Alsaciens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alsaciens
Populations significatives par région
Alsace administrative 1 861 020 (2013)[1]
Population totale incertaine
Autres
Régions d’origine Alsace
Langues Alsacien, Welche, français d'Alsace, français standard
Religions Catholicisme, Protestantisme
Ethnies liées Triboques, Alamans

Les Alsaciens sont les habitants de l'Alsace et, sur le plan migratoire, un peuple originaire de cette région historique et culturelle située dans le Nord-Est de la France, au sein du Grand Est. Ils sont une part du peuple français, depuis l'acquisition progressive du territoire alsacien par la France[N 1].

La dernière estimation de population de l'Alsace administrative est de 1 861 020 habitants en 2013[2], il faut tenir compte du fait que ce chiffre inclut les Alsaciens autochtones et les « alsaciens d'adoption »[N 2]. Le nombre factuel d'Alsaciens autochtones, en Alsace et dans la France entière, est difficile à estimer, car le gouvernement français ne fait pas ce type de statistiques.

Sur le plan linguistique, les Alsaciens se divisent traditionnellement en deux groupes principaux : les germanophones, parlant l'alsacien (majoritaires) et les romans, parlant le welche (minoritaires). Sur le plan religieux, ils sont principalement catholiques et protestants, la population alsacienne inclut également une communauté juive.

Anthropologie[modifier | modifier le code]

D'après une citation du XIXe siècle, les Alsaciens se déclarent : ni Allemands, ni Français, mais Alsaciens[3].

Personnalités Alsaciennes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il faut également tenir compte des périodes 1871-1918 et 1940-1944, où l'Alsace était annexée à l'Allemagne. Autrement dit, après avoir changé quatre fois de nationalité entre 1871 et 1945, les Alsaciens sont définitivement français que depuis cette dernière année.
  2. Ces derniers étant notamment à Strasbourg.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Insee et RP
  2. [PDF]Diagnostic de la région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine (ACAL), Juillet 2015, p. 7
  3. Le jeu de la reine par la comptesse Dash, Paris, 1857, p. 216 « En eux mêmes ils se regardent comme libres, et vous disent : Nous ne sommes pas Allemands, nous ne sommes pas Français, nous sommes Alsaciens. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Véronique Arnould, Alsaciens dans le monde : 100 parcours remarquables, Éd. du Signe, 2016 (ISBN 9782746833845)
  • Jean-Pierre Brun, Les Alsaciens au Moyen âge : des dynamiques nord-sud en Europe, 2015 (ISBN 9782849605318)
  • Janine Erny, Et parmi les pionniers du Far West il y avait des Alsaciens, le Verger, 1999 (ISBN 2908367939 et 9782908367935)
  • Fischer, Alsaciens et Lorrains en Algérie : histoire d'une migration, 1830-1914, J. Gandini, 1999 (ISBN 2906431435)
  • Nicole Fouché, Émigration alsacienne aux États-Unis : 1815-1870, Paris, 1992 (ISBN 2859442170)
  • Lucien Sittler, Hommes célèbres d'Alsace, Éd. SAEP, 1982
  • Marc Tardieu, Les Alsaciens à Paris : De 1871 à nos jours, 2004 (ISBN 2268050734 et 9782268050737)
  • Jean-Philippe Ziegler, L'identité alsacienne à travers les dessins de Raymond Piela : français, elsässich, deutsch, S'Kleeblattel, 1998

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :