Langues slaves méridionales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

  •      Langue slave méridionale comme langue nationale
  •      Langue slave occidentale comme langue nationale
  •      Langue slave orientale comme langue nationale
Carte linguistique allemande de 1908 montrant les trois ensembles linguistiques

Les langues slaves méridionales sont un groupe de langues formant une subdivision des langues slaves (avec les langues slaves occidentales et les langues slaves orientales). Ces langues sont parlées dans les Balkans. Les linguistes les divisent en trois grands ensembles, chacun subdivisé en variantes : depuis la fin du XXe siècle, il s'y superpose des dénominations politiques plus modernes.

Langues[modifier | modifier le code]

Langues slaves méridionales :
* Slovène
  •      slovène de Pannonie (prekmure)
  •      slovène de Basse-Styrie
  •      slovène de Carinthie
  •      slovène de Carniole
  •      slovène rovte
  •      slovène du littoral (résien)
  • * Croate
  •      tchakavien
  •      kaïkavien
  •      chtokavien croate
  • * Bosnien
  •      chtokavien bosniaque
  • * Monténégrin
  •      chtokavien monténégrin
  • * Serbe
  •      chtokavien serbe
  •      serbe septentrional de la Šumadija et de Voïvodine
  •      serbe méridional du Kosovo et de Resava
  • * Dialecte transitionnel serbo-bulgare
  •      torlakien
  • * Macédonien
  •      macédonien septentrional
  •      macédonien occidental
  •      macédonien central
  •      macédonien méridional
  •      macédonien oriental
  • * Bulgare
  •      bulgare occidental
  •      bulgare rupien
  •      bulgare balkanien
  •      bulgare mésien

Les linguistes décrivent ainsi les langues slaves méridionales :

  • elles constituent un « continuum linguistique » : chacune est en grande partie compréhensible par les locuteurs immédiatement voisins ;
  • elles présentent trois ensembles : Slovène, « BCMS » et Bulgaro-macédoslave ; les locuteurs de chacun de ces trois ensembles se comprennent entre eux sans apprentissage ni traduction ;
  • la dénomination « BCMS » n'est pas linguistique mais statistique : ce sont les initiales de ses quatre dénominations politiques.

Dans le détail :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]