été naturalisés bulgares dont pour une partie d'entre eux, afin de circuler librement au sein de l'Union européenne. Les lois bulgares sur la nationalité permettent à des descendants de Bulgares d'obtenir la nationalité de leur aïeul sous certaines conditions.
  • Drapeau de Malte Malte : 1 055 en 2015 selon un rapport des Nations unies.
  • Drapeau du Qatar Qatar : 500 en 2017 selon une estimation.

Personnalités bulgares ou d'origine bulgare les plus connues[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Народно събрание на Република България - Конституция », sur Parliament.bg (consulté le 22 novembre 2016).
  2. Voir l'article Langues Thraco-Illyriennes, paragraphe « Position de l'albanais dans l'ensemble thraco-illyrien ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :