Flamands

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Flamands
Description de cette image, également commentée ci-après

Populations importantes par région
Flandre belge 6 509 894 (janvier 2017)[1]
Flandre française 1 733 184 (2008)
Flandre zélandaise 106 161 (2013)
Autres
Régions d’origine Flandre
Langues Flamand, Néerlandais, Français
Religions Catholicisme (majoritaire)
Protestantisme (minoritaire)
Judaïsme (minoritaire)
Ethnies liées Belges, Néerlandais, Afrikaners

Le terme « Flamand » désigne en français un groupe ethnique distribué entre la France, la Belgique et les Pays-Bas dont l'identité est enracinée dans le souvenir du Comté de Flandre. Les Flamands habitant en Flandre française sont souvent appelés Flamands français pour les distinguer des Flamands belges tandis que les Flamands néerlandais habitant, eux, la Flandre zélandaise sont souvent appelés Flamands zélandais.

Le terme « Flamand » est aussi employé pour décrire les néerlandophones de Belgique provenant de la région belge de la Flandre. Ces Flamands linguistiques sont l'un des deux principaux groupes linguistiques de la Belgique, l'autre étant les Wallons francophones. Autrefois, étaient parlés dans le comté des Flandres principalement le flamand, une langue germanique proche du vieux-francique des Francs saliens, ainsi que le picard, une langue romane.

Les frontières belges de la région administrative flamande et de la communauté institutionnelle flamande ne correspondent pas exactement à celle de la Flandre historique pour des raisons linguistiques.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Emprunt au moyen néerlandais vlaminc « flamand »[2]. La forme Flamengs est attestée vers l'an 1100 et signifie « habitants de la Flandre »[2].

Par métonymie, le terme « Flamand » est aussi employé pour décrire les néerlandophones de Belgique provenant de la région belge de la Flandre. Ils sont appelés en néerlandais « Vlamingen »[note 1] et vivent effectivement sur les terres de l'ancien Comté des Flandre (Flandre-Occidentale et Orientale) ou pas.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Le terme « Flamand » désigne en français un groupe ethnique distribué entre la France, la Belgique et les Pays-Bas dont l'identité est enracinée dans le souvenir du Comté de Flandre.

En effet, du fait de la partition prononcée en 1678 lors des traités de paix de Nimègue du comté de Flandre entre le royaume de France et les Pays-Bas des Habsbourg, les Flamands ethniques ne partagent pas les mêmes nationalités. Les Flamands habitant en Flandre française sont souvent appelés Flamands français pour les distinguer des Flamands belges tandis que les Flamands néerlandais habitant, eux, la Flandre zélandaise sont souvent appelés Flamands zélandais.

Flamands de Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, les Flamands représentent, en 2003, environ 60 % de la population. Ils forment dans le pays un groupe clairement identifié de par leur langue et leurs coutumes.

Diaspora flamande[modifier | modifier le code]

Aspects linguistiques[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, étaient parlés dans le comté des Flandres principalement le flamand, une langue germanique proche du vieux-francique des Francs saliens, ainsi que le picard, une langue romane. L'introduction du français dans la région ainsi que la standardisation du néerlandais sur la base du hollandais va progressivement effacer cette distinction originelle au profit d'une distinction francophone/néerlandophone qui sera renforcée par la question flamande en Belgique. Seul le flamand français a conservé en partie l'ancienne orthographe de la langue.

Les Flamands linguistiques, c'est-à-dire néerlandophones, sont l'un des deux principaux groupes linguistiques de la Belgique (environ 60% de la population), l'autre étant les Wallons, francophones.

Questions de frontières[modifier | modifier le code]

Les frontières belges de la région administrative flamande ainsi que celles de la communauté institutionnelle flamande ne correspondent pas exactement à celle de la Flandre historique car les frontières linguistiques ne joignent pas forcément les frontières historiques. Ainsi, des parties francophone appartenant traditionnellement à l'ancien comté de Flandre, comme l'arrondissement de Mouscron par exemple, sont aujourd'hui situées en région wallonne, tandis que des provinces aujourd'hui dites flamandes, comme le Brabant flamand, ne font traditionnellement pas partie de la Flandre.

Personnalités flamandes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'alphabet phonétique international, Vlamingen se prononce [ˈvlaːmɪŋə(n)] Écouter.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « CHIFFRES DE LA POPULATION PAR PROVINCE ET PAR COMMUNE, A LA DATE DU 1er JANVIER 2017 » [PDF], sur ibz.rrn.fgov.be
  2. a et b Définitions lexicographiques et étymologiques de « Flamands » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. (en) National minorities in Europe, W. Braumüller, 2003, p. 20?

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :